Poeme : La Rivière De Sang

A Propos du Poeme

Rien que l’idée de vivre sans cette femme l’espace d’un instant peut vous faire comprendre à quel point vous l’aimez…

La Rivière De Sang

Je l’attendrai dans cette forêt, les yeux perdus à l’horizon.
Loin de tous ces gens qui ne lui ressembleront jamais.
Je l’attendrai assis sur ce tronc où l’on s’embrassait.
Mes pieds baignant dans le ruisseau que mes larmes formeront,

Je retournerai me balader là où l’on se tenait la main
Pour y retrouver les souvenirs de nos moments de partage,
Là où on parlait de nous deux mais aussi de voyages.
Là où on parlait d’aujourd’hui, où encore de demain,

Je l’attendrai dans ce kiosque où notre amour s’est envolé,
Sur cette place de Durbuy où son absence m’achèvera.
Je l’attendrai inanimé, mon cœur entre les bras.
Mon âme noyée dans la rivière que mon sang aura créée,

À NVN, le 1ᵉʳ février 2022
Jérôme B.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: La Rivière De Sang

    je=lat=ten=drai=dans=cette=fo=rêt=les=yeux=per=dus=à=lho=ri=zon 16
    loin=de=tous=ces=gens=qui=ne=lui=res=sem=ble=ront=ja=mais 14
    je=lat=ten=drai=as=sis=sur=ce=tronc=où=lon=sem=bras=sait 14
    mes=pieds=bai=gnant=dans=le=ruis=seau=que=mes=lar=mes=forme=ront 14

    je=re=tourne=rai=me=ba=la=der=là=où=lon=se=te=nait=la=main 16
    pour=y=re=trou=ver=les=souve=nirs=de=nos=moments=de=par=tage 14
    là=où=on=par=lait=de=nous=deux=mais=aus=si=de=voya=ges 14
    là=où=on=par=lait=dau=jourd=hui=où=en=core=de=de=main 14

    je=lat=ten=drai=dans=ce=kios=queoù=notrea=mour=sest=en=vo=lé 14
    sur=cette=place=de=dur=buy=où=son=ab=sence=ma=chè=ve=ra 14
    je=lat=ten=drai=i=na=ni=mé=mon=cœur=en=tre=les=bras 14
    mon=â=me=noyée=dans=la=ri=vière=que=mon=sang=au=ra=créée 14

    à=n=v=n=le=un=ᵉʳ=fé=vrier=deux=mil=le=vingt=deux 14
    jé=rô=me=b 4
  • Phonétique : La Rivière De Sang

    ʒə latɑ̃dʁε dɑ̃ sεtə fɔʁε, lεz- iø pεʁdysz- a lɔʁizɔ̃.
    lwɛ̃ də tus sε ʒɑ̃ ki nə lɥi ʁəsɑ̃bləʁɔ̃ ʒamε.
    ʒə latɑ̃dʁε asi syʁ sə tʁɔ̃k u lɔ̃ sɑ̃bʁasε.
    mε pje bεɲɑ̃ dɑ̃ lə ʁɥiso kə mε laʁmə- fɔʁməʁɔ̃,

    ʒə ʁətuʁnəʁε mə balade la u lɔ̃ sə tənε la mɛ̃
    puʁ i ʁətʁuve lε suvəniʁ də no mɔmɑ̃ də paʁtaʒə,
    la u ɔ̃ paʁlε də nu dø mεz- osi də vwajaʒə.
    la u ɔ̃ paʁlε doʒuʁdɥi, u ɑ̃kɔʁə də dəmɛ̃,

    ʒə latɑ̃dʁε dɑ̃ sə kjɔskə u nɔtʁə amuʁ sεt- ɑ̃vɔle,
    syʁ sεtə plasə də dyʁbyi u sɔ̃n- absɑ̃sə maʃεvəʁa.
    ʒə latɑ̃dʁε inanime, mɔ̃ kœʁ ɑ̃tʁə lε bʁa.
    mɔ̃n- amə nwaje dɑ̃ la ʁivjεʁə kə mɔ̃ sɑ̃ oʁa kʁee,

    a εn ve εn, lə œ̃ fevʁje dø milə vɛ̃t- dø
    ʒeʁomə be.
  • Syllabes Phonétique : La Rivière De Sang

