Poeme-France : Lecture Écrit Enfant

Poeme : Je N’Aime Pas L’École

Poème Enfant
Publié le 15/11/2020 00:09

L'écrit contient 390 mots qui sont répartis dans 16 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Donovan.nouel

A Propos du Poeme

C’est une remise en question. Le titre est trompeur parce que j’adore l’école justement. Je suis au lycée, en seconde.

Je N’Aime Pas L’École

Professeur explique le cours
J’écoute mais pas la mémoire
N’étant pas trop souvent à jour
L’intelligence est au tiroir

C’est quand qu’on va où et comment ?
Difficile d’imaginer
Quand on n’est pas intelligent
Alors des efforts à prôner

Les potes qui nous influencent
Les professeurs sont assez bien
Des devoirs à pleins nez qu’ils lancent
Ne font pas sourire aux copains

L’histoire, la géographie
Je voudrais n’vivre que pour ça
La physique-Chimie et puis
Les mathématiques c’est cuit

Dis-moi à la bataille d’Andrinople
Voici la mort de l’empereur Valens
Est-ce que vous connaissez Andrinople ?
L’industrie textile rouge est en florissance

Gratien a proclamé Théodose
Une obligation car mort de l’empereur
L’Orient, Macédoine et autre chose
Qu’il reçu, Théodose bat sans son cœur

L’amour à plein c’est comme la chimie
Faut deux corps pour une réaction
Chimie surpassées aux confiseries
Merveilleuses découvertes, à bon ?

Toute drogue aux goûts bien particuliers
Aujourd’hui voilà c’est trop le contraire
Faut goûter sinon à jamais taré
Je me suis trompé, c’est bien le contraire

Le calcul littéral, ce sont des lettres
Ou alors c’est le calcul algébrique
C’est un puissant outil comme un grand-prêtre
Sans eux ça serait fort problématique ?

François Viète qui a attribué
Une lettre aux quantités inconnues
Dans des calculs, coefficients. . Aller
À cause de toi mes notes qui puent

Je voudrais un instant laisser des vers
À tout ceux qui m’ont appris l’espagnol
Toujours dès à présent dans leur carrière
La culture, se présenter… c’est drôle

Il y a à chaque fois un sourire
Que sa soit professeurs ou les élèves
Du dynamisme pour tout sauf partir
D’une salle toutes les mains se lèvent

Je chéris tous mes camarades
Même si on n’est pas ami
J’apprécie fort leurs mascarades
Malgré leur regard qui punit

Vachement bien les connaissances
Levé la main pour avancer
Navré, je me mets en dispense
Il est temps de se réveiller

Élèves répondant trop vite
Puis moi qui reste trop discret
Ça arrive que je m’invite
Les profs tirent du satisfait

Être fantôme de nous-même
Encore présent dans nos rêves
En pensant un peu au système
Cette séance qui s’achève
  • Pieds Hyphénique: Je N’Aime Pas L’École

    pro=fes=seur=ex=pli=que=le=cours 8
    jé=cou=te=mais=pas=la=mé=moire 8
    né=tant=pas=trop=sou=vent=à=jour 8
    lin=tel=li=gence=est=au=ti=roir 8

    cest=quand=quon=va=où=et=com=ment 8
    dif=fi=ci=le=di=ma=gi=ner 8
    quand=on=nest=pas=in=tel=li=gent 8
    a=lors=des=ef=forts=à=prô=ner 8

    les=po=tes=qui=nous=in=fluencent 7
    les=pro=fes=seurs=sont=as=sez=bien 8
    des=de=voirs=à=pleins=nez=quils=lancent 8
    ne=font=pas=sou=rire=aux=co=pains 8

    l=his=toi=re=la=géo=gra=phie 8
    je=vou=drais=n=vivre=que=pour=ça 8
    la=phy=si=que=chi=mie=et=puis 8
    les=ma=thé=ma=ti=ques=cest=cuit 8

    dis=moi=à=la=ba=taille=dan=dri=nople 9
    voi=ci=la=mort=de=lem=pe=reur=valens 9
    est=ce=que=vous=con=nais=sez=an=dri=nople 10
    lin=dus=trie=tex=tile=rou=geest=en=flo=ris=sance 11

    gra=tien=a=pro=cla=mé=théo=dose 8
    uneo=bli=ga=tion=car=mort=de=lem=pe=reur 10
    lo=rient=ma=cé=doineet=au=tre=chose 8
    quil=re=çu=théo=dose=bat=sans=son=cœur 9

