Poeme-France : Lecture Écrit Problème

Poeme : Le Bordeaux Jeune Attendra.

Poème Problème
Publié le 13/10/2021 00:00

L'écrit contient 129 mots qui sont répartis dans 4 strophes. La composition des vers de ce poème suivent la forme classique du Sonnet.

Poete : Pangolin

A Propos du Poeme

Drôle de surprise pour futur voisin ! Sa maison va prendre du retard et son Bordeaux commencera son vieillissement au chaud !

Le Bordeaux Jeune Attendra.

Un nouveau voisin a voulu créer sa cave,
Sous sa future maison, il a fait creuser.
Du bel argile, pelleteur n’a pu trouver,
Mais d’un être humain les restes, Dieu quelle entrave !

Mille ans qu’il était là, avant que l’on l’excave,
De ce puits pas grand mais assez pour l’oublier.
Son crâne est troué, sa jambe a dû se casser,
Lorsqu’on l’a jeté dans ce trou, telle une épave.

Lassée d’attendre, la pelle voulait reprendre,
Son travail, mais voila, émergents de la cendre,
Au jour, d’autres vieux os viennent d’être remis.

Mis à part le premier qui serait bien plus jeune,
Ces restes proviendraient de pesteux endormis,
Cher voisin, pas sûr qu’un jour, chez toi, on déjeune !
  • Pieds Hyphénique: Le Bordeaux Jeune Attendra.

    un=nou=veau=voi=sin=a=vou=lu=créer=sa=ca=ve 12
    sous=sa=fu=tu=re=mai=son=il=a=fait=creu=ser 12
    du=bel=ar=gi=le=pel=le=teur=na=pu=trou=ver 12
    mais=dun=être=hu=main=les=res=tes=dieu=quel=leen=trave 12

    mil=leans=quil=é=tait=là=a=vant=que=lon=lex=cave 12
    de=ce=puits=pas=grand=mais=as=sez=pour=lou=bli=er 12
    son=crâ=ne=est=troué=sa=jambe=a=dû=se=cas=ser 12
    lors=quon=la=je=té=dans=ce=trou=tel=leune=é=pave 12

    las=sée=dat=ten=dre=la=pel=le=vou=lait=re=prendre 12
    son=tra=vail=mais=voi=la=é=mer=gents=de=la=cendre 12
    au=jour=dau=tres=vieux=os=vien=nent=dê=tre=re=mis 12

    mis=à=part=le=pre=mier=qui=se=rait=bien=plus=jeune 12
    ces=res=tes=pro=vien=draient=de=pes=teux=en=dor=mis 12
    cher=voi=sin=pas=sûr=quun=jour=chez=toi=on=dé=jeune 12
  • Phonétique : Le Bordeaux Jeune Attendra.

    œ̃ nuvo vwazɛ̃ a vuly kʁee sa kavə,
    su sa fytyʁə mεzɔ̃, il a fε kʁøze.
    dy bεl aʁʒilə, pεlltœʁ na py tʁuve,
    mε dœ̃n- εtʁə ymɛ̃ lε ʁεstə, djø kεllə ɑ̃tʁavə !

    milə ɑ̃ kil etε la, avɑ̃ kə lɔ̃ lεkskavə,
    də sə pɥi pa ɡʁɑ̃ mεz- ase puʁ lublje.
    sɔ̃ kʁanə ε tʁue, sa ʒɑ̃bə a dy sə kase,
    lɔʁskɔ̃ la ʒəte dɑ̃ sə tʁu, tεllə ynə epavə.

    lase datɑ̃dʁə, la pεllə vulε ʁəpʁɑ̃dʁə,
    sɔ̃ tʁavaj, mε vwala, emεʁʒɑ̃ də la sɑ̃dʁə,
    o ʒuʁ, dotʁə- vjøz- os vjεne dεtʁə ʁəmi.

    miz- a paʁ lə pʁəmje ki səʁε bjɛ̃ plys ʒənə,
    sε ʁεstə pʁɔvjɛ̃dʁε də pεstøz- ɑ̃dɔʁmi,
    ʃεʁ vwazɛ̃, pa syʁ kœ̃ ʒuʁ, ʃe twa, ɔ̃ deʒənə !
  • Pieds Phonétique : Le Bordeaux Jeune Attendra.

    œ̃=nu=vo=vwa=zɛ̃=a=vu=ly=kʁe=e=sa=kavə 12
    su=sa=fy=ty=ʁə=mε=zɔ̃=il=a=fε=kʁø=ze 12
    dy=bεl=aʁ=ʒi=lə=pεl=ltœ=ʁə=na=py=tʁu=ve 12
    mε=dœ̃=nεtʁə=y=mɛ̃=lε=ʁεs=tə=djø=kεl=lə=ɑ̃tʁavə 12

    milə=ɑ̃=kil=e=tε=la=a=vɑ̃=kə=lɔ̃=lεk=skavə 12
    də=sə=pɥi=pa=ɡʁɑ̃=mε=za=se=puʁ=lu=blj=e 12
    sɔ̃=kʁanə=ε=tʁu=e=sa=ʒɑ̃=bə=a=dy=sə=kase 12
    lɔʁ=skɔ̃=laʒə=te=dɑ̃=sə=tʁu=tεl=ləy=nə=e=pavə 12

    la=se=da=tɑ̃=dʁə=la=pεl=lə=vu=lε=ʁə=pʁɑ̃dʁə 12
    sɔ̃=tʁa=vaj=mε=vwa=la=e=mεʁ=ʒɑ̃=də=la=sɑ̃dʁə 12
    o=ʒuʁ=do=tʁə=vjø=zos=vjε=ne=dε=tʁə=ʁə=mi 12

    mi=za=paʁlə=pʁə=mje=ki=sə=ʁε=bjɛ̃=plys=ʒə=nə 12
    sε=ʁεs=tə=pʁɔ=vjɛ̃=dʁε=də=pεs=tø=zɑ̃=dɔʁ=mi 12
    ʃεʁ=vwa=zɛ̃=pa=syʁ=kœ̃=ʒuʁ=ʃe=twa=ɔ̃=de=ʒə=nə 13

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
13/10/2021 03:42Mémo

Hubert..
Le bon Bordeaux qui vieillira fera fi des cadavres. Cela t’empêchera d’aller le goûter ?

👍
Auteur de Poésie
13/10/2021 12:19Jeromebx

Un sonnet qui m’a fait sourire pour mon retour sur le site. Merci Pangolin pour ta plume toujours aussi agréable à lire.

Auteur de Poésie
13/10/2021 14:24Hassan Hyjazi

J’aime bien cette histoire, on dirait que vous en avez des tas et des formidables en réserve, dans votre cave d’artiste... Mais j’aimerais surtout vous avertir ou vous prévenir de ne pas tenter la même chose, comme c’est arrivé tout près de chez vous, alors qui sait sur quoi vous allez tomber (au sens propre), en dessous de vos fondations ; ça m’étonnerait de vous voir dans un appartement d’immeuble, sûrement en campagne...

Auteur de Poésie
14/10/2021 14:24Anya

Découverte macabre qui ferait passer le goût du bon vin mais racontée avec talent comme toujours et nous fait sourire alors bravo Pangolin