    ʒə=la=tɑ̃=dʁεdɑ̃sεtə=fɔ=ʁε=lε=ziø=pεʁ=dys=za=lɔ=ʁi=zɔ̃ 14
    lwɛ̃=də=tus=sε=ʒɑ̃=ki=nə=lɥi=ʁə=sɑ̃=blə=ʁɔ̃=ʒa=mε 14
    ʒə=la=tɑ̃=dʁε=a=si=syʁ=sə=tʁɔ̃k=u=lɔ̃=sɑ̃=bʁa=sε 14
    mε=pje=bε=ɲɑ̃=dɑ̃lə=ʁɥi=so=kə=mε=laʁ=mə=fɔʁ=mə=ʁɔ̃ 14

    ʒəʁə=tuʁnə=ʁεmə=ba=la=de=la=u=lɔ̃=sə=tə=nε=la=mɛ̃ 14
    puʁ=iʁə=tʁu=ve=lε=su=və=niʁ=də=no=mɔ=mɑ̃=də=paʁtaʒə 14
    la=u=ɔ̃=paʁ=lε=də=nu=dø=mε=zo=si=də=vwa=jaʒə 14
    la=u=ɔ̃=paʁ=lε=do=ʒuʁ=dɥi=u=ɑ̃=kɔʁə=də=də=mɛ̃ 14

    ʒə=la=tɑ̃=dʁεdɑ̃sə=kjɔs=kəu=nɔ=tʁə=a=muʁ=sε=tɑ̃=vɔ=le 14
    syʁ=sεtə=plasə=də=dyʁ=by=i=u=sɔ̃=nab=sɑ̃sə=ma=ʃε=və=ʁa 15
    ʒə=la=tɑ̃=dʁε=i=na=ni=me=mɔ̃=kœʁ=ɑ̃=tʁə=lε=bʁa 14
    mɔ̃namə=nwa=je=dɑ̃=la=ʁi=vjεʁə=kə=mɔ̃=sɑ̃=o=ʁa=kʁe=e 14

    a=εn=ve=εn=lə=œ̃=fe=vʁj=e=dø=mi=lə=vɛ̃t=dø 14
    ʒe=ʁo=mə=be 4

PostScriptum

Même dix ans loin de toi ne m’empêcheront pas de toujours t’aimer !

Historique des Modifications

11/02/2022 15:53
02/02/2022 16:54
02/02/2022 16:53
01/02/2022 17:29
01/02/2022 17:13
01/02/2022 17:00

Récompense

2
1
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
01/02/2022 17:06Mémo

Très poètique

Auteur de Poésie
01/02/2022 19:06Donovan Nouel

Comme une dame qui n’a plus son mari sur Terre qui a la maladie d’Alzheimer et qu’elle croit qu’il est parti faire un tour. Le point commun entre vous deux, c’est que vous l’attendez et la différence entre vous deux, c’est qu’elle, elle a de l’espoir parce qu’elle est malade et vous vous rêvez, vous pensez à elle mais vous êtes lucide qu’elle ne reviendra pas mais vous l’attendez tout de même. Je vais vous apprendre peut-être quelque chose : On ne doit pas parler avec les morts et on ne doit pas trop aller dans les cimetières. Les morts avec les morts et les vivants avec les vivants. L’espoir fait vivre. Poème mélancolique bien poétique, tristesse et bonheur. Merci pour ce partage fort en émotion qui porte sur le cœur serré et la pluie à nos yeux.

Auteur de Poésie
02/08/2022 23:59Hassan Hyjazi

Ce poème fait de l’effet, cette prédominance du pronom personnel montre peu à peu que cette solitude chagrinée finira tragiquement, on le suit quand même jusqu’au bout dans sa profonde mélancolie très bien décrite. Merci du partage !