Poeme-France : Lecture Écrit Conscience

Poeme : Avant Que La « Louisette » Meure !

Poème Conscience
Publié le 14/09/2021 00:00

L'écrit contient 116 mots qui sont répartis dans 4 strophes. La composition des vers de ce poème suivent la forme classique du Sonnet.

Poete : Pangolin

A Propos du Poeme

Le 18 septembre 1981, les députés approuvaient l’abolition de la peine de mort, projet présenté par Robert Badinter, alors garde des sceaux ; Ce sonnet relate un instant d’avant !

Avant Que La « Louisette » Meure !

De l’aube de coton, un peuplier émerge,
Surplombant mais sans le voir, le monde à sang chaud.
Qui s’active à son pied, énervé, ou penaud,
Toujours prêt à sévir avec sa fine verge

Ou sanctionner par l’homme, au tissu de serge,
Disant renvoyer au végétal, un faraud,
Lorsque descendra le tranchet de l’échafaud,
Cette bascule à Charlot, montée sur la berge !

Il faut se hâter, bientôt surgira l’aurore,
Démonter la veuve qui indûment décore,
La rive dont un liquide a teint le pavé.

Près de ce banc, voici que s’installe le peintre,
Qui peint le grand arbre, où le corbeau s’est perché,
Du tribunal, la lumière inonde le cintre…
  • Pieds Hyphénique: Avant Que La « Louisette » Meure !

    de=lau=be=de=co=ton=un=peu=plier=é=mer=ge 12
    sur=plom=bant=mais=sans=le=voir=le=monde=à=sang=chaud 12
    qui=sac=tive=à=son=pied=é=ner=vé=ou=pe=naud 12
    tou=jours=prêt=à=sé=vir=a=vec=sa=fi=ne=verge 12

    ou=sanc=tion=ner=par=l=homme=au=tis=su=de=serge 12
    di=sant=ren=voy=er=au=vé=gé=tal=un=fa=raud 12
    lors=que=des=cen=dra=le=tran=chet=de=lé=cha=faud 12
    cette=bas=cu=le=à=char=lot=mon=tée=sur=la=berge 12

    il=faut=se=hâ=ter=bien=tôt=sur=gi=ra=lau=rore 12
    dé=mon=ter=la=veu=ve=qui=in=dû=ment=dé=core 12
    la=ri=ve=dont=un=li=quide=a=teint=le=pa=vé 12

    près=de=ce=banc=voi=ci=que=sins=tal=le=le=peintre 12
    qui=peint=le=grand=ar=bre=où=le=cor=beau=sest=per=ché 13
    du=tri=bu=nal=la=lu=mière=i=non=de=le=cintre 12
  • Phonétique : Avant Que La « Louisette » Meure !

    də lobə də kɔtɔ̃, œ̃ pəplje emεʁʒə,
    syʁplɔ̃bɑ̃ mε sɑ̃ lə vwaʁ, lə mɔ̃də a sɑ̃ ʃo.
    ki saktivə a sɔ̃ pje, enεʁve, u pəno,
    tuʒuʁ pʁε a seviʁ avεk sa finə vεʁʒə

    u sɑ̃ksjɔne paʁ lɔmə, o tisy də sεʁʒə,
    dizɑ̃ ʁɑ̃vwaje o veʒetal, œ̃ faʁo,
    lɔʁskə desɑ̃dʁa lə tʁɑ̃ʃε də leʃafo,
    sεtə baskylə a ʃaʁlo, mɔ̃te syʁ la bεʁʒə !

    il fo sə ate, bjɛ̃to syʁʒiʁa loʁɔʁə,
    demɔ̃te la vəvə ki ɛ̃dyme dekɔʁə,
    la ʁivə dɔ̃ œ̃ likidə a tɛ̃ lə pave.

    pʁε də sə bɑ̃, vwasi kə sɛ̃stalə lə pɛ̃tʁə,
    ki pɛ̃ lə ɡʁɑ̃t- aʁbʁə, u lə kɔʁbo sε pεʁʃe,
    dy tʁibynal, la lymjεʁə inɔ̃də lə sɛ̃tʁə…
  • Pieds Phonétique : Avant Que La « Louisette » Meure !