    la=mour=à=plein=cest=comme=la=chi=mie 9
    faut=deux=corps=pour=une=ré=ac=tion 8
    chi=mie=sur=pas=sées=aux=con=fise=ries 9
    mer=veilleuses=dé=cou=ver=tes=à=bon 8

    toute=dro=gueaux=goûts=bien=par=ti=cu=liers 9
    au=jourdhui=voi=là=cest=trop=le=con=traire 9
    faut=goû=ter=si=non=à=ja=mais=ta=ré 10
    je=me=suis=trom=pé=cest=bien=le=con=traire 10

    le=cal=cul=lit=té=ral=ce=sont=des=lettres 10
    ou=a=lors=cest=le=cal=cul=al=gé=brique 10
    cest=un=puis=sant=ou=til=commeun=grand=prêtre 9
    sans=eux=ça=se=rait=fort=pro=blé=ma=ti=que 11

    fran=çois=viète=qui=a=at=tri=bué 8
    une=let=treaux=quan=ti=tés=in=con=nues 9
    dans=des=cal=culs=co=ef=fi=cients=al=ler 10
    à=cause=de=toi=mes=notes=qui=puent 8

    je=vou=drais=un=ins=tant=lais=ser=des=vers 10
    à=tout=ceux=qui=mont=ap=pris=les=pa=gnol 10
    tou=jours=dès=à=présent=dans=leur=car=rière 9
    la=cul=ture=se=présen=ter=cest=drôle 8

    il=y=a=à=cha=que=fois=un=sou=rire 10
    que=sa=soit=profes=seurs=ou=les=é=lèves 9
    du=dy=na=misme=pour=tout=sauf=par=tir 9
    dune=sal=le=toutes=les=mains=se=lèvent 8

    je=ché=ris=tous=mes=ca=ma=rades 8
    mê=me=si=on=nest=pas=a=mi 8
    jap=pré=cie=fort=leurs=mas=ca=rades 8
    mal=gré=leur=re=gard=qui=pu=nit 8

    va=che=ment=bien=les=con=nais=sances 8
    le=vé=la=main=pour=a=van=cer 8
    na=vré=je=me=mets=en=dis=pense 8
    il=est=temps=de=se=ré=vei=ller 8

    élè=ves=ré=pon=dant=trop=vi=te 8
    puis=moi=qui=res=te=trop=dis=cret 8
    ça=ar=ri=ve=que=je=min=vite 8
    les=profs=ti=rent=du=sa=tis=fait 8

    ê=tre=fan=tô=me=de=nous=même 8
    en=co=re=pré=sent=dans=nos=rêves 8
    en=pen=sant=un=peu=au=sys=tème 8
    cet=te=sé=an=ce=qui=sa=chève 8
  • Phonétique : Je N’Aime Pas L’École

    pʁɔfesœʁ εksplikə lə kuʁ
    ʒekutə mε pa la memwaʁə
    netɑ̃ pa tʁo suvɑ̃ a ʒuʁ
    lɛ̃tεlliʒɑ̃sə εt- o tiʁwaʁ

    sε kɑ̃ kɔ̃ va u e kɔmɑ̃ ?
    difisilə dimaʒine
    kɑ̃t- ɔ̃ nε pa ɛ̃tεlliʒe
    alɔʁ dεz- efɔʁz- a pʁone

    lε pɔtə ki nuz- ɛ̃flɥɑ̃se
    lε pʁɔfesœʁ sɔ̃t- ase bjɛ̃
    dε dəvwaʁz- a plɛ̃ ne kil lɑ̃se
    nə fɔ̃ pa suʁiʁə o kɔpɛ̃

    listwaʁə, la ʒeɔɡʁafi
    ʒə vudʁε nvivʁə kə puʁ sa
    la fizikə ʃimi e pɥi
    lε matematik sε kɥi

    di mwa a la batajə dɑ̃dʁinɔplə
    vwasi la mɔʁ də lɑ̃pəʁœʁ valɛ̃
    ε sə kə vu kɔnεsez- ɑ̃dʁinɔplə ?
    lɛ̃dystʁi tεkstilə ʁuʒə εt- ɑ̃ flɔʁisɑ̃sə

