Poeme-France : Lecture Écrit Maladie

Prose : Annie

Prose Maladie
Publié le 18/02/2021 21:39

L'écrit contient 332 mots qui sont répartis dans 10 strophes.

Poete : Barbegrise

A Propos de cette Prose

Le douloureux sujet de la maladie d’Alzheimer…

Annie

« Avec le temps
Avec le temps, va, tout s’en va
L’autre qu’on adorait, qu’on cherchait sous la pluie
L’autre qu’on devinait au détour d’un regard
Entre les mots, entre les lignes et sous le fard
D’un serment maquillé qui s’en va faire sa nuit
Avec le temps, tout s’évanouit. »

« Léo Ferré »

ANNIE

« Quand les souvenirs s’en vont, ce sont les autres, parfois, qui un jour vous connaissent mieux que vous-même »
(Annie Girardot)

Au vent des moissons et orages d’été, mourir d’aimer.
Visconti, Lelouch, Audiard, Zidi, Carné…
Vivre pour vivre, que de souvenirs, souvenirs !
Adulée puis oubliée, dans la tourmente et la zizanie,
Le courage sans conteste de dire encore « Merci la vie »

Oubliant peu à peu, qu’elle avait été oubliée.
Jusqu’à l’oubli même de s’en être confiée.
Revenir dès lors en arrière, jusqu’au jour où la vérité nous a été dévoilée.
Quand les pétales de la mémoire s’en vont.
Quand la marguerite acclamée, s’effeuille,
« Oublier même, que l’on a oublié ! »

Prisonnière d’une autre dimension,
Sans même pouvoir se donner un nom,
Sans même pouvoir retrouver sa maison.
Perdre alors le sens de toute destination.

Si le temps n’existe plus,
Si les visages se sont effacés,
Si les souvenirs ont disparu,
Et quand l’euphorie cède la place aux larmes,
Alors ! cette simple question, « Qui devient-on, de quoi avons-nous peur ? »

L’étoile que j’avais admirée, un jour pourtant s’en est allée.
… Sans même se rappeler qui elle avait été.
L’étoile que j’avais admirée, un jour pourtant s’en est allée,
… Retrouver ce firmament, où elle avait brillé.

Là-haut, paraît-il ! C’est un peu la bande à Bonnot.
Là-haut, dit-on ! Elle a rejoint Louis, Jean-Claude et Lino.
Et puis, quand deux femmes de courage se rencontrent,
Françoise redevient Annie.
… Mais pour un rôle désormais, aux couleurs de sa vie.
  • Phonétique : Annie

    « avεk lə tɑ̃
    avεk lə tɑ̃, va, tu sɑ̃ va
    lotʁə kɔ̃n- adɔʁε, kɔ̃ ʃεʁʃε su la plɥi
    lotʁə kɔ̃ dəvinε o detuʁ dœ̃ ʁəɡaʁ
    ɑ̃tʁə lε mo, ɑ̃tʁə lε liɲəz- e su lə faʁ
    dœ̃ sεʁme makje ki sɑ̃ va fεʁə sa nɥi
    avεk lə tɑ̃, tu sevanui. »

    « leo feʁe »

    ani

    « kɑ̃ lε suvəniʁ sɑ̃ vɔ̃, sə sɔ̃ lεz- otʁə, paʁfwa, ki œ̃ ʒuʁ vu kɔnεse mjø kə vu mεmə »
    (ani ʒiʁaʁdɔt)

    o vɑ̃ dε mwasɔ̃z- e ɔʁaʒə dete, muʁiʁ dεme.
    viskɔ̃ti, ləluk, odjaʁ, zidi, kaʁne…
    vivʁə puʁ vivʁə, kə də suvəniʁ, suvəniʁ !
    adyle pɥiz- ublje, dɑ̃ la tuʁmɑ̃tə e la zizani,
    lə kuʁaʒə sɑ̃ kɔ̃tεstə də diʁə ɑ̃kɔʁə « mεʁsi la vjə »

