Poeme-France : Lecture Écrit Complexe

Poeme : Mes « Moi » En Émoi

Poème Complexe
Publié le 27/04/2021 20:15

L'écrit contient 228 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Violette

Mes « Moi » En Émoi

Les yeux scrutent le corps dans ses moindres détails,
De long, en large, en travers, il dévoile ses failles.
S’en vient le dégoût qui depuis quelques jours, faisait le mort,
S’en va la confiance, las, à bout de bras, à bout de force.
Dégoût, moqueur et rieur, surtout mesquin, à son ennemi s’adressa :
« Allons confiance, ne vois-tu pas ces petites bouées de gras ?
L’été approche à grands pas, où est donc ventre plat ? »
Confiance n’apprécia guère le ton de dégoût,
A qui, avec entrain elle répondit :
« Les bourrelets, qu’ils soient grands ou petits,
N’ont pas à se cacher, du ventre ils sont les joues »
Mais Dégoût ne dit pas son dernier mot,
Et appela son joker, le doute,
Celui dont la confiance le plus redoute,
Doute, à peine sortis de son lit, rejoignit son grand ami,
Bras dessus, bras dessous, ils se firent des cachoteries.
Confiance cru perdre pied, seule, personne, nulle part où s’accrocher,
Quand soudain, sorti de son placard, Positivité.
Pas le temps de tergiverser, elle envoya Dégoût et Doute se faire « biiiip »
Le sourire se dessina à nouveau sur le visage,
« A nous les maillots de bain, à nous les plages ! »
S’écrièrent les deux copines, qui se jurèrent que plus jamais, elles ne se quitteraient,
Car le cocktail parfait se compose de Confiance et Positivité.
  • Pieds Hyphénique: Mes « Moi » En Émoi

    les=y=eux=s=cru=tent=le=corps=dans=ses=moin=dres=dé=tails 14
    de=long=en=lar=ge=en=tra=vers=il=dé=voile=ses=fail=les 14
    sen=vient=le=dé=goût=qui=de=puis=quel=ques=jours=fai=sait=le=mort 15
    sen=va=la=con=fiance=las=à=bout=de=bras=à=bout=de=force 14
    dé=goût=mo=queur=et=rieur=sur=tout=mes=quin=à=son=enne=mi=sadres=sa 16
    al=lons=con=fiance=ne=vois=tu=pas=ces=pe=tites=bouées=de=gras 15
    lé=té=ap=pro=che=à=grands=pas=où=est=donc=ven=tre=plat 14
    confi=an=ce=nap=pré=ci=a=guè=re=le=ton=de=dé=goût 14
    a=qui=a=vec=en=train=el=le=ré=pon=dit 11
    les=bour=re=lets=quils=soient=grands=ou=pe=tits 11
    nont=pas=à=se=ca=cher=du=ven=tre=ils=sont=les=joues 13
    mais=dé=goût=ne=dit=pas=son=der=ni=er=mot 11
    et=ap=pe=la=son=jo=ker=le=dou=te 10
    ce=lui=dont=la=con=fi=an=ce=le=plus=re=dou=te 13
    doute=à=peine=sor=tis=de=son=lit=re=joi=gnit=son=grand=a=mi 15
    bras=des=sus=bras=des=sous=ils=se=firent=des=ca=cho=te=ries 14
    confiance=cru=perdre=pied=seule=per=son=ne=nul=le=part=où=sac=cro=cher 15
    quand=sou=dain=sor=ti=de=son=pla=card=po=si=ti=vi=té 14
    pas=le=temps=de=ter=gi=ver=ser=el=leen=voya=dé=goût=et=doute=se=faire=biiiip 18
    le=sou=rire=se=des=si=na=à=nou=veau=sur=le=vi=sage 14
    a=nous=les=mail=lots=de=bain=à=nous=les=pla=ges 13
    sé=crièrent=les=deux=co=pines=qui=se=ju=rèrent=que=plus=ja=mais=el=les=ne=se=quit=te=raient 21
    car=le=cock=tail=par=fait=se=com=pose=de=con=fian=ceet=po=si=ti=vi=té 18
  • Phonétique : Mes « Moi » En Émoi

