Poeme-France : Lecture Écrit Enfant

Poeme : Une Mauvaise Image

Poème Enfant
Publié le 25/04/2021 01:10

L'écrit contient 567 mots qui sont répartis dans 9 strophes. Toutes les strophes sont composés de 10 vers.

Poete : Donovan.nouel

Une Mauvaise Image

Y a beaucoup d’aménité
Mais parfois cela rubéfie
Les amis pour lénifier
Comme si le gazon broui
La dispute a très bien duré
Entre moi et Gérard papi
Quand reviendras-tu doux été ?
Je suis l’enseignement biblique
Beau-père qui sans cesse tacle
Ma vie

Mon papi est le beau soleil
Je suis une plante gelée
Mon utilité sommeille
Dans les yeux de pépé, mémé
Voilà triste émotionnelle
Mon beau-père fait mensonger
Mon travail, mes vœux et essaie
Et c’est bien un pervers narcissique
Se sentir au-dessus de moi
« Réveil ! »

Toujours il vient me rabaisser
Je parle maladroitement
Pas de problème, se moquer
Parlant là, intelligemment
Je suis, poète méprisé
Ma bien enfance elle est vraiment
Est-ce Dieu qui me l’a donnée ?
Je respecte la loi comique
Je le ferais chier en portant plainte
Levé !

Qu’est-ce que tu aimes le verbal qui fait mal
Ta voix est plus forte sur la bonne raison
Ferme là quand tu prends tes aires de princières
C’est bien de tirer les cheveux des enfants
Tu es un beau parleur pour d’autres gens
Il est égoïste pour les pauvres, pas pour sa financière
Mon beau-père il aime bien qu’on lui suce la bite
Il aime le commandement du militarisme
Et puis un soir qui dit de gouverner au nazisme
Quand il y a ta présence, la haine m’habite

Ce que tu aimes c’est foutre la honte aux autres
Mais tu te la mets à toi-même pour ta chance
Je souhaite ta mort après la souffrance
Tu chopes l’alcool comme une bonne parole d’apôtre
Les enfants que tu as créés ne te veulent plus
Tu nous as mis la galère dans nos émotions
Au lieu de parler je te dis, va prendre un crayon
D’écrire les excréments que tu portes le plus
Tu es qu’une salope qui étrangle son chien
Pour t’obéir, tes yeux noirs et ta haute voix

Une femme pour lui c’est, soit belle et tais-toi
Nos douleurs psychologiques pour ton bien
Entre frères et sœurs on n’a pas le droit de jouer
De discuter dans une de nos chambres
Tu vas nous faire te faire péter un membre
Ta gueule de travailleur, ta gueule à claquer
Les notes dégueulasses que j’ai toujours eues
Ne m’ont pas aidé à progresser avec ta tête
Le fric que tu dépenses pour te rendre bête
On ne peut pas dire que le bonheur m’a connu

Y a beaucoup d’aménité
Mais parfois cela rubéfie
Les amis pour lénifier
Comme si le gazon broui
La dispute a très bien duré
Entre moi et Gérard papi
Quand reviendras-tu doux été ?
Je suis l’enseignement biblique
Beau-père qui sans cesse tacle
Ma vie

Mon papi est le beau soleil
Je suis une plante gelée
Mon utilité sommeille
Dans les yeux de pépé, mémé
Voilà triste émotionnelle
Mon beau-père fait mensonger
Mon travail, mes vœux et essaie
Et c’est bien un pervers narcissique
Se sentir au dessus de moi
« Réveil ! »

Toujours il vient me rabaisser
Je parle maladroitement
Pas de problème, se moquer
Parlant là, intelligemment
Je suis, poète méprisé
Ma bien enfance elle est vraiment
Est-ce Dieu qui me l’a donnée ?
Je respecte la loi comique
Je le ferais chier en portant plainte
Levé !
  • Pieds Hyphénique: Une Mauvaise Image

