Chanson : Malodo

Malodo

Mon dos c’est les montagnes russes.
Je sculpte cela de très fort.
Celui qui n’a pas une puce
Dans son cerveau d’aimer le sport.
Moi, je n’aime rien faire à part
Écrire des poèmes, textes !
Donner de l’argent, c’est de l’art
Surtout aujourd’hui, je dis next
À la droite, misère, haine !
Je ne peux pas donner d’argent.
Dix-huit ans dans trois mois à peine.
Bisous les assocs’, les migrants.

Sciatique et hernie discale,
Polyarthrite. Rhumatoïde
Comme les impôts ça fait mal !
Les impôts rajeunit le bide.
Maladies microcristallines,
Rhumatismes inflammatoires.
Je peux tout’d’même écouter « Aline »
Comme Aline le dos c’est noir
Spondylarthrite. Scoliose
Maladie rachis. Arthrose
Fibromyalgie. ’stéoporose,
Des muscles pas bien arrosés

Par mon corps mal placé dans le
Canapé, le pieu, en étant
Sur le téléphone portable
Un peu trop longtemps, c’est navrant !
Je vais ressembler, Jocelyne
La vieille plus vieille, son âge
J’ai le visage qui dessine
L’innocence, une belle page.
Par conséquent, mon dos fait comme
Du vécu, c’est peut-être là !
La raison avec une pomme
Pour de vrai le cartable, là !

Tout est dans le dos, c’est ballot
Et un peu quand-même au cerveau
Les cahiers, les classeurs… Trousseaux
De clés, enfin ça c’est pas gros.
Il n’y a pas non plus que ça
Travailler manuellement
Avec du lourd, mon beau-papa.
Lui et moi sommes différents
Je me rappelle, il me rabaisse
Il y a un an, même pas.
Je pardonne, c’est ma prouesse
Car j’veux moi, à Dieu dans ses bras !

En bas du dos, je sens, c’est creux
Alors je regarde sur Chrome.
Des douleurs lombaires… dorsale
Je vais, dames, danser à Rome
Le titre de Renaud Séchan.
Je crois que ma maladie, c’est
« Pas dans le sérieusement » !
Rigolons un peu… Pour de vrai
Ma maladie : lumbago ?
Faudrait peut-être, j’aille voir
Un médecin spécialo
Au sujet du dos, recevoir…

… Une fin de bonne santé
Pour le dos qui deviendra droit.
Ma colonne, mon vertébré.
C’est ma fragilité, je crois.
Moi, je serais guérit de ça.
Je serais Shane Macgowan
Je suis maladroit, c’est pour ça.
Lui, il boit, fume, il perd ses dents
On recommence parce que
On aime se nuire, marrant.
Non, bah moi c’est que je m’ennuie !
J’ai pas de copain m’accueillant.

Avoir un Mélenchonien
De cerveau par la connaissance !
Le talent. Et aimer chats, chiens
Les animaux, j’ai cette chance
Sauf que lui est un ’tit peu sourd
Et puis moi j’ai de l’arthrose.
N’empêche pas d’être bourré
En terme d’être un intello !
Lui, c’est presqu’ à en finir,
Et moi c’est à en devenir.
Nous deux, ce qui nous fait souffrir
Ceux à l’origine « souffrir »

Plus tard, moi, j’irais travailler
Tellement… j’aurais mal au dos !
Je serais bossu comme, ouais
Un dromadaire rigolo !
Et tous, on me trouvera beau.
J’aurais toujours assez trop chaud
De gêne, leur regard trop chaud.
Je serais bossu comme sœur
De mamie, ma mamie Odile
Qui a une place, mon cœur.
De toute façon, mon grand deal
C’est mon cœur pour tous, cœur fragile !

