Poème France
Poème sur la Littérature : La danse des jours et des mots 49-12

> >

Pas de photographie
Marcel42

#Poème Publié le : - Nombre de commentaire : 2 - Ressenti : 5 / 10 avec 1 avis

La danse des jours et des mots 49-12

Vendredi 17 février
Chaque jour, il nous faut convaincre la maman de Camélya de lâcher du lest. L'aînée des poussinettes ne doit pas vivre dans ce brouillard permanent qui m'a englué si longtemps. Il faut qu'elle parte en classe verte. Elle serait d'ailleurs la seule à se morfondre sur les bancs désertés par ses amies.
L'argent ? Non, non, maman se fait un point d'honneur à assumer. Le matériel qu'il faut réunir et emporter ? Nous avons de quoi fournir en sacs de couchage, sacs à dos, trousses de toilette ... La religion ? Non, pas vraiment, Camélya sait reconnaître un morceau de porc dans son assiette et les astuces d'évitement pour ne pas l'avaler, et puis, souvent, il suffit de dire.
Alors ? C'est maman qui a peur, qu'il faut rassurer. Non elle ne se perdra pas dans les bois, oui la maîtresse a l'habitude, non ce ne sont pas trois jours de vacances. Mais l'argument qui semble décisif, c'est le retard pris à l'école. Pour cocouner les petiotes, il nous faut cocouner la mère et ne jamais baisser la garde.
Plus d'un mois avant le départ. Affaire à suivre ... Armer le propulseur à idées jusqu'aux dents, sans oublier toute la panoplie des sourires, et compter sur Camélya qui va tanner sa mère et jouer sur l'effet d'usure.
0
J'Aime :)
0
J'Aime Pas

Commentaire sur la poésie

  • Commentaire poetique de : Lunedetristesse
    : 510
    Les mères ont toujours peur pour leurs enfants, même quand ils sont grands lol
    Mes respecvts,
    Lauriane.
    2012-09-30 19:11:29
  • Commentaire poetique de : Marcel42

    Merci Lauriane.
    Cordialement,
    Marcel.
    2012-10-02 10:59:19

Pour mettre des commentaires sur cette poésie vous devez être inscrit et identifié sur le site !

Autres poésie de l'écrivain

Autres publications

Poèsies des commentateurs


0,077309846878052