    ɡʁatjɛ̃ a pʁɔklame teɔdozə
    ynə ɔbliɡasjɔ̃ kaʁ mɔʁ də lɑ̃pəʁœʁ
    lɔʁje, masedwanə e otʁə ʃozə
    kil ʁəsy, teɔdozə ba sɑ̃ sɔ̃ kœʁ

    lamuʁ a plɛ̃ sε kɔmə la ʃimi
    fo dø kɔʁ puʁ ynə ʁeaksjɔ̃
    ʃimi syʁpasez- o kɔ̃fizəʁi
    mεʁvεjøzə dekuvεʁtə, a bɔ̃ ?

    tutə dʁɔɡ o ɡu bjɛ̃ paʁtikylje
    oʒuʁdɥi vwala sε tʁo lə kɔ̃tʁεʁə
    fo ɡute sinɔ̃ a ʒamε taʁe
    ʒə mə sɥi tʁɔ̃pe, sε bjɛ̃ lə kɔ̃tʁεʁə

    lə kalkyl liteʁal, sə sɔ̃ dε lεtʁə
    u alɔʁ sε lə kalkyl alʒebʁikə
    sεt- œ̃ pɥisɑ̃ uti kɔmə œ̃ ɡʁɑ̃ pʁεtʁə
    sɑ̃z- ø sa səʁε fɔʁ pʁɔblematikə ?

    fʁɑ̃swa vjεtə ki a atʁibye
    ynə lεtʁə o kɑ̃titez- ɛ̃kɔnɥ
    dɑ̃ dε kalkyl, koefisjɑ̃. ale
    a kozə də twa mε nɔtə ki pɥe

    ʒə vudʁεz- œ̃n- ɛ̃stɑ̃ lεse dε vεʁ
    a tu sø ki mɔ̃ apʁi lεspaɲɔl
    tuʒuʁ dε a pʁezɑ̃ dɑ̃ lœʁ kaʁjεʁə
    la kyltyʁə, sə pʁezɑ̃te… sε dʁolə

    il i a a ʃakə fwaz- œ̃ suʁiʁə
    kə sa swa pʁɔfesœʁz- u lεz- elεvə
    dy dɛ̃amismə puʁ tu sof paʁtiʁ
    dynə salə tutə lε mɛ̃ sə lεve

    ʒə ʃeʁi tus mε kamaʁadə
    mεmə si ɔ̃ nε pa ami
    ʒapʁesi fɔʁ lœʁ maskaʁadə
    malɡʁe lœʁ ʁəɡaʁ ki pyni

    vaʃəmɑ̃ bjɛ̃ lε kɔnεsɑ̃sə
    ləve la mɛ̃ puʁ avɑ̃se
    navʁe, ʒə mə mεtz- ɑ̃ dispɑ̃sə
    il ε tɑ̃ də sə ʁevεje

    elεvə ʁepɔ̃dɑ̃ tʁo vitə
    pɥi mwa ki ʁεstə tʁo diskʁε
    sa aʁivə kə ʒə mɛ̃vitə
    lε pʁɔf tiʁe dy satisfε

    εtʁə fɑ̃tomə də nu mεmə
    ɑ̃kɔʁə pʁezɑ̃ dɑ̃ no ʁεvə
    ɑ̃ pɑ̃sɑ̃ œ̃ pø o sistεmə
    sεtə seɑ̃sə ki saʃεvə
  • Pieds Phonétique : Je N’Aime Pas L’École

    pʁɔ=fe=sœʁ=εk=spl=kə=lə=kuʁ 8
    ʒe=ku=tə=mε=pa=la=me=mwaʁə 8
    ne=tɑ̃=pa=tʁo=su=vɑ̃=a=ʒuʁ 8
    lɛ̃=tεl=li=ʒɑ̃sə=ε=to=ti=ʁwaʁ 8

    sε=kɑ̃=kɔ̃=va=u=e=kɔ=mɑ̃ 8
    di=fi=si=lə=di=ma=ʒi=ne 8
    kɑ̃=tɔ̃=nε=pa=ɛ̃=tεl=li=ʒe 8
    a=lɔʁ=dε=ze=fɔʁ=za=pʁo=ne 8

    lε=pɔ=tə=ki=nu=zɛ̃f=lɥɑ̃=se 8
    lε=pʁɔ=fe=sœʁ=sɔ̃=ta=se=bjɛ̃ 8
    dε=də=vwaʁ=za=plɛ̃=ne=kil=lɑ̃se 8
    nə=fɔ̃=pa=su=ʁiʁə=o=kɔ=pɛ̃ 8