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Malodo

    mon=dos=cest=les=mon=ta=gnes=russes 8
    je=s=culp=te=ce=la=de=très=fort 9
    ce=lui=qui=na=pas=u=ne=puce 8
    dans=son=cer=veau=dai=mer=le=sport 8
    moi=je=naime=rien=fai=re=à=part 8
    é=crire=des=po=è=mes=tex=tes 8
    don=ner=de=lar=gent=cest=de=lart 8
    sur=tout=au=jourd=hui=je=dis=next 8
    à=la=droi=te=mi=sè=re=haine 8
    je=ne=peux=pas=don=ner=dargent 7
    dix=hu=it=ans=dans=trois=mois=à=peine 9
    bi=sous=les=as=socs=les=mi=grants 8

    scia=ti=que=et=her=nie=dis=cale 8
    po=ly=ar=thri=te=rhu=ma=toïde 8
    com=me=les=im=pôts=ça=fait=mal 8
    les=im=pôts=ra=jeu=nit=le=bide 8
    ma=la=dies=mi=cro=cris=tal=lines 8
    rhu=ma=tis=mes=in=flam=ma=toires 8
    je=peux=toutd=mêmeé=cou=ter=a=line 8
    com=me=a=line=le=dos=cest=noir 8
    spon=dy=lar=thri=te=sco=lio=se 8
    ma=la=die=ra=chis=ar=thro=se 8
    fi=bro=my=al=gie=stéo=po=rose 8
    des=mus=cles=pas=bien=ar=ro=sés 8

    par=mon=corps=mal=pla=cé=dans=le 8
    ca=na=pé=le=pieu=en=é=tant 8
    sur=le=té=lé=pho=ne=por=table 8
    un=peu=trop=long=temps=cest=na=vrant 8
    je=vais=res=sem=bler=jo=ce=lyne 8
    la=viei=lle=plus=viei=lle=son=âge 8
    jai=le=vi=sa=ge=qui=des=sine 8
    lin=no=cen=ce=une=bel=le=page 8
    par=con=sé=quent=mon=dos=fait=comme 8
    du=vé=cu=cest=peut=tê=tre=là 8
    la=rai=son=a=vec=u=ne=pomme 8
    pour=de=vrai=le=car=ta=ble=là 8

    tout=est=dans=le=dos=cest=bal=lot 8
    et=un=peu=quand=même=au=cer=veau 8
    les=ca=hiers=les=clas=seurs=trous=seaux 8
    de=clés=en=fin=ça=cest=pas=gros 8
    il=ny=a=pas=non=plus=que=ça 8
    tra=vail=ler=ma=nuel=le=ment 7
    a=vec=du=lourd=mon=beau=pa=pa 8
    lui=et=moi=som=mes=dif=fé=rents 8
    je=me=rap=pel=le=il=me=ra=baisse 9
    il=y=a=un=an=mê=me=pas 8
    je=par=don=ne=cest=ma=prouesse 7
    car=j=veux=moi=à=dieu=dans=ses=bras 9

    en=bas=du=dos=je=sens=cest=creux 8
    a=lors=je=re=gar=de=sur=chrome 8
    des=dou=leurs=lom=bai=res=dor=sale 8
    je=vais=da=mes=dan=ser=à=rome 8
    le=ti=tre=de=re=naud=sé=chan 8
    je=crois=que=ma=ma=la=die=cest 8
    pas=dans=le=sé=rieu=se=ment 8
    ri=go=lons=un=peu=pour=de=vrai 8
    ma=ma=la=die=lum=ba=go 7
    fau=drait=peut=tê=tre=jail=le=voir 8
    un=mé=de=cin=s=pé=cia=lo 8
    au=su=jet=du=dos=re=ce=voir 8

    une=fin=de=bon=ne=san=té 8
    pour=le=dos=qui=de=vien=dra=droit 8
    ma=co=lon=ne=mon=ver=té=bré 8
    cest=ma=fra=gi=li=té=je=crois 8
    moi=je=se=rais=gué=rit=de=ça 8
    je=se=rais=sha=ne=mac=go=wan 8
    je=suis=ma=la=droit=cest=pour=ça 8
    lui=il=boit=fume=il=perd=ses=dents 8
    on=re=com=men=ce=par=ce=que 8
    on=ai=me=se=nui=re=mar=rant 8
    non=bah=moi=cest=que=je=men=nuie 8
    jai=pas=de=co=pain=mac=cueillant 7

