Poeme-France : Lecture Écrit Nature

Poeme : Les Murmures Des Fleurs

Poème Nature
Publié le 01/05/2021 08:55

L'écrit contient 173 mots qui sont répartis dans 7 strophes.

Poete : Jeromebx

Les Murmures Des Fleurs

Les murmures des fleurs,

Ce matin j’entendais quelques fleurs discuter,
C’est étonnant, elles ne parlaient pas de guerre.
Elles exprimaient leurs rêves d’amour, d’éternité,
Leur envie de renaître, leur besoin de lumière.

Un peu gênées, elles se sont mises à murmurer,
Pas pour parler des autres, ni même d’argent.
Elles racontaient qu’en été, elles aiment danser
Au rythme que leur dicte le souffle du vent.

Convoitées par les abeilles à peine réveillées,
Elles observaient le monde en état de détresse.
Sous les bourgeons des arbres encore dénudés,
Elles ne cachaient pas leurs larmes de tristesse.

Je sais maintenant que les fleurs peuvent pleurer,
Elles ne comprennent plus ce que font les hommes.
Elles qui comptaient sur nous pour les protéger,
Aujourd’hui, sont déçues de ce que nous sommes.

Elles ont fini par me voir et elles ont hurlé,
Je leur ai promis de ne jamais les cueillir.
Certaines se font couper, d’autres piétiner,
Moi, je cherchais seulement à les voir sourire.

Jérôme Bixhain (mai 2021)
  • Pieds Hyphénique: Les Murmures Des Fleurs

    les=mur=mu=res=des=fleurs 6

    ce=ma=tin=jen=ten=dais=quel=ques=fleurs=dis=cu=ter 12
    cest=é=ton=nant=el=les=ne=par=laient=pas=de=guerre 12
    elles=ex=pri=maient=leurs=rêves=da=mour=dé=ter=ni=té 12
    leur=en=vie=de=re=naître=leur=be=soin=de=lu=mière 12

    un=peu=gê=nées=el=les=se=sont=mises=à=mur=mu=rer 13
    pas=pour=par=ler=des=au=tres=ni=mê=me=dargent 11
    elles=ra=con=taient=quen=é=té=el=les=aiment=dan=ser 12
    au=ryth=me=que=leur=dic=te=le=souf=fle=du=vent 12

    convoi=tées=par=les=a=bei=lles=à=pei=ne=ré=veillées 12
    elles=ob=ser=vaient=le=monde=en=é=tat=de=dé=tresse 12
    sous=les=bour=geons=des=ar=bres=en=core=dé=nu=dés 12
    el=les=ne=ca=chaient=pas=leurs=lar=mes=de=tris=tesse 12

    je=sais=main=te=nant=que=les=fleurs=peu=vent=pleu=rer 12
    el=les=ne=com=pren=nent=plus=ce=que=font=les=hommes 12
    el=les=qui=comp=taient=sur=nous=pour=les=pro=té=ger 12
    au=jourd=hui=sont=dé=çues=de=ce=que=nous=som=mes 12

    elles=ont=fi=ni=par=me=voir=et=elles=ont=hur=lé 12
    je=leur=ai=pro=mis=de=ne=ja=mais=les=cueil=lir 12
    cer=taines=se=font=cou=per=dau=tres=pi=é=ti=ner 12
    moi=je=cher=chais=seu=le=ment=à=les=voir=sou=rire 12

    jé=rô=me=bix=hain=mai=deux=mil=le=vingt=et=un 12
  • Phonétique : Les Murmures Des Fleurs

    lε myʁmyʁə dε flœʁ,

    sə matɛ̃ ʒɑ̃tɑ̃dε kεlk flœʁ diskyte,
    sεt- etɔnɑ̃, εllə nə paʁlε pa də ɡeʁə.
    εlləz- εkspʁimε lœʁ ʁεvə damuʁ, detεʁnite,
    lœʁ ɑ̃vi də ʁənεtʁə, lœʁ bəzwɛ̃ də lymjεʁə.