    lis=twa=ʁə=la=ʒe=ɔ=ɡʁa=fi 8
    ʒə=vu=dʁε=nvi=vʁə=kə=puʁ=sa 8
    la=fi=zi=kə=ʃi=mi=e=pɥi 8
    lε=ma=te=ma=tik=sε=kɥi 7

    di=mwa=a=la=ba=tajə=dɑ̃=dʁinɔplə 8
    vwa=si=lamɔʁdə=lɑ̃=pə=ʁœʁ=va=lɛ̃ 8
    εsə=kə=vu=kɔ=nε=se=zɑ̃=dʁinɔplə 8
    lɛ̃=dys=tʁi=tεk=stilə=ʁu=ʒəε=tɑ̃=flɔʁisɑ̃sə 9

    ɡʁa=tjɛ̃=a=pʁɔ=kla=me=te=ɔdozə 8
    ynəɔ=bli=ɡa=sjɔ̃=kaʁmɔʁdə=lɑ̃=pə=ʁœʁ 8
    lɔ=ʁje=mase=dwa=nəe=o=tʁə=ʃozə 8
    kil=ʁə=sy=te=ɔdozə=ba=sɑ̃=sɔ̃=kœʁ 9

    la=muʁ=a=plɛ̃=sεkɔmə=la=ʃi=mi 8
    fo=dø=kɔʁ=puʁ=ynə=ʁe=ak=sjɔ̃ 8
    ʃi=mi=syʁ=pase=zo=kɔ̃=fizə=ʁi 8
    mεʁ=vε=jøzə=de=ku=vεʁtə=a=bɔ̃ 8

    tutə=dʁɔɡ=o=ɡu=bjɛ̃=paʁ=ti=ky=lje 9
    o=ʒuʁ=dɥi=vwa=la=sε=tʁolə=kɔ̃tʁεʁə 8
    fo=ɡu=te=si=nɔ̃=a=ʒa=mε=ta=ʁe 10
    ʒə=mə=sɥi=tʁɔ̃=pe=sε=bjɛ̃lə=kɔ̃tʁεʁə 8

    lə=kal=kyl=li=te=ʁal=sə=sɔ̃dεlεtʁə 8
    u=a=lɔʁsεlə=kal=kyl=al=ʒe=bʁikə 8
    sε=tœ̃=pɥi=sɑ̃=u=ti=kɔməœ̃=ɡʁɑ̃pʁεtʁə 8
    sɑ̃=zø=sasə=ʁε=fɔʁ=pʁɔ=ble=matikə 8

    fʁɑ̃=swa=vjεtə=ki=a=a=tʁi=by=e 9
    ynə=lε=tʁəo=kɑ̃=ti=te=zɛ̃=kɔ=nəɥ 9
    dɑ̃=dε=kal=kyl=ko=e=fi=sjɑ̃=a=le 10
    akozə=də=twa=mε=nɔ=tə=ki=pɥe 8

    ʒə=vu=dʁε=zœ̃=nɛ̃s=tɑ̃=lεse=dε=vεʁ 9
    a=tu=sø=ki=mɔ̃=a=pʁi=lεs=pa=ɲɔl 10
    tu=ʒuʁ=dε=a=pʁe=zɑ̃=dɑ̃=lœʁ=ka=ʁjεʁə 10
    la=kyl=tyʁə=sə=pʁe=zɑ̃=te=sεdʁolə 8

    il=i=a=a=ʃakə=fwa=zœ̃=suʁiʁə 8
    kə=sa=swa=pʁɔ=fe=sœʁ=zu=lε=ze=lεvə 10
    dy=dɛ̃=amismə=puʁ=tu=sof=paʁ=tiʁ 8
    dynə=salə=tutə=lε=mɛ̃=sə=lε=ve 8