    lεz- iø skʁyte lə kɔʁ dɑ̃ sε mwɛ̃dʁə- detaj,
    də lɔ̃, ɑ̃ laʁʒə, ɑ̃ tʁavεʁ, il devwalə sε fajə.
    sɑ̃ vjɛ̃ lə deɡu ki dəpɥi kεlk ʒuʁ, fəzε lə mɔʁ,
    sɑ̃ va la kɔ̃fjɑ̃sə, las, a bu də bʁa, a bu də fɔʁsə.
    deɡu, mɔkœʁ e ʁjœʁ, syʁtu mεskɛ̃, a sɔ̃n- εnəmi sadʁesa :
    « alɔ̃ kɔ̃fjɑ̃sə, nə vwa ty pa sε pətitə bue də ɡʁa ?
    lete apʁoʃə a ɡʁɑ̃ pa, u ε dɔ̃k vɑ̃tʁə pla ? »
    kɔ̃fjɑ̃sə napʁesja ɡεʁə lə tɔ̃ də deɡu,
    a ki, avεk ɑ̃tʁɛ̃ εllə ʁepɔ̃di :
    « ləs buʁʁəlε, kil swae ɡʁɑ̃z- u pəti,
    nɔ̃ pa a sə kaʃe, dy vɑ̃tʁə il sɔ̃ lε ʒuəs »
    mε deɡu nə di pa sɔ̃ dεʁnje mo,
    e apəla sɔ̃ ʒɔke, lə dutə,
    səlɥi dɔ̃ la kɔ̃fjɑ̃sə lə plys ʁədutə,
    dutə, a pεnə sɔʁti də sɔ̃ li, ʁəʒwaɲi sɔ̃ ɡʁɑ̃t- ami,
    bʁa dəsy, bʁa dəsu, il sə fiʁe dε kaʃɔtəʁi.
    kɔ̃fjɑ̃sə kʁy pεʁdʁə pje, sələ, pεʁsɔnə, nylə paʁ u sakʁoʃe,
    kɑ̃ sudɛ̃, sɔʁti də sɔ̃ plakaʁ, pozitivite.
    pa lə tɑ̃ də tεʁʒivεʁse, εllə ɑ̃vwaja deɡu e dutə sə fεʁə « bjjjip »
    lə suʁiʁə sə desina a nuvo syʁ lə vizaʒə,
    « a nu lε majo də bɛ̃, a nu lε plaʒə ! »
    sekʁjεʁe lε dø kɔpinə, ki sə ʒyʁεʁe kə plys ʒamε, εllə nə sə kitəʁε,
    kaʁ lə kɔktaj paʁfε sə kɔ̃pozə də kɔ̃fjɑ̃sə e pozitivite.
  • Pieds Phonétique : Mes « Moi » En Émoi