    œ̃ pø ʒεne, εllə sə sɔ̃ mizəz- a myʁmyʁe,
    pa puʁ paʁle dεz- otʁə, ni mεmə daʁʒe.
    εllə ʁakɔ̃tε kɑ̃n- ete, εlləz- εme dɑ̃se
    o ʁitmə kə lœʁ diktə lə suflə dy vɑ̃.

    kɔ̃vwate paʁ lεz- abεjəz- a pεnə ʁevεje,
    εlləz- ɔpsεʁvε lə mɔ̃də ɑ̃n- eta də detʁεsə.
    su lε buʁʒɔ̃ dεz- aʁbʁəz- ɑ̃kɔʁə denyde,
    εllə nə kaʃε pa lœʁ laʁmə- də tʁistεsə.

    ʒə sε mɛ̃tənɑ̃ kə lε flœʁ pəve pləʁe,
    εllə nə kɔ̃pʁεne plys sə kə fɔ̃ lεz- ɔmə.
    εllə ki kɔ̃tε syʁ nu puʁ lε pʁɔteʒe,
    oʒuʁdɥi, sɔ̃ desɥ də sə kə nu sɔmə.

    εlləz- ɔ̃ fini paʁ mə vwaʁ e εlləz- ɔ̃ yʁle,
    ʒə lœʁ ε pʁɔmi də nə ʒamε lε kœjiʁ.
    sεʁtεnə sə fɔ̃ kupe, dotʁə- pjetine,
    mwa, ʒə ʃεʁʃε sələmɑ̃ a lε vwaʁ suʁiʁə.

    ʒeʁomə biksεn (mε dø milə vɛ̃t- e yn)
  • Pieds Phonétique : Les Murmures Des Fleurs

    lε=myʁ=my=ʁə=dε=flœ=ʁə 7

    sə=ma=tɛ̃=ʒɑ̃=tɑ̃=dε=kεl=kə=flœʁ=dis=ky=te 12
    sε=te=tɔ=nɑ̃=εl=lə=nə=paʁ=lε=padə=ɡe=ʁə 12
    εllə=zεk=spʁ=mε=lœʁ=ʁεvə=da=muʁ=de=tεʁ=ni=te 12
    lœʁ=ɑ̃=vi=də=ʁə=nεtʁə=lœʁ=bə=zwɛ̃=də=ly=mjεʁə 12

    œ̃=pø=ʒε=ne=εl=lə=sə=sɔ̃mizə=za=myʁ=my=ʁe 12
    pa=puʁ=paʁ=le=dε=zo=tʁə=ni=mε=mə=daʁ=ʒe 12
    εllə=ʁa=kɔ̃=tε=kɑ̃=ne=te=εl=lə=zε=me=dɑ̃se 12
    o=ʁit=mə=kə=lœʁ=dik=tə=lə=su=flə=dy=vɑ̃ 12

    kɔ̃=vwa=te=paʁ=lε=za=bεjə=za=pεnə=ʁe=vε=je 12
    εllə=zɔp=sεʁ=vεlə=mɔ̃=də=ɑ̃=ne=ta=də=de=tʁεsə 12
    su=lε=buʁ=ʒɔ̃=dε=zaʁbʁə=zɑ̃=kɔ=ʁə=de=ny=de 12
    εl=lə=nə=ka=ʃε=pa=lœʁ=laʁ=mə=də=tʁis=tεsə 12

    ʒə=sε=mɛ̃=tə=nɑ̃=kə=lε=flœʁ=pə=ve=plə=ʁe 12
    εl=lə=nə=kɔ̃=pʁε=ne=plys=sə=kə=fɔ̃=lε=zɔmə 12
    εl=lə=ki=kɔ̃=tε=syʁ=nu=puʁ=lε=pʁɔ=te=ʒe 12
    o=ʒuʁ=dɥi=sɔ̃=desɥ=də=sə=kə=nu=sɔ=mə 11