    ubljɑ̃ pø a pø, kεllə avε ete ublje.
    ʒyska lubli mεmə də sɑ̃n- εtʁə kɔ̃fje.
    ʁəvəniʁ dε lɔʁz- ɑ̃n- aʁjεʁə, ʒysko ʒuʁ u la veʁite nuz- a ete devwale.
    kɑ̃ lε petalə də la memwaʁə sɑ̃ vɔ̃.
    kɑ̃ la maʁɡəʁitə aklame, sefœjə,
    « ublje mεmə, kə lɔ̃n- a ublje ! »

    pʁizɔnjεʁə dynə otʁə dimɑ̃sjɔ̃,
    sɑ̃ mεmə puvwaʁ sə dɔne œ̃ nɔ̃,
    sɑ̃ mεmə puvwaʁ ʁətʁuve sa mεzɔ̃.
    pεʁdʁə alɔʁ lə sɑ̃s də tutə dεstinasjɔ̃.

    si lə tɑ̃ nεɡzistə plys,
    si lε vizaʒə sə sɔ̃t- efase,
    si lε suvəniʁz- ɔ̃ dispaʁy,
    e kɑ̃ ləfɔʁi sεdə la plasə o laʁmə,
    alɔʁ ! sεtə sɛ̃plə kεstjɔ̃, « ki dəvjɛ̃ tɔ̃, də kwa avɔ̃ nu pœʁ ? »

    letwalə kə ʒavεz- admiʁe, œ̃ ʒuʁ puʁtɑ̃ sɑ̃n- εt- ale.
    … sɑ̃ mεmə sə ʁapəle ki εllə avε ete.
    letwalə kə ʒavεz- admiʁe, œ̃ ʒuʁ puʁtɑ̃ sɑ̃n- εt- ale,
    … ʁətʁuve sə fiʁmame, u εllə avε bʁije.

    la-o, paʁε til ! sεt- œ̃ pø la bɑ̃də a bɔno.
    la-o, di tɔ̃ ! εllə a ʁəʒwɛ̃ lui, ʒɑ̃ klodə e lino.
    e pɥi, kɑ̃ dø famə də kuʁaʒə sə ʁɑ̃kɔ̃tʁe,
    fʁɑ̃swazə ʁədəvjɛ̃ ani.
    … mε puʁ œ̃ ʁolə dezɔʁmε, o kulœʁ də sa vi.

PostScriptum

ANNIE ! 10 ans déjà…

Historique des Modifications

24/02/2021 20:55
20/02/2021 10:44
18/02/2021 21:41

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
18/02/2021 22:20Mémo

Que dire? Superbe! un coup de cœur.Bravo et merci

Auteur de Poésie
18/02/2021 23:30Anya

Un texte très touchant Cette maladie est souvent encore plus éprouvante pour l’entourage qui voit les êtres aimés perdre leurs repères jusqu’à être l’ombre d’ eux mêmes que pour les malades qui vivent dans un monde où l’on ne peut les rejoindre Beaucoup d’amour et de tristesse dans cette évocation .Un bel hommage à cette femme à ce qu’elle a été avec l espoir d’une renaissance de l’autre côté du miroir

Auteur de Poésie
19/02/2021 08:52Jeromebx

La première chose que j’ai faite ce matin était de lire votre bel hommage à Annie. On ressent l’administration que vous aviez pour elle. Merci pour le partage de ce beau texte.

Auteur de Poésie
19/02/2021 10:15Alejo

Très touchant mon coup de cœur poétique. Merci du partage

Auteur de Poésie
19/02/2021 17:13Pangolin

De l’autre côté du miroir, comme c’était avant ! Peut-être est-ce mieux ! Ma grand-mère était une Annie aussi, saleté de maladie ! Bel écrit l’ami avec un petit cœur !

Auteur de Poésie
19/02/2021 19:18Anthony Vance

oui j’aime bien

Auteur de Poésie
20/02/2021 10:35Farida

Vous parlez avec beauté de cette cruel maladie, j’aime beaucoup votre poème triste par le thème mais si beau par votre écriture. Merci et bravo !!!

