Poeme-France : Lecture Écrit Hommage

Texte : Elle, Un Hommage À La Femme

Texte Hommage
Publié le 23/02/2021 05:57

L'écrit contient 394 mots qui sont répartis dans 20 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Edgard-Jocelyn

A Propos du Texte

Journée des droits de la femme 2019

Elle, Un Hommage À La Femme

Elle pousse un cri
Que personne n’entend.
Et quand Elle rit,
Bien sûr qu’Elle ment.

Elle à qui la vie
N’a su rien offrir ;
Elle dont les envies
La font tant souffrir.

Tous ses désirs inaccessibles
Que son cœur renfermaient,
Dont la voix à peine audible
À ce monde la fermait.

Se créant une vie utopique
Loin des siens dans le noir.
Cette réalité au cadre idyllique
Était devenue son exutoire,

Pour fuir les maux
Enfantés par la peine,
Du fait des mots
Prononcés avec haine.

Elle, est une femme incomprise.
Elle, est une mère forte.
Elle, est une ado en crise.
Elle, est déjà morte.

Mortes parce que seules
À porter en elles cette douleur.
Car quoiqu’elles le veulent,
Qui voudrait bien entendre leurs peurs ?

Elle, est une voisine.
Elle, est une sœur.
Elle, est une coquine.
Elle, fait des erreurs.

Mais qui d’entre nous
N’en a jamais commis ?
Et qui d’entre vous,
Parmi ses nombreux amis,

Pourrait le lui reprocher ?
Car nous n’avons pour sur,
À tous les coups su voir chez
Elle, la douleur et les blessures.

Alors j’exprime mon repentir,
Et avec ma plume je veux écrire,
Ce que je n’ai pas su te dire,
Car incapable de le transcrire.

Elle, tu n’es pas seule
Dans cette solitude qui t’ étreint.
Elle, crois moi, ils veulent
Prendre avec toi ce train

Vers cette destination isolée,
Aux confins de ton être
Où tu te caches, esseulée,
Dans ce vide qui est ton maître.

Elle, que tu es belle !
Transcendant les critères de beauté,
Que les Hommes sans cervelle
Ont inventé pour t’ôter

Assurance et confiance en soi.
Ils emprisonnent la perfection,
Dans des habits de soie
Oubliant qu’en chaque imperfection,

Existe une perfection que l’Homme
Ignore, limité par les codes,
Qu’il demain d’un trait gomme,
Pour instaurer une nouvelle mode.

Je veux que tu saches,
Qu’il y aura toujours
Un, parmi tes proches
Qui dans les sombres jours,

Saura te tendre la main,
Saura prendre soin
De toi même les matins,
Où tu n’en auras pas besoin.

Elle, je ne saurais finir,
Sans te dire : libère le pardon.
En le faisant je t’assure,
C’est toi que tu libères de prison.

Elle, rêve !
Elle, vit !
Elle ne t’énerve
Plus, mais rit.
  • Phonétique : Elle, Un Hommage À La Femme

    εllə pusə œ̃ kʁi
    kə pεʁsɔnə nɑ̃tɑ̃.
    e kɑ̃t- εllə ʁit,
    bjɛ̃ syʁ kεllə mɑ̃.

    εllə a ki la vi
    na sy ʁjɛ̃ ɔfʁiʁ,
    εllə dɔ̃ lεz- ɑ̃vi
    la fɔ̃ tɑ̃ sufʁiʁ.

    tus sε deziʁz- inaksesiblə
    kə sɔ̃ kœʁ ʁɑ̃fεʁmε,
    dɔ̃ la vwa a pεnə odiblə
    a sə mɔ̃də la fεʁmε.

    sə kʁeɑ̃ ynə vi ytɔpikə
    lwɛ̃ dε sjɛ̃ dɑ̃ lə nwaʁ.
    sεtə ʁealite o kadʁə idilikə
    etε dəvənɥ sɔ̃n- εɡzytwaʁə,

    puʁ fɥiʁ lε mo
    ɑ̃fɑ̃te paʁ la pεnə,
    dy fε dε mo
    pʁonɔ̃sez- avεk-εnə.