    avoir=un=mé=len=cho=nien 6
    de=cer=veau=par=la=con=nais=sance 8
    le=talent=et=ai=mer=chats=chiens 7
    les=a=ni=maux=jai=cet=te=chance 8
    sauf=que=lui=est=un=tit=peu=sourd 8
    et=puis=moi=jai=de=lar=thro=se 8
    nem=pê=che=pas=dê=tre=bour=ré 8
    en=terme=dê=tre=un=in=tel=lo 8
    lui=cest=pres=quà=en=fi=nir 7
    et=moi=cest=à=en=de=ve=nir 8
    nous=deux=ce=qui=nous=fait=souf=frir 8
    ceux=à=lo=ri=gi=ne=souf=frir 8

    plus=tard=moi=ji=rais=tra=vail=ler 8
    tel=le=ment=jau=rais=mal=au=dos 8
    je=se=rais=bos=su=comme=ou=ais 8
    un=dro=ma=dai=re=ri=go=lo 8
    et=tous=on=me=trou=ve=ra=beau 8
    jau=rais=tou=jours=as=sez=trop=chaud 8
    de=gê=ne=leur=re=gard=trop=chaud 8
    je=se=rais=bos=su=com=me=sœur 8
    de=ma=mie=ma=ma=mie=o=dile 8
    qui=a=u=ne=pla=ce=mon=cœur 8
    de=tou=te=fa=çon=mon=grand=deal 8
    cest=mon=cœur=pour=tous=cœur=fra=gile 8
  • Phonétique : Malodo

    mɔ̃ do sε lε mɔ̃taɲə ʁysə.
    ʒə skylptə səla də tʁε fɔʁ.
    səlɥi ki na pa ynə pysə
    dɑ̃ sɔ̃ sεʁvo dεme lə spɔʁ.
    mwa, ʒə nεmə ʁjɛ̃ fεʁə a paʁ
    ekʁiʁə dε pɔεmə, tεkstə !
    dɔne də laʁʒe, sε də laʁ
    syʁtu oʒuʁdɥi, ʒə di nεkst
    a la dʁwatə, mizεʁə, εnə !
    ʒə nə pø pa dɔne daʁʒe.
    diz- ɥit ɑ̃ dɑ̃ tʁwa mwaz- a pεnə.
    bizus lεz- asɔks, lε miɡʁɑ̃.

    sjatikə e εʁni diskalə,
    pɔliaʁtʁitə. ʁymatɔidə
    kɔmə lεz- ɛ̃po sa fε mal !
    lεz- ɛ̃po ʁaʒəni lə bidə.
    maladi mikʁɔkʁistalinə,
    ʁymatisməz- ɛ̃flamatwaʁə.
    ʒə pø tutdmεmə ekutəʁ « alinə »
    kɔmə alinə lə do sε nwaʁ
    spɔ̃dilaʁtʁitə. skɔljozə
    maladi ʁaʃi. aʁtʁozə
    fibʁɔmialʒi. steɔpɔʁozə,
    dε mysklə pa bjɛ̃ aʁoze

    paʁ mɔ̃ kɔʁ mal plase dɑ̃ lə
    kanape, lə pjø, ɑ̃n- etɑ̃
    syʁ lə telefɔnə pɔʁtablə
    œ̃ pø tʁo lɔ̃tɑ̃, sε navʁɑ̃ !
    ʒə vε ʁəsɑ̃ble, ʒɔsəlɛ̃ə
    la vjεjə plys vjεjə, sɔ̃n- aʒə
    ʒε lə vizaʒə ki desinə
    linɔsɑ̃sə, ynə bεllə paʒə.
    paʁ kɔ̃seke, mɔ̃ do fε kɔmə
    dy veky, sε pø tεtʁə la !
    la ʁεzɔ̃ avεk ynə pɔmə
    puʁ də vʁε lə kaʁtablə, la !

    tut- ε dɑ̃ lə do, sε balo
    e œ̃ pø kɑ̃ mεmə o sεʁvo
    lε kaje, lε klasœʁ… tʁuso
    də kle, ɑ̃fɛ̃ sa sε pa ɡʁo.
    il ni a pa nɔ̃ plys kə sa
    tʁavaje manɥεllmɑ̃
    avεk dy luʁ, mɔ̃ bo papa.
    lɥi e mwa sɔmə difeʁɑ̃
    ʒə mə ʁapεllə, il mə ʁabεsə
    il i a œ̃n- ɑ̃, mεmə pa.
    ʒə paʁdɔnə, sε ma pʁuεsə
    kaʁ ʒvø mwa, a djø dɑ̃ sε bʁa !

