Poème France
Poème Sans Thème : Incomprise

> >

Pas de photographie
Kinau

#Poème Publié le : - Nombre de commentaire : 6 - Ressenti : 7 / 10 avec 4 avis

Incomprise

Je vis dans un océan de larmes,

Dans cette tristesse au plus profond de mon âme,

Accompagnée de ce mal-être

qui me ronge et qui ne veut pas disparaître...

Dans ce monde de rats, je me suis égarée,

Je voudrais m'enfuir, mais je ne saurais où aller.

J'ai peur de tout, je crains le pire,

Je voudrais crier, mais aucun son ne veut sortir.

J'aimerais tellement être comprise de tous ces gens,

Car je ne suis rien, juste une fille appelant à l'aide mais que personne n'entend.

Ah, si seulement une main pouvait se tendre à moi,

Si seulement je pouvais être quelqu'un, rien qu'une fois...

0
J'Aime :)
0
J'Aime Pas

Commentaire sur la poésie

  • Commentaire poetique de : Lueur  D'espoir
    : 910

    Je me retrouve dans ton poème, Bravo !

    Et surtout ne pers pas espoir

    2011-09-04 18:42:23
  • Commentaire poetique de : Nicckki
    : 510

    Moi je T'ai entendu en te lisant comme bcp d'autres aussi

    tu n'es pas rien...... rien.... qu'un personne qui souffre si c estde toi que tu parles evidemment

    continue de te confier au fil des tes écrits tu écris bien tes émotions soit dit en passant garde l,espoir tu vas l'avoir un jour toi aussi le soleil promis hihi

    :)

    nicckki

    2011-09-04 19:14:02
  • Commentaire poetique de : St Just
    : 510

    Quand nous sommes dans la peine, voire la détresse, nous attendons souvent des autres ce que nous-mêmes ne leurs donnons pas. Nous oublions qu'au même moment où nous aimerions tant sentir une main qui se tend, une oreille qui nous écoute, d'autres personnes dans notre entourage sont dans le même cas. Nous ne les voyons pas, nous ne soupçonnons même pas qu'il puisse en être également ainsi pour elles, et nous sommes enclin presque à leur reprocher leur indifférence, leur manque de clairvoyance, qui fait qu'elles semblent ne pas se rendre compte de cette immense besoin d'attentions que nous ressentons avec une acuité tellement vive qu'elle nous semble presque criarde, du moins évidente.

    Mais à ce moment-là voyons nous leurs détresses ?... Ressentons-nous leurs manques ?... Leurs apportons-nous ce dont elles auraient tant besoin ?... Si cela se trouve... elles sont encore plus malheureuses que nous, mais par pudeur, par honte parfois, elles ne le montrent pas et gardent leur chagrin au fond de leurs coeurs. Et nous ne faisons rien pour elles, focalisés que nous sommes uniquement sur nous-mêmes !...

    Amicalement St Just

    2011-09-04 19:19:43
  • Commentaire poetique de : Kinau

    Merci !

    Oui St Just, tu n'as pas tort...

    2011-09-04 20:43:06
  • Commentaire poetique de : Tulipe Noire
    : 810

    :)pourqoui tout ce désespoir tu es quelqu'un de trés bien qui m'a tenu par son poème et que je félicite .

    bravooo. *TULIPE NOIRE*

    2011-09-04 21:15:10
  • Commentaire poetique de : Kinau

    Merci Tulipe Noire :)

    C'est vrai que quand j'y pense, à côté de toi, Lilie-Sarah, mes souffrances ne sont rien du tout... Merci de m'avoir lue...

    2011-09-04 22:42:39

Pour mettre des commentaires sur cette poésie vous devez être inscrit et identifié sur le site !

Autres poésie de l'écrivain

Autres publications

Poèsies des commentateurs


0,17853212356567