Poème France
Poème Sans Thème : Glace, Oh glace...

> >

Pas de photographie
+(C+R+O+W)+(S)(S)(S)

#Poème Publié le : - Nombre de commentaire : 5

Glace, Oh glace...

Silence
Ecoutons cette glace immense
Où un désert blanc que l’on nous offre
Où l’eau est garder dans son coffre
Peut etre va t’elle se fendre?
Peut etre que le soleil la rendra cendre?

Mais profitons de sa beauté si éphémere
Car elle glacera surement vos larmes
Car elle rendra surement votre peau a son charme
Car...elle est ma passion
Et toute cette compassion
S’écoule en litre d’eau chaque jour caniculaire

Profitez en
Car sa présence est une espece qui s’éteint
Goutez en
Si vous n’avez jamais eu ce gel cristallin
Glace, Oh glace
Ton corps s’éfface
Le temps doit il t’emporter loin de nous?
Sommes nous la cause? montre le nous...

Elle est ce calme a la douce attente
Ce liquide si rare, ce moment de détente
L’écharpe mouillée de son échouage
Elle nous laisse le temps pour nos présages (a réfléchir amplement)

A la vue si pur
Sa tombée
En abondance
Enfermée
Dans son élégance
Une déclinaison...sûr...malheureusement...sûr

Glace, Oh glace
Ton corps s’éfface
Le temps doit il t’emporter loin de nous?
Sommes nous la cause? montre le nous...
0
J'Aime :)
0
J'Aime Pas

Commentaire sur la poésie

  • Commentaire poetique de : Diabolique

    imence et intence moi j’adore excuse moi pour les faute
    2004-10-12 00:00:00
  • Commentaire poetique de : Le Cercle Des Poetes

    toujours aussi bien inspiré ;-) bravo a toi, j’aime bien :-).
    2004-10-12 00:00:00
  • Commentaire poetique de : Emyraud

    beauté ephemere, passion contenue, paysage enivrant. . . nouvelles inspirations?
    2004-10-12 00:00:00
  • Commentaire poetique de : Sheron

    Ta glace est moins froide que la mienne. . . . . Le pourquoi ! De par la plume qui m’a blessée piquer cœur a vif, Point de jeux ou même de test non la douleur, tel ce cri qui entrave ma gorge et mes pensées, je pensait ne plus pouvoir venir ici sans me faire du mal sans repenser a certaine parole qui mon peinées, mais au vu de vous autres amis je réfléchis, et pense a présent qu’effectivement ma fuite n’as d’excuse que ma faiblesse, je vais contrer ce mal, et d’un pas incertain je reviendrai griffonner des mots bleus ou rouge vif, et encore partager ces moment de convivialité, merci de ce rappel a l’ordre, ne dis ton pas que chaque choses a son temps et chaque temps ça choses ! Mon temps effectivement ne cèdera point sa place a cette chose que je nomme douleur non ! Tel le cancer je le vaincrai, grâce a votre appui qui se forme par vos vers et vos poèmes alors a bientôt merci Amitié
    2004-10-13 00:00:00
  • Commentaire poetique de : Petite Puce (F)

    C’est très beau. . . Très bien écrit. . . Et le thème est touchant car bien réel. . . Amitié (F)
    2004-10-20 00:00:00

Pour mettre des commentaires sur cette poésie vous devez être inscrit et identifié sur le site !

Autres poésie de l'écrivain

Autres publications

Poèsies des commentateurs


© Poème France
1997 - 2014
Webmaster : Sébastien GRAVIER - Publication par : Poème-France.com
Tous les écrits du site sont la propriété des auteurs !
0,13130807876587