Auteur de Poésie
20/02/2021 10:39Nathy

Votre poème est sublime ! Quel bel hommage à ces personnes qui sont confrontées à cette triste maladie insidieuse ne laissant aucun répit.
Vous avez su aborder ce sujet difficile avec beaucoup de subtilité tout en nous dévoilant de la tendresse, de l’amour et de la compréhension. Bravo ! C’est un sujet très difficile à traiter, je l’avais déjà fait et vous l’avez composé avec beaucoup de discernement, c’est touchant....

Auteur de Poésie
20/02/2021 13:17Barbegrise

Merci Nathy pour votre commentaire... Il me touche comme celui de Farida...ça serait sympa si vous pouviez me faire parvenir votre texte par message a moins qu’il ne soit sur le site site ... merci encore.... Au plaisir de vous relire...

Auteur de Poésie
20/02/2021 15:42Tulipe Noire

très touchant ton poème sur cette maudite maladie qu’est l’alzheimer, je l’ai vécu avec ma feu maman voilà quelques années, c’est triste oui on espère bien trouver un remède à cette maladie, merci du partage, ma sincère amitié.

Auteur de Poésie
20/02/2021 16:09Lamarque

Annie refléte bien ici une bonne évocation de la mélancolie amoureuse. Toujours belle description avec un bel élan poétique. Les souvenirs toutefois ne s’envolent pas et n’est-ce pas eux qui nous font vivre surtout dans les moments tristes de notre vie? La maladie, surtout d’aussi désastreuses emportent tout sur leur passage, hélas.
J’aime… bien que triste.

Auteur de Poésie
20/02/2021 19:45Alma

Votre écrit m’a donné des frissons, provoqués par la tristesse infinie que j’ai ressentie. Merci et bravo pour ce bel hommage à Annie Girardot ... Et tant d’autres encore ...

Auteur de Poésie
21/02/2021 03:10Printemps

Il est extrêmement triste de perdre la collection de nos souvenirs et de nos compétences au point de ne plus reconnaître ceux que nous aimons. Mais dans chaque souffrance il y a une leçon, dans la démence avancée, les souffrances du monde ne sont plus attristées. Merci pour ce beau poème, Barbegrise!

Auteur de Poésie
22/02/2021 15:05Hassan Hyjazi

Un texte bien beau où beaucoup décrivent parfaitement cette terrible maladie, j’ai aimé les citations. Quand on se rend compte pour quelques minutes qu’on à plus aucun souvenir du passé, qu’on est désormais vieux et bientôt prêt à partir, on est bouleversé, car on se dit qu’on a rien vécu, rien fait, qu’on est peut-être née vieux... Un très touchant slam, ça ne trahis pas ce style d’écriture en général.

Auteur de Poésie
23/02/2021 10:58Marie30

Un texte très émouvant et fort bien écrit !
Merci à vous pour ce partage qui ne peut que toucher, car tout le monde est concerné par cette maladie ou on oublie qu’on a oublié !
Suis très sensible à votre belle et délicate plume et prend un grand plaisir à vous lire !
Bonne journée à vous
Amicalement
Marie

Auteur de Poésie
23/02/2021 22:41Thierry

j’avoue ne pas bien comprendre ce qui est de toi. je pense que le plus important est ce que l’on invente. l’ecriture même ci c’est pas génial reste un acte de foi. je t’encourage à continuer . cordialement

Auteur de Poésie
25/02/2021 00:41Donovan.nouel

Merci déjà pour ce sublime écrit et par ses auteurs dont certains ne me sont pas familier. C’est poignant, vide de sens où pas mal de questions sans réponses se déposent tout au long de notre vie. Des vérités jadis et encore rencontrer dans notre vie ou entendu. L’étoile peut s’en aller et vous vous penserez à toutes ces bonnes choses qu’elle vous a fait et que vous aussi vous avez fait. Mes félicitations.

Auteur de Poésie
27/02/2021 23:05Princesse

Si heim est la maison, alz est la source. Une maladie provoquée par une histoire, tel un gros noeud emprisonné au milieu d’un lien. Mourir d’aimer à en mourir, un serment maquillé. C’est très joli, ce que vous avez écrit.