Poeme-France : Lecture Écrit Amour-Amitié

Poeme : Où Meurent Les Cellules…

Poème Amour-Amitié
Publié le 20/11/2020 18:50

L'écrit contient 122 mots qui sont répartis dans 4 strophes. La composition des vers de ce poème suivent la forme classique du Sonnet.

Poete : Pangolin

A Propos du Poeme

Vu dans le journal que cette femme de cinquante et un ans atteinte d’un cancer n’a pas voulu attendre et s’est supprimée. Elle m’était sympathique, je lui dédie ces quelques lignes.

Où Meurent Les Cellules…

Elle n’était pas en pleurs, mais ses yeux rougis,
Trahissaient sa peine, sa peur du lendemain.
Elle s’est assise vers moi, j’ai pris sa main,
Son sang, circulait-il dans ses vaisseaux bleuis ?

D’où venait-elle, avec son joli manteau gris,
Dans cet hôpital, où l’on soigne bien l’humain.
Aujourd’hui ne compte pas, ne vaut que demain,
Pour tous ces soignants, par le cancer, réunis.

Mon nom est Françoise, m’a-t-elle dit, s’appuyant
Contre mon épaule, son parfum m’enivrant,
Restez avec moi, si douce est votre chaleur…

Mais le temps tourne, il n’attend jamais personne,
Si rôde l’amour, offrez vite votre cœur,
Ne l’oubliez pas, la Camarde moissonne !
  • Pieds Hyphénique: Où Meurent Les Cellules…

    el=le=né=tait=pas=en=pleurs=mais=ses=yeux=rou=gis 12
    tra=his=saient=sa=pei=ne=sa=peur=du=len=de=main 12
    el=le=sest=as=si=se=vers=moi=jai=pris=sa=main 12
    son=sang=cir=cu=lait=til=dans=ses=vais=seaux=bleuis 11

    doù=ve=nait=tel=le=a=vec=son=jo=li=man=teau=gris 13
    dans=cet=hô=pi=tal=où=lon=soigne=bien=l=hu=main 12
    au=jourd=hui=ne=comp=te=pas=ne=vaut=que=de=main 12
    pour=tous=ces=soi=gnants=par=le=can=cer=réu=nis 11

    mon=nom=est=fran=çoise=ma=tel=le=dit=sap=puy=ant 12
    con=tre=mon=é=pau=le=son=par=fum=men=ivrant 11
    res=tez=a=vec=moi=si=douce=est=vo=tre=cha=leur 12

    mais=le=temps=tour=ne=il=nat=tend=ja=mais=per=sonne 12
    si=rô=de=la=mour=of=frez=vi=te=vo=tre=cœur 12
    ne=lou=bliez=pas=la=ca=mar=de=mois=son=ne 11
  • Phonétique : Où Meurent Les Cellules…

    εllə netε pa ɑ̃ plœʁ, mε sεz- iø ʁuʒi,
    tʁaisε sa pεnə, sa pœʁ dy lɑ̃dəmɛ̃.
    εllə sεt- asizə vεʁ mwa, ʒε pʁi sa mɛ̃,
    sɔ̃ sɑ̃, siʁkylε til dɑ̃ sε vεso bləi ?

    du vənε tεllə, avεk sɔ̃ ʒɔli mɑ̃to ɡʁi,
    dɑ̃ sεt opital, u lɔ̃ swaɲə bjɛ̃ lymɛ̃.
    oʒuʁdɥi nə kɔ̃tə pa, nə vo kə dəmɛ̃,
    puʁ tus sε swaɲɑ̃, paʁ lə kɑ̃se, ʁeyni.

    mɔ̃ nɔ̃ ε fʁɑ̃swazə, ma tεllə di, sapyiɑ̃
    kɔ̃tʁə mɔ̃n- epolə, sɔ̃ paʁfœ̃ mɑ̃nivʁɑ̃,
    ʁεstez- avεk mwa, si dusə ε vɔtʁə ʃalœʁ…

    mε lə tɑ̃ tuʁnə, il natɑ̃ ʒamε pεʁsɔnə,
    si ʁodə lamuʁ, ɔfʁe vitə vɔtʁə kœʁ,
    nə lublje pa, la kamaʁdə mwasɔnə !
  • Pieds Phonétique : Où Meurent Les Cellules…

    εllə=ne=tε=pa=ɑ̃=plœʁ=mε=sε=zi=ø=ʁu=ʒi 12
    tʁa=i=sε=sa=pε=nə=sa=pœʁ=dy=lɑ̃=də=mɛ̃ 12
    εl=lə=sε=ta=si=zə=vεʁ=mwa=ʒε=pʁi=sa=mɛ̃ 12
    sɔ̃=sɑ̃=siʁ=ky=lε=til=dɑ̃=sε=vε=so=blə=i 12

    duvə=nε=tεl=lə=a=vεk=sɔ̃=ʒɔ=li=mɑ̃=to=ɡʁi 12
    dɑ̃=sεt=o=pi=tal=u=lɔ̃=swa=ɲə=bjɛ̃=ly=mɛ̃ 12
    o=ʒuʁ=dɥi=nə=kɔ̃=tə=pa=nə=vo=kə=də=mɛ̃ 12
    puʁ=tus=sε=swa=ɲɑ̃=paʁ=lə=kɑ̃=se=ʁe=y=ni 12

    mɔ̃=nɔ̃=ε=fʁɑ̃=swazə=ma=tεllə=di=sa=py=i=ɑ̃ 12
    kɔ̃=tʁə=mɔ̃=ne=po=lə=sɔ̃=paʁ=fœ̃=mɑ̃=ni=vʁɑ̃ 12
    ʁεs=te=za=vεk=mwa=si=dusə=ε=vɔ=tʁə=ʃa=lœʁ 12

    mε=lə=tɑ̃=tuʁ=nə=il=na=tɑ̃=ʒa=mε=pεʁ=sɔnə 12
    si=ʁo=də=la=muʁ=ɔ=fʁe=vi=tə=vɔ=tʁə=kœʁ 12
    nə=lu=blj=e=pa=la=ka=maʁ=də=mwa=sɔ=nə 12

Récompense

0
2
0

Texte des commentateurs

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
21/11/2020 15:55Anya

Beau texte,empathique, talentueux Cette femme a t elle trouvé avant la fin une épaule pour se poser rien qu’un instant? On lui souhaite,un simple geste parfois écarte les cailloux du chemin.