Poème-France.com

Poeme : Attentat À Londres



Attentat À Londres

Les évènements du JEUDI 07 à Londres sont des éléments qui ont attiré l’attention de plusieurs personnes dans le monde entier ; qu’ils soient Musulman ou Chretien.

Mais en particulier les savants de cette réligion ont profité pour faire un rappel à la communauté musulmane.
Voici ainsi la parole du mufti général d’arabie saoudite : son éminence le Cheikh Abdulaziz Ibn Abdullah Al-Ash-Shaikh, le grand Mufti de l’Arabie Saoudite, Président du Comité des Grands Ulémah
(Savants religieux) et Président du Département Scientifique de la Recherche et de l’Ifta (guidance) , a condammé ces attaques en ces termes : « Tuer et terroriser d’innocentes personnes, la destruction des propriétés ne sont pas admis dans l’Islam.
Attribuer tous ces horribles incidents à l’Islam est injuste. Les Musulmans doivent dire la vérité, dévoiler les faussetés, et informer tout le monde que l’Islam est une religion de droiture, d’amélioration et de progrès. L’Islam est la révélation finale
Qu’Allah a choisie pour l’humanité afin de la guider de l’obscurité vers la lumière. Allah a dit : » « Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous » Notre religion nous recommande vivement d’accomplir nos obligations et nous interdit de les abandonner. Allah a dit : « Ô les croyants ! Remplissez fidèlement vos engagements. »
La tuerie injuste d’un être humain est interdite dans l’Islam
Allah a dit : « Et ; sauf en droit, ne tuez point la vie qu’Allah a rendu sacrée. » La corruption sur la terre est considérée, dans l’Islam, comme un péché majeur. Allah a dit :
« Il y a parmi les gens celui dont la parole sur la vie présente te plaît, et qui prend Allah à témoin de ce qu’il a dans le cœur, tandis que c’est le plus acharné disputeur. Dès qu’il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer
Le désordre et saccager culture et bétail. Et Allah n’aime pas le désordre. Et quand on lui dit : » Redoute Allah «,
L’orgueil criminel s’empare de lui, l’Enfer lui suffira, et quel mauvais lit, certes ! ».

Et cheik Fawzan pour ces genres d’actions dit que : « Shaykh Al Fawzan a dit : » Et il ne faut pas faire endosser la responsabilité de leurs actes à l’Islam. [… ] Leurs actes ne font pas partie de l’Islam.
Ni l’Islam, ni aucune autre religion ne les approuve…
Bigbos

PostScriptum

ce n’est pas un poeme


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

lεz- evεnəmɑ̃ dy ʒødi zeʁo sεt a lɔ̃dʁə- sɔ̃ dεz- elemɑ̃ ki ɔ̃ atiʁe latɑ̃sjɔ̃ də plyzjœʁ pεʁsɔnə dɑ̃ lə mɔ̃də ɑ̃tje, kil swae myzylmɑ̃ u kʁətjɛ̃.

mεz- ɑ̃ paʁtikylje lε savɑ̃ də sεtə ʁeliʒjɔ̃ ɔ̃ pʁɔfite puʁ fεʁə œ̃ ʁapεl a la kɔmynote myzylmanə.
vwasi ɛ̃si la paʁɔlə dy myfti ʒeneʁal daʁabi sauditə : sɔ̃n- eminɑ̃sə lə ʃεk abdylaziz ibn abdyla al aʃ ʃεk, lə ɡʁɑ̃ myfti də laʁabi sauditə, pʁezide dy kɔmite dε ɡʁɑ̃z- ylema
(savɑ̃ ʁəliʒjøks) εt pʁezide dy depaʁtəmɑ̃ siifikə də la ʁəʃεʁʃə e də lifta (ɡidɑ̃sə) , a kɔ̃dame sεz- atakz- ɑ̃ sε tεʁmə : « tɥe e teʁɔʁize dinɔsɑ̃tə pεʁsɔnə, la dεstʁyksjɔ̃ dε pʁɔpʁjete nə sɔ̃ pa admi dɑ̃ lislam.
atʁibɥe tus sεz- ɔʁibləz- ɛ̃sidɑ̃z- a lislam εt- ɛ̃ʒystə. lε myzylmɑ̃ dwave diʁə la veʁite, devwale lε fosəte, e ɛ̃fɔʁme tu lə mɔ̃də kə lislam εt- ynə ʁəliʒjɔ̃ də dʁwatyʁə, dameljɔʁasjɔ̃ e də pʁɔɡʁε. lislam ε la ʁevelasjɔ̃ finalə
kala a ʃwazi puʁ lymanite afɛ̃ də la ɡide də lɔpskyʁite vεʁ la lymjεʁə. ala a di : » « oʒuʁdɥi, ʒε paʁaʃəve puʁ vu vɔtʁə ʁəliʒjɔ̃, e akɔ̃pli syʁ vu mɔ̃ bjɛ̃fε. e ʒaɡʁe lislam kɔmə ʁəliʒjɔ̃ puʁ vus » nɔtʁə ʁəliʒjɔ̃ nu ʁəkɔmɑ̃də vivəmɑ̃ dakɔ̃pliʁ noz- ɔbliɡasjɔ̃z- e nuz- ɛ̃tεʁdi də lεz- abɑ̃dɔne. ala a di : « o lε kʁwajɑ̃ ! ʁɑ̃plise fidεləmɑ̃ voz- ɑ̃ɡaʒəmɑ̃. »
la tɥəʁi ɛ̃ʒystə dœ̃n- εtʁə ymɛ̃ εt- ɛ̃tεʁditə dɑ̃ lislam
ala a di : « εt, sof ɑ̃ dʁwa, nə tɥe pwɛ̃ la vi kala a ʁɑ̃dy sakʁe. » la kɔʁypsjɔ̃ syʁ la teʁə ε kɔ̃sideʁe, dɑ̃ lislam, kɔmə œ̃ peʃe maʒœʁ. ala a di :
« il i a paʁmi lε ʒɑ̃ səlɥi dɔ̃ la paʁɔlə syʁ la vi pʁezɑ̃tə tə plε, e ki pʁɑ̃t- ala a temwɛ̃ də sə kil a dɑ̃ lə kœʁ, tɑ̃di kə sε lə plysz- aʃaʁne dispytœʁ. dε kil tuʁnə lə do, il paʁkuʁ la teʁə puʁ i səme
lə dezɔʁdʁə e sakaʒe kyltyʁə e betaj. e ala nεmə pa lə dezɔʁdʁə. e kɑ̃t- ɔ̃ lɥi di : » ʁədutə ala «,
lɔʁɡœj kʁiminεl sɑ̃paʁə də lɥi, lɑ̃fe lɥi syfiʁa, e kεl movε li, sεʁtə ! ».

e ʃεk fawzɑ̃ puʁ sε ʒɑ̃ʁə- daksjɔ̃ di kə : « ʃεk al fawzɑ̃ a di : » εt il nə fo pa fεʁə ɑ̃dɔse la ʁεspɔ̃sabilite də lœʁz- aktəz- a lislam. uvʁə kʁoʃε… fεʁmə kʁoʃε lœʁz- aktə nə fɔ̃ pa paʁti də lislam.
ni lislam, ni okynə otʁə ʁəliʒjɔ̃ nə lεz- apʁuvə…