    y=a=beau=coup=da=mé=ni=té 8
    mais=par=fois=ce=la=ru=bé=fie 8
    les=a=mis=pour=lé=ni=fi=er 8
    com=me=si=le=ga=zon=broui 7
    la=dis=pute=a=très=bien=du=ré 8
    en=tre=moi=et=gé=rard=pa=pi 8
    quand=re=vien=dras=tu=doux=é=té 8
    je=suis=len=sei=gne=ment=bi=blique 8
    beau=pè=re=qui=sans=ces=se=tacle 8
    ma=vie 2

    mon=pa=pi=est=le=beau=so=leil 8
    je=suis=u=ne=plan=te=ge=lée 8
    mon=u=ti=li=té=som=mei=lle 8
    dans=les=yeux=de=pé=pé=mé=mé 8
    voi=là=triste=é=mo=ti=on=nelle 8
    mon=beau=pè=re=fait=men=son=ger 8
    mon=tra=vail=mes=vœux=et=es=saie 8
    et=cest=bien=un=per=vers=nar=cis=sique 9
    se=sen=tir=au=des=sus=de=moi 8
    ré=veil 3

    tou=jours=il=vient=me=ra=bais=ser 8
    je=par=le=ma=la=droi=te=ment 8
    pas=de=pro=blè=me=se=mo=quer 8
    par=lant=là=in=tel=li=gem=ment 8
    je=suis=po=è=te=mé=pri=sé 8
    ma=bien=en=fance=el=le=est=vraiment 8
    est=ce=dieu=qui=me=la=don=née 8
    je=res=pec=te=la=loi=co=mique 8
    je=le=fe=rais=chier=en=por=tant=plainte 9
    le=vé 2

    quest=ce=que=tu=aimes=le=ver=bal=qui=fait=mal 11
    ta=voix=est=plus=forte=sur=la=bonne=rai=son 10
    ferme=là=quand=tu=prends=tes=aires=de=prin=cières 10
    cest=bien=de=ti=rer=les=che=veux=des=en=fants 11
    tu=es=un=beau=par=leur=pour=dautres=gens 9
    il=est=é=goïs=te=pour=les=pauvres=pas=pour=sa=fi=nan=cière 14
    mon=beau=père=il=aime=bien=quon=lui=suce=la=bite 11
    il=aime=le=com=mande=ment=du=mi=li=ta=risme 11
    et=puis=un=soir=qui=dit=de=gou=ver=ner=au=na=zisme 13
    quand=il=y=a=ta=présence=la=haine=mha=bite 10

    ce=que=tu=aimes=cest=foutre=la=hon=teaux=autres 10
    mais=tu=te=la=mets=à=toi=même=pour=ta=chance 11
    je=sou=haite=ta=mort=a=près=la=souf=france 10
    tu=chopes=lal=cool=com=meune=bonne=pa=ro=le=da=pôtre 12
    les=en=fants=que=tu=as=créés=ne=te=veulent=plus 11
    tu=nous=as=mis=la=ga=lère=dans=nos=é=mo=tions 12
    au=lieu=de=par=ler=je=te=dis=va=prendreun=crayon 11
    dé=crire=les=ex=créments=que=tu=portes=le=plus 10
    tu=es=quune=sa=lope=qui=é=trangle=son=chien 10
    pour=to=béir=tes=yeux=noirs=et=ta=haute=voix 10

    une=fem=me=pour=lui=cest=soit=bel=leet=tais=toi 11
    nos=dou=leurs=psy=cho=lo=gi=ques=pour=ton=bien 11
    entre=frères=et=sœurs=on=na=pas=le=droit=de=jouer 11
    de=dis=cu=ter=dans=une=de=nos=chambres 9
    tu=vas=nous=faire=te=faire=pé=ter=un=membre 10
    ta=gueule=de=tra=vailleur=ta=gueu=leà=cla=quer 10
    les=notes=dé=gueu=lasses=que=jai=tou=jours=eues 10
    ne=mont=pas=ai=dé=à=progres=ser=a=vec=ta=tête 12
    le=fric=que=tu=dépenses=pour=te=rendre=bête 9
    on=ne=peut=pas=dire=que=le=bon=heur=ma=con=nu 12