    də=lo=bə=də=kɔ=tɔ̃=œ̃=pə=plje=e=mεʁ=ʒə 12
    syʁ=plɔ̃=bɑ̃=mε=sɑ̃lə=vwaʁ=lə=mɔ̃=də=a=sɑ̃=ʃo 12
    ki=sak=tivə=a=sɔ̃=pje=e=nεʁ=ve=u=pə=no 12
    tu=ʒuʁ=pʁε=a=se=viʁ=a=vεk=sa=fi=nə=vεʁʒə 12

    u=sɑ̃k=sjɔ=ne=paʁ=lɔ=mə=o=ti=sy=də=sεʁʒə 12
    di=zɑ̃=ʁɑ̃=vwa=je=o=ve=ʒe=tal=œ̃=fa=ʁo 12
    lɔʁ=skə=de=sɑ̃=dʁa=lə=tʁɑ̃=ʃε=də=le=ʃa=fo 12
    sεtə=bas=ky=lə=a=ʃaʁ=lo=mɔ̃=te=syʁ=la=bεʁʒə 12

    il=fo=sə=a=te=bjɛ̃=to=syʁ=ʒi=ʁa=lo=ʁɔʁə 12
    de=mɔ̃=te=la=və=və=ki=ɛ̃=dy=me=de=kɔʁə 12
    la=ʁivə=dɔ̃=œ̃=li=ki=də=a=tɛ̃=lə=pa=ve 12

    pʁε=də=sə=bɑ̃=vwa=si=kə=sɛ̃s=ta=lə=lə=pɛ̃tʁə 12
    ki=pɛ̃lə=ɡʁɑ̃=taʁ=bʁə=u=lə=kɔʁ=bo=sε=pεʁ=ʃe 12
    dy=tʁi=by=nal=la=ly=mjεʁə=i=nɔ̃=də=lə=sɛ̃tʁə 12

PostScriptum

La « Louisette » (du prénom de la fille au docteur Guillotin) , la « veuve », « la bascule à charlot », sont des synonymes de la guillotine ! Les condamnés étaient enterrés la tête entre les cuisses pour éventuellement éviter toute confusion quand l’administration décidait de mettre leurs os à l’ossuaire.

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
14/09/2021 03:29Mémo

Glacial!!!

Auteur de Poésie
14/09/2021 13:58Anya

Un rappel bien formulé d’une époque heureusement révolue!

Auteur de Poésie
14/09/2021 21:15Printemps

La peine de mort est une grande folie humaine, car elle peut récolter le criminel mais ne met pas fin au crime. Beaucoup de ces actes considérés comme odieux sont commis par des personnes considérées comme folles d’un point de vue neuropsychiatrique. D’autres pourraient être resocialisés pour retourner à la vie sociale. Merci pour ce joli poème, Pangolin!

Auteur de Poésie
14/09/2021 23:59Donovan.nouel

Poème très bien formulé, très bien décrit sur la question de la peine de mort à l’époque où elle était là. On y trouve des informations, des noms. Vaut mieux être peintre que juge à mon goût, à cette époque. Je suis aussi contre la peine de mort, vous vous en doutez bien. Il ne faut pas faire la violence contre la violence, la bêtise contre la bêtise. Je pense que chaque personne a le droit de se repentir dans la vie, de prendre connaissance de ses actes, d’avoir un pardon. Je suis pour une grosse punition, et les personnes qui font des crimes doivent écrire des lignes et des lignes sur le bon de ce qu’ils ont fait de mauvais, et s’ils ne font pas ce qui est demandé, ils devront rester à jamais enfermé comme ceux qui auraient respecté la consigne mais qui ont refait la connerie. Voilà j’ai apporté ma pensée. Merci beaucoup Pangolin pour toutes ses informations qui heureusement maintenant sont supprimés. En espérant pas y retourner.