    lε=zi=ø=skʁy=te=lə=kɔʁ=dɑ̃=sε=mwɛ̃=dʁə=de=taj 13
    də=lɔ̃=ɑ̃=laʁ=ʒə=ɑ̃=tʁa=vεʁ=il=de=vwa=lə=sε=fajə 14
    sɑ̃=vjɛ̃lə=de=ɡu=ki=dəp=ɥi=kεl=kə=ʒuʁ=fə=zε=lə=mɔʁ 14
    sɑ̃=va=la=kɔ̃=fjɑ̃sə=las=a=bu=də=bʁa=a=bu=də=fɔʁsə 14
    de=ɡu=mɔ=kœʁ=e=ʁjœʁ=syʁ=tu=mεs=kɛ̃=asɔ̃nεnə=mi=sa=dʁe=sa 15
    a=lɔ̃=kɔ̃=fjɑ̃sə=nə=vwa=ty=pasεpə=ti=tə=bu=e=də=ɡʁa 15
    le=te=a=pʁo=ʃə=a=ɡʁɑ̃=pa=u=ε=dɔ̃k=vɑ̃=tʁə=pla 14
    kɔ̃=fj=ɑ̃=sə=na=pʁe=sja=ɡε=ʁə=lə=tɔ̃=də=de=ɡu 14
    a=ki=a=vεk=ɑ̃=tʁɛ̃=εl=lə=ʁe=pɔ̃=di 11
    ləs=buʁ=ʁə=lε=kil=swa=ɡʁɑ̃=zu=pə=ti 11
    nɔ̃=pa=a=sə=ka=ʃe=dy=vɑ̃=tʁə=il=sɔ̃=lε=ʒu=əs 14
    mε=de=ɡu=nə=di=pa=sɔ̃=dεʁ=nj=e=mo 11
    e=a=pə=la=sɔ̃=ʒɔ=ke=lə=du=tə 10
    səl=ɥi=dɔ̃=la=kɔ̃=fj=ɑ̃=sə=lə=plys=ʁə=du=tə 13
    dutə=apεnə=sɔʁ=ti=də=sɔ̃=li=ʁə=ʒwa=ɲi=sɔ̃=ɡʁɑ̃=ta=mi 14
    bʁadə=sy=bʁa=də=su=il=sə=fi=ʁe=dε=ka=ʃɔ=tə=ʁi 14
    kɔ̃=fjɑ̃sə=kʁypεʁdʁə=pje=sə=lə=pεʁ=sɔ=nə=ny=lə=paʁ=u=sa=kʁo=ʃe 16
    kɑ̃=su=dɛ̃=sɔʁ=ti=də=sɔ̃=pla=kaʁ=po=zi=ti=vi=te 14
    palə=tɑ̃də=tεʁ=ʒi=vεʁse=εl=ləɑ̃=vwa=ja=de=ɡu=e=du=tə=sə=fε=ʁə=bjjjip 18
    lə=su=ʁiʁə=sə=de=si=na=a=nu=vo=syʁ=lə=vi=zaʒə 14
    a=nu=lε=ma=jo=də=bɛ̃=a=nu=lε=pla=ʒə 13
    se=kʁjε=ʁe=lε=døkɔpinə=ki=sə=ʒy=ʁε=ʁe=kə=plys=ʒa=mε=εl=lə=nə=sə=ki=tə=ʁε 21
    kaʁlə=kɔk=taj=paʁfεsə=kɔ̃=po=zə=də=kɔ̃=fjɑ̃=səe=po=zi=ti=vi=te 16

PostScriptum

Une petite touche d’humour, je vous laisse deviner le mot se cachant derrière « biiiip »

Historique des Modifications

27/04/2021 20:17

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
27/04/2021 20:54Mémo

Un régal Violette.. À l’approche de l’été.. Et je vais oser dire.... Ce poème, pour l’écrire, tu y as mis les formes...🤗. 😎🏖️️️

👍
Auteur de Poésie
29/04/2021 12:19Gerard

Belle poésie Violette.
Merci de cette agréable lecture. L’été approche, on voit la forme y est !
1 j’aime.

👍
Auteur de Poésie
02/05/2021 12:41Lamarque

Bonne vision réaliste de l’approche des corps ici. Avec l’été tout s’accentue. Les vagues de la mer emportent tout
C est bien avec une belle empreinte poétique que j’aime.

👍
Auteur de Poésie
23/06/2021 11:56Lisa, Lis Ça!

Poème emprunt d’une belle touche d’humour qui m’a fait rire aux éclats! Merci beaucoup pour ce moment très métaphorique qui joue sur la sagesse et les touches poétiques très rafraîchissantes! En effet, les bourrelets sont les jours du ventre et nous ne devons pas hésiter à sourire pour montrer à tout le monde à quel point avoir des rondeurs est gage de joie!
Je l’aurais évidement couronné d’un coup de cœur mais trop de poèmes talentueux se réfugient sur ce site et je ne crains être en rupture de stock...
Lisa, lis ça!