    ɑ̃ ba dy do, ʒə sɑ̃s, sε kʁø
    alɔʁ ʒə ʁəɡaʁdə syʁ kʁɔmə.
    dε dulœʁ lɔ̃bεʁə… dɔʁsalə
    ʒə vε, damə, dɑ̃se a ʁɔmə
    lə titʁə də ʁəno seʃɑ̃.
    ʒə kʁwa kə ma maladi, sε
    « pas dɑ̃ lə seʁjøzəmεnt » !
    ʁiɡɔlɔ̃z- œ̃ pø… puʁ də vʁε
    ma maladi : lœ̃baɡo ?
    fodʁε pø tεtʁə, ʒajə vwaʁ
    œ̃ medəsɛ̃ spesjalo
    o syʒε dy do, ʁəsəvwaʁ…

    … ynə fɛ̃ də bɔnə sɑ̃te
    puʁ lə do ki dəvjɛ̃dʁa dʁwa.
    ma kɔlɔnə, mɔ̃ vεʁtebʁe.
    sε ma fʁaʒilite, ʒə kʁwa.
    mwa, ʒə səʁε ɡeʁi də sa.
    ʒə səʁε ʃanə makɡɔwɑ̃
    ʒə sɥi maladʁwa, sε puʁ sa.
    lɥi, il bwa, fymə, il pεʁ sε dɑ̃
    ɔ̃ ʁəkɔmɑ̃sə paʁsə kə
    ɔ̃n- εmə sə nɥiʁə, maʁɑ̃.
    nɔ̃, ba mwa sε kə ʒə mɑ̃nɥi !
    ʒε pa də kɔpɛ̃ makœjɑ̃.

    avwaʁ œ̃ melɑ̃ʃɔnjɛ̃
    də sεʁvo paʁ la kɔnεsɑ̃sə !
    lə talɑ̃. e εme ʃa, ʃjɛ̃
    lεz- animo, ʒε sεtə ʃɑ̃sə
    sof kə lɥi εt- yntit pø suʁ
    e pɥi mwa ʒε də laʁtʁozə.
    nɑ̃pεʃə pa dεtʁə buʁʁe
    ɑ̃ tεʁmə dεtʁə œ̃n- ɛ̃tεllo !
    lɥi, sε pʁεska ɑ̃ finiʁ,
    e mwa sεt- a ɑ̃ dəvəniʁ.
    nu dø, sə ki nu fε sufʁiʁ
    søz- a lɔʁiʒinə « sufʁiʁ »

    plys taʁ, mwa, ʒiʁε tʁavaje
    tεllmɑ̃… ʒoʁε mal o do !
    ʒə səʁε bɔsy kɔmə, uε
    œ̃ dʁɔmadεʁə ʁiɡɔlo !
    e tus, ɔ̃ mə tʁuvəʁa bo.
    ʒoʁε tuʒuʁz- ase tʁo ʃo
    də ʒεnə, lœʁ ʁəɡaʁ tʁo ʃo.
    ʒə səʁε bɔsy kɔmə sœʁ
    də mami, ma mami ɔdilə
    ki a ynə plasə, mɔ̃ kœʁ.
    də tutə fasɔ̃, mɔ̃ ɡʁɑ̃ dəal
    sε mɔ̃ kœʁ puʁ tus, kœʁ fʁaʒilə !
  • Syllabes Phonétique : Malodo

    mɔ̃=do=sε=lε=mɔ̃=ta=ɲə=ʁysə 8
    ʒə=skyl=ptə=sə=la=də=tʁε=fɔʁ 8
    səl=ɥi=ki=na=pa=y=nə=pysə 8
    dɑ̃=sɔ̃=sεʁ=vo=dε=me=lə=spɔʁ 8
    mwa=ʒə=nεmə=ʁjɛ̃=fε=ʁə=a=paʁ 8
    e=kʁiʁə=dε=pɔ=ε=mə=tεk=stə 8
    dɔ=ne=də=laʁ=ʒe=sε=də=laʁ 8
    syʁ=tu=o=ʒuʁ=dɥi=ʒə=di=nεkst 8
    a=la=dʁwa=tə=mi=zε=ʁə=εnə 8
    ʒə=nə=pø=pa=dɔ=ne=daʁ=ʒe 8
    diz=ɥ=it=ɑ̃=dɑ̃=tʁwa=mwa=zapεnə 8
    bi=zus=lε=za=sɔks=lε=mi=ɡʁɑ̃ 8