    y=a=beau=coup=da=mé=ni=té 8
    mais=par=fois=ce=la=ru=bé=fie 8
    les=a=mis=pour=lé=ni=fi=er 8
    com=me=si=le=ga=zon=broui 7
    la=dis=pute=a=très=bien=du=ré 8
    en=tre=moi=et=gé=rard=pa=pi 8
    quand=re=vien=dras=tu=doux=é=té 8
    je=suis=len=sei=gne=ment=bi=blique 8
    beau=pè=re=qui=sans=ces=se=tacle 8
    ma=vie 2

    mon=pa=pi=est=le=beau=so=leil 8
    je=suis=u=ne=plan=te=ge=lée 8
    mon=u=ti=li=té=som=mei=lle 8
    dans=les=yeux=de=pé=pé=mé=mé 8
    voi=là=triste=é=mo=ti=on=nelle 8
    mon=beau=pè=re=fait=men=son=ger 8
    mon=tra=vail=mes=vœux=et=es=saie 8
    et=cest=bien=un=per=vers=nar=cis=sique 9
    se=sen=tir=au=des=sus=de=moi 8
    ré=veil 3

    tou=jours=il=vient=me=ra=bais=ser 8
    je=par=le=ma=la=droi=te=ment 8
    pas=de=pro=blè=me=se=mo=quer 8
    par=lant=là=in=tel=li=gem=ment 8
    je=suis=po=è=te=mé=pri=sé 8
    ma=bien=en=fance=el=le=est=vraiment 8
    est=ce=dieu=qui=me=la=don=née 8
    je=res=pec=te=la=loi=co=mique 8
    je=le=fe=rais=chier=en=por=tant=plainte 9
    le=vé 2
  • Phonétique : Une Mauvaise Image

    i a boku damenite
    mε paʁfwa səla ʁybefi
    lεz- ami puʁ lenifje
    kɔmə si lə ɡazɔ̃ bʁui
    la dispytə a tʁε bjɛ̃ dyʁe
    ɑ̃tʁə mwa e ʒeʁaʁ papi
    kɑ̃ ʁəvjɛ̃dʁa ty duz- ete ?
    ʒə sɥi lɑ̃sεɲəmɑ̃ biblikə
    bo pεʁə ki sɑ̃ sεsə taklə
    ma vi

    mɔ̃ papi ε lə bo sɔlεj
    ʒə sɥiz- ynə plɑ̃tə ʒəle
    mɔ̃n- ytilite sɔmεjə
    dɑ̃ lεz- iø də pepe, meme
    vwala tʁistə emɔsjɔnεllə
    mɔ̃ bo pεʁə fε mɑ̃sɔ̃ʒe
    mɔ̃ tʁavaj, mε veyks e esε
    e sε bjɛ̃ œ̃ pεʁve naʁsisikə
    sə sɑ̃tiʁ o dəsy də mwa
    « ʁevεj ! »

    tuʒuʁz- il vjɛ̃ mə ʁabεse
    ʒə paʁlə maladʁwatəmɑ̃
    pa də pʁɔblεmə, sə mɔke
    paʁlɑ̃ la, ɛ̃tεlliʒamɑ̃
    ʒə sɥi, pɔεtə mepʁize
    ma bjɛ̃ ɑ̃fɑ̃sə εllə ε vʁεmɑ̃
    ε sə djø ki mə la dɔne ?
    ʒə ʁεspεktə la lwa kɔmikə
    ʒə lə fəʁε ʃje ɑ̃ pɔʁtɑ̃ plɛ̃tə
    ləve !

    kε sə kə ty εmə lə vεʁbal ki fε mal
    ta vwa ε plys fɔʁtə syʁ la bɔnə ʁεzɔ̃
    fεʁmə la kɑ̃ ty pʁɑ̃ tεz- εʁə də pʁɛ̃sjεʁə
    sε bjɛ̃ də tiʁe lε ʃəvø dεz- ɑ̃fɑ̃
    ty ε œ̃ bo paʁlœʁ puʁ dotʁə- ʒɑ̃
    il εt- eɡɔistə puʁ lε povʁə, pa puʁ sa finɑ̃sjεʁə
    mɔ̃ bo pεʁə il εmə bjɛ̃ kɔ̃ lɥi sysə la bitə
    il εmə lə kɔmɑ̃dəmɑ̃ dy militaʁismə
    e pɥiz- œ̃ swaʁ ki di də ɡuvεʁne o nazismə
    kɑ̃t- il i a ta pʁezɑ̃sə, la-εnə mabitə