    εllə=zɔ̃=fi=ni=paʁmə=vwaʁ=e=εl=lə=zɔ̃=yʁ=le 12
    ʒə=lœ=ʁə=ε=pʁɔ=mi=də=nə=ʒa=mε=lε=kœjiʁ 12
    sεʁ=tε=nə=sə=fɔ̃=ku=pe=do=tʁə=pje=ti=ne 12
    mwa=ʒə=ʃεʁ=ʃε=sə=lə=mɑ̃=a=lε=vwaʁ=su=ʁiʁə 12

    ʒe=ʁo=mə=bik=sεn=mε=dø=mi=lə=vɛ̃=te=yn 12

Historique des Modifications

01/05/2021 09:13
01/05/2021 09:03

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
01/05/2021 09:06Mémo

Il y en plus d’un an déjà, je me souviens lors du premier confinement.... Que la pelouse était haute !!! Pas grave, j’habite au quatrième étage...
Que d’abeilles venaient butiner à grand bruit d’ailes.. Que de coccinelles se tapaient la belote sur de larges feuilles, que de mille-pattes chaussaient leurs tennis pour aller faire un jooging, et que de sauterelles jouaient à saute-mouton..
Un matin le confinement fut levé et j’entendis de nouveau le bruit de la tondeur du jardinier,qui devait couvrir les cris d’effroi des insectes découpés en morceaux...

Auteur de Poésie
01/05/2021 09:59Âme Perdue

Trop mignon 😍 tellement de tendresse se dégage de ce poème qui encore une fois prouve que tu as un grand cœur. Magnifique poème au goût du printemps. Ta description au début m’a bien rappelé quelques merveilleux souvenirs d’enfance merci pr ce doux partage

Auteur de Poésie
01/05/2021 12:55Printemps

Un poème plein de charmes printaniers et ce colloque de fleurs est magnifique surtout en ce moment calamiteux que traverse l’humanité. Merci du partage, Jeromebx!

Auteur de Poésie
01/05/2021 14:43Anya

Très joli! Moi aussi Je préfère admirer les fleurs s’épanouir dans les jardins que de les voir se faner en un tour de main dans un vase, mais heureusement la plupart renaissent chaque année pour nous permettre de contempler leur beauté et rêver de l’éternité

Auteur de Poésie
02/05/2021 11:02Jeromebx

Pangolin j’ai effacé ton message en tentant de compléter le mien. Je voulais te répondre ceci : Et la voisine curieuse qui regarde à la fenêtre, c’était moi 😂 et merci pour ton commentaire.

Référence :
Auteur de Poésie
04/05/2021 22:42Hassan Hyjazi

Bravo, je savoure ce poème comme un thé infusé de ces arômes si délicieux en bouche et en esprit. C’est beau et bien écrit, vous êtes le premier que je sais qu’il parle à la nature, nous écoutons tous différemment, mais toujours avec des distractions et tracas en tête. Vous, vous avez su vous mettre à la place d’elles !

Auteur de Poésie
06/05/2021 19:09Poldereaux

Un magnifique hymne à Dame Nature . Ce genre de poésie que j’aime . Félicitations .

Auteur de Poésie
09/05/2021 14:03Donovan.nouel

Par exemple on fait plaisir à notre maman en lui donnant des fleurs mais faut savoir qu’il y a de la douleur pour la nature. C’est vraiment très joli. Ça mérite un grand coup de cœur de ma part. J’aime comment vous avez parlé des abeilles, des fleurs et de leurs sentiments. Merci Jérôme, j’ai passé un agréable moment.

Auteur de Poésie
14/05/2021 23:32Agnès Fayad

Je vais aller me promener dans le jardin... peut-être les entendrais-je ?