    ʒə=ʃe=ʁi=tus=mε=ka=ma=ʁadə 8
    mε=mə=si=ɔ̃=nε=pa=a=mi 8
    ʒa=pʁe=si=fɔʁ=lœʁ=mas=ka=ʁadə 8
    mal=ɡʁe=lœʁ=ʁə=ɡaʁ=ki=py=ni 8

    va=ʃə=mɑ̃=bjɛ̃=lε=kɔ=nε=sɑ̃sə 8
    lə=ve=la=mɛ̃=puʁ=a=vɑ̃=se 8
    na=vʁe=ʒə=mə=mεt=zɑ̃=dis=pɑ̃sə 8
    il=ε=tɑ̃=də=sə=ʁe=vε=je 8

    e=lε=və=ʁe=pɔ̃=dɑ̃=tʁo=vitə 8
    pɥi=mwa=ki=ʁεs=tə=tʁo=dis=kʁε 8
    sa=a=ʁi=və=kə=ʒə=mɛ̃=vitə 8
    lε=pʁɔf=ti=ʁe=dy=sa=tis=fε 8

    ε=tʁə=fɑ̃=to=mə=də=nu=mεmə 8
    ɑ̃=kɔ=ʁə=pʁe=zɑ̃=dɑ̃=no=ʁεvə 8
    ɑ̃=pɑ̃=sɑ̃=œ̃=pø=o=sis=tεmə 8
    sε=tə=se=ɑ̃=sə=ki=sa=ʃεvə 8

PostScriptum

La bataille d’Andrinople ou d’Adrianople (aujourd’hui Edirne en Turquie européenne) a eu lieu le 9 août 378. Elle désigne l’affrontement entre l’armée romaine, commandée par l’empereur romain Valens, et certaines tribus germaniques, principalement des Wisigoths (Goths Thervingues) et des Ostrogoths (Goths Greuthungues) , commandées par Fritigern. Il s’agit d’un des plus grands désastres militaires de l’histoire de Rome, comparable à la défaite de Cannes. Cette bataille n’est pas due à une invasion, mais à une mutinerie des fédérés goths établis dans l’Empire romain.
Cette bataille est considérée par certains historiens comme à l’origine du déclin de l’Empire romain d’Occident au ve siècle.
(Textile) Teinture correspondant au rouge de garance. (Textile) Sorte d’étoffe de coton teinte en rouge d’Andrinople.
La mort de l’empereur Valens à la bataille d’Andrinople (378) obligea Gratien à proclamer Théodose empereur en 379 : il reçut l’Orient, la Macédoine et la Dacie.

Quand je dis il bat sans son cœur ça veut dire qu’ils se battent pour tuer

« Les merveilleuses découvertes de la chimie sont surpassées peut-être par la confiserie. Jadis toute drogue avait un goût particulier ; aujourd’hui, c’est le contraire. »

Historique des Modifications

02/01/2021 22:14

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
15/11/2020 09:46Anya

Finalement ce poème est une ode à l école Pour quelqu’un qui professe de ne rien comprendre, ce poème livre bien des connaissances Jaime bien la comparaison de l amour avec la chimie il y a des mélanges qui créent une nouvelle substance prometteuse et d’autres qui se répulsent, on parle de l’alchimie de l ’amour Ce texte est tout sauf superficiel, il nous communique des sensations, des réflexions, des élans du cœur, et merci pour les notes qui l’ accompagnent Bravo

👍
Auteur de Poésie
15/11/2020 14:10Saber Lahmidi

Un coup de cœur mérité. Bravo !

Auteur de Poésie
15/11/2020 14:29Hassan Hyjazi

Un poème qui ouvre un esprit discret qui partage son expérience et sa connaissance, un déroulement par des vers. Il est vrai aussi pour moi que l’école n’était pas mon endroit préféré...

Auteur de Poésie
17/11/2020 21:22Tulipe Noire

Comme l’avait dit Jean-Paul Sartre, Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut, on est responsable de ce que l’on est, mon ami à l’école on est obligé d’apprendre et de passer que l’on veuille où non à étudier toutes les matières, c’est vrai beaucoup trouvent certaines matières embarrassantes et on trouve en classe les bons amis et les railleurs....un joli poème bien formulé en de belles images d’un vécu qui reste toujours mémorable surtout de l’école et du collège, merci pour ce plaisir de lecture et partage, avec mon coup de coeur poétique et ma sincère amitié.

Auteur de Poésie
18/11/2020 10:25Alejo

Merci beaucoup pour ce magnifique poème mon coup de cœur franchement bravo

Auteur de Poésie
25/11/2020 14:16Marie27

Coup de cœur mérité, j’adore vraiment ton style. Tu as du talent. Tu dois avoir des supers notes en français . Bonne journée 😉

Auteur de Poésie
12/12/2020 23:40Gramo

Coup de coeur pour un poète de mérite. Bravo.