    sə kə ty εmə sε futʁə la ɔ̃tə oz- otʁə
    mε ty tə la mεtz- a twa mεmə puʁ ta ʃɑ̃sə
    ʒə suεtə ta mɔʁ apʁε la sufʁɑ̃sə
    ty ʃɔpə lalkɔl kɔmə ynə bɔnə paʁɔlə dapotʁə
    lεz- ɑ̃fɑ̃ kə ty a kʁee nə tə vəle plys
    ty nuz- a mi la ɡalεʁə dɑ̃ noz- emɔsjɔ̃
    o ljø də paʁle ʒə tə di, va pʁɑ̃dʁə œ̃ kʁεjɔ̃
    dekʁiʁə lεz- εkskʁemɑ̃ kə ty pɔʁtə- lə plys
    ty ε kynə salɔpə ki etʁɑ̃ɡlə sɔ̃ ʃjɛ̃
    puʁ tɔbeiʁ, tεz- iø nwaʁz- e ta-otə vwa

    ynə famə puʁ lɥi sε, swa bεllə e tε twa
    no dulœʁ psikɔlɔʒik puʁ tɔ̃ bjɛ̃
    ɑ̃tʁə fʁεʁəz- e sœʁz- ɔ̃ na pa lə dʁwa də ʒue
    də diskyte dɑ̃z- ynə də no ʃɑ̃bʁə
    ty va nu fεʁə tə fεʁə pete œ̃ mɑ̃bʁə
    ta ɡələ də tʁavajœʁ, ta ɡələ a klake
    lε nɔtə deɡəlasə kə ʒε tuʒuʁz- ø
    nə mɔ̃ pa εde a pʁɔɡʁese avεk ta tεtə
    lə fʁik kə ty depɑ̃sə puʁ tə ʁɑ̃dʁə bεtə
    ɔ̃ nə pø pa diʁə kə lə bɔnœʁ ma kɔny

    i a boku damenite
    mε paʁfwa səla ʁybefi
    lεz- ami puʁ lenifje
    kɔmə si lə ɡazɔ̃ bʁui
    la dispytə a tʁε bjɛ̃ dyʁe
    ɑ̃tʁə mwa e ʒeʁaʁ papi
    kɑ̃ ʁəvjɛ̃dʁa ty duz- ete ?
    ʒə sɥi lɑ̃sεɲəmɑ̃ biblikə
    bo pεʁə ki sɑ̃ sεsə taklə
    ma vi

    mɔ̃ papi ε lə bo sɔlεj
    ʒə sɥiz- ynə plɑ̃tə ʒəle
    mɔ̃n- ytilite sɔmεjə
    dɑ̃ lεz- iø də pepe, meme
    vwala tʁistə emɔsjɔnεllə
    mɔ̃ bo pεʁə fε mɑ̃sɔ̃ʒe
    mɔ̃ tʁavaj, mε veyks e esε
    e sε bjɛ̃ œ̃ pεʁve naʁsisikə
    sə sɑ̃tiʁ o dəsy də mwa
    « ʁevεj ! »

    tuʒuʁz- il vjɛ̃ mə ʁabεse
    ʒə paʁlə maladʁwatəmɑ̃
    pa də pʁɔblεmə, sə mɔke
    paʁlɑ̃ la, ɛ̃tεlliʒamɑ̃
    ʒə sɥi, pɔεtə mepʁize
    ma bjɛ̃ ɑ̃fɑ̃sə εllə ε vʁεmɑ̃
    ε sə djø ki mə la dɔne ?
    ʒə ʁεspεktə la lwa kɔmikə
    ʒə lə fəʁε ʃje ɑ̃ pɔʁtɑ̃ plɛ̃tə
    ləve !
  • Pieds Phonétique : Une Mauvaise Image