    sja=ti=kə=e=εʁ=ni=dis=kalə 8
    pɔ=li=aʁ=tʁitə=ʁy=ma=tɔ=idə 8
    kɔ=mə=lε=zɛ̃=po=sa=fε=mal 8
    lε=zɛ̃=po=ʁa=ʒə=ni=lə=bidə 8
    ma=la=di=mi=kʁɔ=kʁis=ta=linə 8
    ʁy=ma=tis=mə=zɛ̃=fla=ma=twaʁə 8
    ʒə=pø=tut=dmεmə=e=ku=təʁ=alinə 8
    kɔ=mə=a=linə=lə=do=sε=nwaʁ 8
    spɔ̃=di=laʁ=tʁi=tə=skɔ=ljo=zə 8
    ma=la=di=ʁa=ʃi=aʁ=tʁo=zə 8
    fi=bʁɔ=mi=al=ʒi=ste=ɔ=pɔʁozə 8
    dε=mys=klə=pa=bjɛ̃=a=ʁo=ze 8

    paʁ=mɔ̃=kɔʁ=mal=pla=se=dɑ̃=lə 8
    ka=na=pe=lə=pjø=ɑ̃=ne=tɑ̃ 8
    syʁ=lə=te=le=fɔ=nə=pɔʁ=tablə 8
    œ̃=pø=tʁo=lɔ̃=tɑ̃=sε=na=vʁɑ̃ 8
    ʒə=vε=ʁə=sɑ̃=ble=ʒɔ=sə=lɛ̃ə 8
    la=vjε=jə=plys=vjε=jə=sɔ̃=naʒə 8
    ʒε=lə=vi=za=ʒə=ki=de=sinə 8
    li=nɔ=sɑ̃sə=y=nə=bεl=lə=paʒə 8
    paʁ=kɔ̃=se=ke=mɔ̃=do=fε=kɔmə 8
    dy=ve=ky=sε=pø=tε=tʁə=la 8
    la=ʁε=zɔ̃=a=vεk=y=nə=pɔmə 8
    puʁ=də=vʁε=lə=kaʁ=ta=blə=la 8

    tu=tε=dɑ̃=lə=do=sε=ba=lo 8
    e=œ̃=pø=kɑ̃=mεmə=o=sεʁ=vo 8
    lε=ka=je=lε=kla=sœʁ=tʁu=so 8
    də=kle=ɑ̃=fɛ̃=sa=sε=pa=ɡʁo 8
    il=ni=a=pa=nɔ̃=plys=kə=sa 8
    tʁa=va=j=e=man=ɥεl=lmɑ̃ 7
    a=vεk=dy=luʁ=mɔ̃=bo=pa=pa 8
    lɥi=e=mwa=sɔ=mə=di=fe=ʁɑ̃ 8
    ʒə=mə=ʁa=pεllə=il=mə=ʁa=bεsə 8
    il=i=a=œ̃=nɑ̃=mε=mə=pa 8
    ʒə=paʁ=dɔ=nə=sε=ma=pʁu=εsə 8
    kaʁ=ʒvø=mwa=a=djø=dɑ̃=sε=bʁa 8

    ɑ̃=ba=dy=do=ʒə=sɑ̃s=sε=kʁø 8
    a=lɔʁ=ʒə=ʁə=ɡaʁ=də=syʁ=kʁɔmə 8
    dε=du=lœʁ=lɔ̃=bε=ʁə=dɔʁ=salə 8
    ʒə=vε=da=mə=dɑ̃=se=a=ʁɔmə 8
    lə=ti=tʁə=də=ʁə=no=se=ʃɑ̃ 8
    ʒə=kʁwa=kə=ma=ma=la=di=sε 8
    pas=dɑ̃=lə=se=ʁjø=zə=mεnt 8
    ʁi=ɡɔ=lɔ̃=zœ̃=pø=puʁ=də=vʁε 8
    ma=ma=la=di=lœ̃=ba=ɡo 7
    fo=dʁε=pø=tε=tʁə=ʒa=jə=vwaʁ 8
    œ̃=me=də=sɛ̃=spe=sj=a=lo 8
    o=sy=ʒε=dy=do=ʁə=sə=vwaʁ 8