    εllə, εt- ynə famə ɛ̃kɔ̃pʁizə.
    εllə, εt- ynə mεʁə fɔʁtə.
    εllə, εt- ynə ado ɑ̃ kʁizə.
    εllə, ε deʒa mɔʁtə.

    mɔʁtə- paʁsə kə sələ
    a pɔʁte ɑ̃n- εllə sεtə dulœʁ.
    kaʁ kwakεllə lə vəle,
    ki vudʁε bjɛ̃ ɑ̃tɑ̃dʁə lœʁ pœʁ ?

    εllə, εt- ynə vwazinə.
    εllə, εt- ynə sœʁ.
    εllə, εt- ynə kɔkinə.
    εllə, fε dεz- eʁœʁ.

    mε ki dɑ̃tʁə nu
    nɑ̃n- a ʒamε kɔmi ?
    e ki dɑ̃tʁə vu,
    paʁmi sε nɔ̃bʁøz- ami,

    puʁʁε lə lɥi ʁəpʁoʃe ?
    kaʁ nu navɔ̃ puʁ syʁ,
    a tus lε ku sy vwaʁ ʃe
    εllə, la dulœʁ e lε blesyʁə.

    alɔʁ ʒεkspʁimə mɔ̃ ʁəpɑ̃tiʁ,
    e avεk ma plymə ʒə vøz- ekʁiʁə,
    sə kə ʒə nε pa sy tə diʁə,
    kaʁ ɛ̃kapablə də lə tʁɑ̃skʁiʁə.

    εllə, ty nε pa sələ
    dɑ̃ sεtə sɔlitydə ki tetʁɛ̃.
    εllə, kʁwa mwa, il vəle
    pʁɑ̃dʁə avεk twa sə tʁɛ̃

    vεʁ sεtə dεstinasjɔ̃ izɔle,
    o kɔ̃fɛ̃ də tɔ̃n- εtʁə
    u ty tə kaʃə, esəle,
    dɑ̃ sə vidə ki ε tɔ̃ mεtʁə.

    εllə, kə ty ε bεllə !
    tʁɑ̃sɑ̃dɑ̃ lε kʁitεʁə də bote,
    kə lεz- ɔmə sɑ̃ sεʁvεllə
    ɔ̃ ɛ̃vɑ̃te puʁ tote

    asyʁɑ̃sə e kɔ̃fjɑ̃sə ɑ̃ swa.
    ilz- ɑ̃pʁizɔne la pεʁfεksjɔ̃,
    dɑ̃ dεz- abi də swa
    ubljɑ̃ kɑ̃ ʃakə ɛ̃pεʁfεksjɔ̃,

    εɡzistə ynə pεʁfεksjɔ̃ kə lɔmə
    iɲɔʁə, limite paʁ lε kɔdə,
    kil dəmɛ̃ dœ̃ tʁε ɡɔmə,
    puʁ ɛ̃stoʁe ynə nuvεllə mɔdə.

    ʒə vø kə ty saʃə,
    kil i oʁa tuʒuʁ
    œ̃, paʁmi tε pʁoʃə
    ki dɑ̃ lε sɔ̃bʁə- ʒuʁ,

    soʁa tə tɑ̃dʁə la mɛ̃,
    soʁa pʁɑ̃dʁə swɛ̃
    də twa mεmə lε matɛ̃,
    u ty nɑ̃n- oʁa pa bəzwɛ̃.

    εllə, ʒə nə soʁε finiʁ,
    sɑ̃ tə diʁə : libεʁə lə paʁdɔ̃.
    ɑ̃ lə fəzɑ̃ ʒə tasyʁə,
    sε twa kə ty libεʁə də pʁizɔ̃.

    εllə, ʁεvə !
    εllə, vit !
    εllə nə tenεʁvə
    plys, mε ʁit.

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
23/02/2021 15:51Marie30

Très touchée par votre texte !
Il me rappelle l’histoire de Madame Bovary de Balzac en quête de féminité et de bonheur et aussi votre poésie est très forte et chantante, écrit d’une façon classique que j’adore !Bonne soirée à vous
Bien amicalement
Suis sur ce site depuis deux jours et je prends le temps d’aller lire un peu tout les poètes et écrivains qui mettent leurs écrits ici
Bien amicalement
Marie

👍