    i=a=bo=ku=da=me=ni=te 8
    mε=paʁ=fwa=sə=la=ʁy=be=fi 8
    lε=za=mi=puʁ=le=ni=fj=e 8
    kɔ=mə=si=lə=ɡa=zɔ̃=bʁu=i 8
    la=dis=pytə=a=tʁε=bjɛ̃=dy=ʁe 8
    ɑ̃=tʁə=mwa=e=ʒe=ʁaʁ=pa=pi 8
    kɑ̃=ʁə=vjɛ̃=dʁa=ty=du=ze=te 8
    ʒə=sɥi=lɑ̃=sε=ɲə=mɑ̃=bi=blikə 8
    bo=pε=ʁə=ki=sɑ̃=sε=sə=taklə 8
    ma=vi 2

    mɔ̃=pa=pi=ε=lə=bo=sɔ=lεj 8
    ʒə=sɥi=zy=nə=plɑ̃=tə=ʒə=le 8
    mɔ̃=ny=ti=li=te=sɔ=mε=jə 8
    dɑ̃=lε=zi=ødə=pe=pe=me=me 8
    vwa=la=tʁistə=e=mɔ=sjɔ=nεl=lə 8
    mɔ̃=bo=pε=ʁə=fε=mɑ̃=sɔ̃=ʒe 8
    mɔ̃=tʁa=vaj=mε=ve=yks=e=e=sε 9
    e=sε=bjɛ̃=œ̃=pεʁ=ve=naʁ=sisikə 8
    sə=sɑ̃=tiʁ=o=də=sy=də=mwa 8
    ʁe=vεj 3

    tu=ʒuʁ=zil=vjɛ̃=mə=ʁa=bε=se 8
    ʒə=paʁ=lə=ma=la=dʁwa=tə=mɑ̃ 8
    pa=də=pʁɔ=blε=mə=sə=mɔ=ke 8
    paʁ=lɑ̃=la=ɛ̃=tεl=li=ʒa=mɑ̃ 8
    ʒə=sɥi=pɔ=ε=tə=me=pʁi=ze 8
    ma=bjɛ̃=ɑ̃=fɑ̃sə=εllə=ε=vʁε=mɑ̃ 8
    ε=sə=djø=ki=mə=la=dɔ=ne 8
    ʒə=ʁεs=pεk=tə=la=lwa=kɔ=mikə 8
    ʒə=lə=fə=ʁε=ʃje=ɑ̃=pɔʁ=tɑ̃plɛ̃tə 8
    lə=ve 2

    kεsə=kə=tyεmə=lə=vεʁ=bal=ki=fε=mal 9
    ta=vwa=ε=plys=fɔʁtə=syʁ=labɔnə=ʁε=zɔ̃ 9
    fεʁmə=la=kɑ̃=ty=pʁɑ̃=tεzεʁə=də=pʁɛ̃=sjεʁə 9
    sε=bjɛ̃də=ti=ʁe=lεʃə=vø=dε=zɑ̃=fɑ̃ 9
    ty=ε=œ̃=bo=paʁ=lœʁ=puʁdotʁə=ʒɑ̃ 8
    il=ε=te=ɡɔistə=puʁ=lε=povʁə=pa=puʁ=sa=fi=nɑ̃=sjεʁə 13
    mɔ̃bopεʁə=il=ε=mə=bjɛ̃=kɔ̃=lɥi=sy=sə=labitə 10
    il=εmə=lə=kɔmɑ̃də=mɑ̃=dy=mi=litaʁismə 8
    e=pɥi=zœ̃=swaʁkididə=ɡu=vεʁ=ne=onazismə 8
    kɑ̃=til=i=a=ta=pʁe=zɑ̃sə=la-εnə=mabitə 10

    sə=kə=tyεmə=sε=fu=tʁə=la=ɔ̃təozotʁə 8
    mεtytə=la=mεt=za=twa=mε=mə=puʁtaʃɑ̃sə 8
    ʒə=suεtə=ta=mɔʁ=a=pʁε=la=sufʁɑ̃sə 8
    tyʃɔpə=lal=kɔl=kɔ=məynə=bɔ=nə=pa=ʁɔ=lə=dapotʁə 11
    lεzɑ̃fɑ̃kə=ty=a=kʁe=e=nə=tə=və=le=plys 10
    ty=nu=za=mi=laɡalεʁə=dɑ̃=no=ze=mɔ=s=jɔ̃ 11
    o=ljødə=paʁ=le=ʒə=tə=di=va=pʁɑ̃=dʁəœ̃=kʁε=jɔ̃ 12
    de=kʁiʁə=lε=zεk=skʁ=mɑ̃kə=ty=pɔʁtə=lə=plys 10
    tyεkynə=sa=lɔpə=ki=e=tʁɑ̃=ɡlə=sɔ̃=ʃjɛ̃ 9
    puʁ=tɔ=be=iʁ=tε=ziø=nwaʁ=ze=ta-otə=vwa 11