    y=nə=fɛ̃də=bɔ=nə=sɑ̃=te 8
    puʁ=lə=do=ki=də=vjɛ̃=dʁa=dʁwa 8
    ma=kɔ=lɔ=nə=mɔ̃=vεʁ=te=bʁe 8
    sε=ma=fʁa=ʒi=li=te=ʒə=kʁwa 8
    mwa=ʒə=sə=ʁε=ɡe=ʁi=də=sa 8
    ʒə=sə=ʁε=ʃa=nə=mak=ɡɔ=wɑ̃ 8
    ʒə=sɥi=ma=la=dʁwa=sε=puʁ=sa 8
    lɥi=il=bwa=fymə=il=pεʁ=sε=dɑ̃ 8
    ɔ̃=ʁə=kɔ=mɑ̃=sə=paʁ=sə=kə 8
    ɔ̃=nε=mə=sə=nɥi=ʁə=ma=ʁɑ̃ 8
    nɔ̃=ba=mwa=sε=kə=ʒə=mɑ̃n=ɥi 8
    ʒε=pa=də=kɔ=pɛ̃=ma=kœj=ɑ̃ 8

    a=vwaʁ=œ̃=me=lɑ̃=ʃɔ=nj=ɛ̃ 8
    də=sεʁ=vo=paʁ=la=kɔ=nε=sɑ̃sə 8
    lə=ta=lɑ̃=e=ε=me=ʃa=ʃjɛ̃ 8
    lε=za=ni=mo=ʒε=sε=tə=ʃɑ̃sə 8
    sof=kə=lɥi=ε=tyn=tit=pø=suʁ 8
    e=pɥi=mwa=ʒε=də=laʁ=tʁo=zə 8
    nɑ̃=pε=ʃə=pa=dε=tʁə=buʁ=ʁe 8
    ɑ̃=tεʁ=mə=dεtʁə=œ̃=nɛ̃=tεl=lo 8
    lɥi=sε=pʁεs=ka=ɑ̃=fi=niʁ 7
    e=mwa=sε=ta=ɑ̃=də=və=niʁ 8
    nu=dø=sə=ki=nu=fε=su=fʁiʁ 8
    sø=za=lɔ=ʁi=ʒi=nə=su=fʁiʁ 8

    plys=taʁ=mwa=ʒi=ʁε=tʁa=va=je 8
    tεl=lmɑ̃=ʒo=ʁε=mal=o=do 7
    ʒə=sə=ʁε=bɔ=sy=kɔmə=u=ε 8
    œ̃=dʁɔ=ma=dε=ʁə=ʁi=ɡɔ=lo 8
    e=tus=ɔ̃=mə=tʁu=və=ʁa=bo 8
    ʒo=ʁε=tu=ʒuʁ=za=se=tʁo=ʃo 8
    də=ʒε=nə=lœʁ=ʁə=ɡaʁ=tʁo=ʃo 8
    ʒə=sə=ʁε=bɔ=sy=kɔ=mə=sœʁ 8
    də=ma=mi=ma=ma=mi=ɔ=dilə 8
    ki=a=y=nə=pla=sə=mɔ̃=kœʁ 8
    də=tutə=fa=sɔ̃=mɔ̃=ɡʁɑ̃=də=al 8
    sε=mɔ̃=kœʁ=puʁ=tus=kœʁ=fʁa=ʒilə 8

PostScriptum

*noir : mort.

Historique des Modifications

29/11/2021 00:13
28/11/2021 19:26
28/11/2021 00:41
28/11/2021 00:34

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
28/11/2021 00:37Mémo

Et maintenant , au dodo, il est l’heure

👍
Auteur de Poésie
28/11/2021 11:27Printemps

Il est intéressant de s’inspirer de cette douleur lombaire si inconfortable et fréquente, qui est fortement aggravée par le surpoids, les vices posturaux, et les processus dégénératifs de l’âge, en plus des facteurs constitutionnels (génétiques) et des habitudes de vie. Merci du partage, Donovan Nouel!

