Poème France
Poème d'Amour : Fable de l'amour.

> >

Pas de photographie
Evangelista

#Poème Publié le : - Nombre de commentaire : 2

Fable de l'amour.

Il était une fois,
Dans un pays lointain,
Un homme qui avait fait pour choix,
Que l’amour était son chemin.

Dans un cadre de verdure,
Un beau matin d’été,
Pensant au fur et a mesure,
Doucement, qu’il avancé.

Il pensé à écrire un poème,
Tout en longeant une riviére,
au fil du vent qui séme,
En lui, l’amour qu’il espère.

Quand alors vînt a sa vue,
Sur l’herbe, une femme allongé,
Au milieu de ce bois perdu,
Et qui sembler blessé.

Doucement, il s’approcha d’elle,
Caressant le désir de la regarder,
Sentant son coeur battre des ailes,
Pensant, l’amour avoir trouver.

Quand il arriva à sa hauteur,
Il constata une blessure sur son corps,
Juste au dessus de son coeur,
Le sien battant très fort.

Il posa sa main délicatement,
Sur son épaule pour la réveiller,
Quand elle ouvrit les yeux soudainement,
Il sentit son coeur s’emballer.

Il savait au fond de lui,
Qu’il n’avait jamais vu de femme aussi belle,
Il pensa alors que sa vie,
Aller changer sous ce soleil.

Puis la femme, doucement se redressa,
Tout en se tenant au niveau de sa plaie,
Quand le jeune homme lui parla,
Son regard, dans ses yeux fixés.

"Que vous est-il arrivé,
Comment êtes vous venue ici,
Belle femme de mes pensées,
Au milieu de mon paradis?"

"Je me promener tranquillement,
Dans ces bois, le long du ruisseau,
Quand j’ai glisser brûtalement,
Et que je suis tombé dans l’eau.

J’ai sentit mon corps heurter une pierre,
J’ai alors fait un grand effort,
Pour sortir du ruisseau sur cette terre;
Ou j’ai vue cette blessure sur mon corps.

J’ai sentit ma tête tourner,
Ainsi que mes forces me quitter,
Puis je me suis évanouie,
Croyant perdre la vie.

Mais a mon doux réveil,
J’ai vu en face de moi,
Un homme avec une beauté sans pareil,
Se faisant du soucis en soi..."

"Je vois la un signe du destin,
Que votre coeur perdu, au milieu de ce bois,
Le ciel a décidé de croiser nos chemins,
Alors je vous invite a venir avec moi.

La loi de la vie, c’est la loi du coeur,
De vous trouver ici, me remplit de bonheur,
Si un avenir plus doux, tu rêves au fond de toi,
Lie ton destin a mon coeur, et viens avec moi........."
0
J'Aime :)
0
J'Aime Pas

Commentaire sur la poésie

  • Commentaire poetique de : (F)Cosette-Marie(F)

    Une fable bien jolie et bien agréable à lire. . . J’aime bcp ta façon de décrire et tes mots sont bien trouvés, bravo Cosette(F)
    2006-05-10 21:39:28
  • Commentaire poetique de : Salamandre

    émue de lire ce poéme, la date de ce poéme et l’histoire ce poeme trés touchant !!! (G)
    2006-07-06 06:15:08

Pour mettre des commentaires sur cette poésie vous devez être inscrit et identifié sur le site !

Autres poésie de l'écrivain

Autres publications

Poèsies des commentateurs


0,28463292121887