    ynə=famə=puʁ=lɥi=sε=swa=bεlləe=tε=twa 9
    no=du=lœʁ=psi=kɔ=lɔ=ʒik=puʁ=tɔ̃=bjɛ̃ 10
    ɑ̃tʁə=fʁεʁə=ze=sœʁ=zɔ̃=na=palə=dʁwa=də=ʒu=e 11
    də=dis=ky=te=dɑ̃=zynə=də=noʃɑ̃bʁə 8
    ty=vanufεʁə=tə=fε=ʁə=pe=te=œ̃=mɑ̃bʁə 9
    taɡə=lə=də=tʁa=va=jœʁ=taɡə=ləa=kla=ke 10
    lεnɔtə=de=ɡə=lasə=kə=ʒε=tu=ʒuʁ=zø 9
    nə=mɔ̃=pa=ε=de=a=pʁɔ=ɡʁe=se=a=vεk=tatεtə 12
    lə=fʁik=kə=ty=de=pɑ̃sə=puʁtə=ʁɑ̃dʁə=bεtə 9
    ɔ̃nə=pø=padiʁə=kə=lə=bɔ=nœʁ=ma=kɔ=ny 10

    i=a=bo=ku=da=me=ni=te 8
    mε=paʁ=fwa=sə=la=ʁy=be=fi 8
    lε=za=mi=puʁ=le=ni=fj=e 8
    kɔ=mə=si=lə=ɡa=zɔ̃=bʁu=i 8
    la=dis=pytə=a=tʁε=bjɛ̃=dy=ʁe 8
    ɑ̃=tʁə=mwa=e=ʒe=ʁaʁ=pa=pi 8
    kɑ̃=ʁə=vjɛ̃=dʁa=ty=du=ze=te 8
    ʒə=sɥi=lɑ̃=sε=ɲə=mɑ̃=bi=blikə 8
    bo=pε=ʁə=ki=sɑ̃=sε=sə=taklə 8
    ma=vi 2

    mɔ̃=pa=pi=ε=lə=bo=sɔ=lεj 8
    ʒə=sɥi=zy=nə=plɑ̃=tə=ʒə=le 8
    mɔ̃=ny=ti=li=te=sɔ=mε=jə 8
    dɑ̃=lε=zi=ødə=pe=pe=me=me 8
    vwa=la=tʁistə=e=mɔ=sjɔ=nεl=lə 8
    mɔ̃=bo=pε=ʁə=fε=mɑ̃=sɔ̃=ʒe 8
    mɔ̃=tʁa=vaj=mε=ve=yks=e=e=sε 9
    e=sε=bjɛ̃=œ̃=pεʁ=ve=naʁ=sisikə 8
    sə=sɑ̃=tiʁ=o=də=sy=də=mwa 8
    ʁe=vεj 3

    tu=ʒuʁ=zil=vjɛ̃=mə=ʁa=bε=se 8
    ʒə=paʁ=lə=ma=la=dʁwa=tə=mɑ̃ 8
    pa=də=pʁɔ=blε=mə=sə=mɔ=ke 8
    paʁ=lɑ̃=la=ɛ̃=tεl=li=ʒa=mɑ̃ 8
    ʒə=sɥi=pɔ=ε=tə=me=pʁi=ze 8
    ma=bjɛ̃=ɑ̃=fɑ̃sə=εllə=ε=vʁε=mɑ̃ 8
    ε=sə=djø=ki=mə=la=dɔ=ne 8
    ʒə=ʁεs=pεk=tə=la=lwa=kɔ=mikə 8
    ʒə=lə=fə=ʁε=ʃje=ɑ̃=pɔʁ=tɑ̃plɛ̃tə 8
    lə=ve 2

PostScriptum

Les amitiés ça sert. Ici c’est mon beau-père qui me donne que des catastrophées à la famille, c’est triste, seuls mes amis connaissent qui je suis. « Réveil » pour dire que la famille me bouscule alors qu’en fait je sais ce que je veux faire, je suis passionné par tant de choses… et « Levé » pour dire que je vais bien le niquer. Intimidation sur mineur est punie.