👍
Auteur de Poésie
28/11/2021 23:55Anya

Le mal de dos est le mal le plus répandu, mais de l’arthrose a 18 ans,parait bien improbable! Un lumbago qui durera quelques jours au plus paraitrait plus vraisemblable.Internet à éviter en tout cas car on n’y trouve que les témoignages des gens hyper angoissés. J’espère que d’avoir partagé vos inquiétudes assorties de plein d’idées et réflexions intéressantes vous a un peu soulagé!

👍
Auteur de Poésie
29/11/2021 01:24Barrymoussa180

Un très bon sujet que le mal de dos et ses corollaires que sont l’arthrose et le rhumatisme, voilà des maux qui fatiguent, qui freinent la mobilité. Un beau poème, sincère et bien écrit.
J’ai aimé ma lecture. Bonne nuit Donovan et bonne semaine. Mes amitiés poétiques.

👍
Auteur de Poésie
30/11/2021 22:53Naturelle

Donovan, Quand on en a trop sur le dos, ou que l’on fait le dos rond, c’est que l’on ne s’écoute pas. L’hyperlordose, la cyphose, la scoliose, le lumbago que de jolis mots. Voir ce qu’en dit l’ostéo, essayer et apprécier les massages, se détendre entre deux poésies, lire ce que" le mal a dit", en le découvrant, la douleur s’oublie.

👍
Auteur de Poésie
01/12/2021 23:19Poldereaux

Un poème très original . Moi , j’ai fait 3 années de médecine , mais il y a plus de 40 ans . J’adorais , à partir du moment où j’ai commencé à écrire et publier mes poèmes , associer science , mots scientifiques , et.....Poésie !
Un mélange détonant , et où , Donovan , vous excellez avec votre talent habituel !
Et puis , écrire aussi bien à 18 ans , ......"l’Arthur Rimbaud des temps modernes" !
Et puis , il a écrit son célèbre poème " Vénus anadyomène " , à. ....15 ou 16 ans !
Ce poème , malgré une évidente misogynie , reste un de mes préférés .
Sans hésiter. .....un.....💜 .

👍
Auteur de Poésie
02/12/2021 07:32Hassan Hyjazi

Orrrh, à cet âge qu’est-ce que c’est de grave ! Quelques jours tendu sur le lit et hop ! Pourquoi pas ? Les médecins en Afrique allaient faire des tonnes de radios, des IRM, etc ... De quoi faire dépenser de pauvres familles, même si j’aime pas critiquer mon continent c’est parfois vrai, et vous avez encore la chance que ça change à Force ! 😉 Dur quotidien, les amis s’éloignent, on ne leur plaît peut-être plus comme avant, hélas ! Bon rétablissement et il faut temporiser le téléphone 😙, merci pour ce beau poème scientifique, bien diagnostiqué. Amicalement.

👍
Auteur de Poésie
05/12/2021 10:31Niky

Donovan, Merci pour ce texte très original sur le mal universel qu’est le mal de dos. C’est sur tu t’interroges en le prenant bien quand même. Bon rétablissement à toi et surtout évite les mauvaises postures dans le canapé...

Auteur de Poésie
06/12/2021 01:45Nawalou

un beau poéme qui mélange imagination et réalité,avec un sens humoristique,merci pour le partage 🙂

Auteur de Poésie
07/12/2021 16:16Tulipe Noire

Un poème sur un rythme différent justifiant le mal d’être soit par une maladie, soit par le train de vie au détriment de ses principes, sa foi et ses sentiments, soit par par un excessif mépris par ce qui se passe quotidiennement en la vie politique et ses retombées sur les gens, surtout quand est encore jeune l’esprit libre répugne ce qui choque son soi et on appelle cela , c’est le signe d’un caractère fort et une interprétation morale des phénomènes, très réussit ton engagé poème et il loin d’être une chanson, mais c’est une vérité confirmée par la vie et évidence de toute bonne conscience,merci pour ce plaisir de lecture et partage même si en retard, avec mon coup de cœur poétique et sincère amitié.