Historique des Modifications

26/04/2021 11:06
26/04/2021 10:43
25/04/2021 18:56
25/04/2021 18:54
25/04/2021 02:15
25/04/2021 02:01
25/04/2021 01:58
25/04/2021 01:49

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
25/04/2021 07:31Mémo

Défendre ses idées... Mais dans le respect et l’écoute de l’autre... Et ceci de chaque côté de la table... Pas évident....

Auteur de Poésie
25/04/2021 09:23Anya

Même si j ai apprécié les sonorités des quatre premiers vers j ai du mal à comprendre leur sens, mais on ne peut qu’être touché par la révolte qui gronde devant tant de mépris et de mauvaise foi, il y a des gens qui sont doués pour gâcher la vie des autres, alors passons notre chemin sans les regarder, vivons notre vie et basta. Un beau texte fort et sincère comme toujours

Auteur de Poésie
25/04/2021 14:16Pangolin

Franchement, ne perd pas ton temps avec lui, tu connais le dicton, en Bretagne, il ne pleut que sur les cons! Faut déjà te calmer au risque de devenir incompréhensible, parole de vieux machin qui t’aime bien, et construire ton univers de manière que pour les grincheux comme lui, ça ressemble à quelque chose, au moins une ébauche quoi !
Aller, va mettre un peu d’eau dans ton vinaigre, il a le mérite de révéler une certaine forme de révolte ton poème ! Amitiés Don !

Auteur de Poésie
27/04/2021 19:39Violette

Des mots qui avaient besoin de sortir d’un long silence qui n’en finissait plus. Courage à toi, la vie ne nous fait pas de cadeau. J’espère que tu es entouré ! Amitiés.

Auteur de Poésie
02/05/2021 16:15Hassan Hyjazi

Un texte touchant et poignant, les familles ne vivent pas chaque jour au paradis et ça n’arrive pas qu’aux autres à la télé par exemple. Mais le pardon est nécessaire pour un homme de cœur qui veut prouver sa bonté à son ennemi, la plainte est utile à ce niveau, car la vie est très difficile à supporter dans cet étape-ci, mais il y a toujours une solution et ce n’est jamais au-dessus de nos forces ! J’espère que cela n’aura plus d’impact et que cette histoire se règlera vite... Ça devait sortir même si c’est limite peut-être, merci Donovan.

Auteur de Poésie
02/05/2021 21:28Jeromebx

Toujours très touchant ta façon de tout balancer à travers ta poésie, tu l’utilises toujours comme un exutoire et tu as bien raison. Merci du partage.

Auteur de Poésie
10/05/2021 02:39Barrymoussa180

C’est toujours difficile de ne pas être compris, mais la patience et la persévérance payent . Un beau texte sur un sujet délicat, comme le
beau père. Merci du partage.

Auteur de Poésie
10/05/2021 09:30Lamarque

La révolte gronde souvent dans les familles… et trouver les mots pour calmer les choses s’avère souvent bien difficile. Mais n’est – ce pas la vie qu’essayer toujours essayé de trouver une bonne communication ? Bien j ’aime toujours ce poème

Auteur de Poésie
10/05/2021 10:07Isadorable

Bonjour mon ami Donovan, merci pour ce doux partage
Isadorable

Auteur de Poésie
11/05/2021 01:25Tulipe Noire

Ton poème engagé est une vraie image de la vie soit en famille parmi ses proches où à travers les relations entre amis et voisins et collègues, chaque jour qui passe nous apporte des choses qu’on a jamais vu ni vécu et nous donne des leçons pour le futur, merci du partage avec mon cdc poétique et amitié.