Poème-France.com

Prose : Te Rejoindre



Te Rejoindre

Quand sonne l’heure,
Quand sonne le glas,
La lumière fuit,
Les ténèbres envahissent
Ton regard
Tu meurt
En silence.
Je pleure
En silence.
Les ténèbre envahissent
Ton visage.
Tu dors.
Eternellement.
Mon cœur, à jamais
s’est brisé.
Le tien,
s’est arrêté.
Les ténèbres envahissent
Ton âme.
Pourquoi est-ce toi,
Que le sort a choisi,
Pourquoi est-ce toi,
Que j’aimais.
Les ténèbres envahissent
Ton corps
Et tu pars,
Pour toujours
Plus jamais
Je ne pourrais
Te revoir.
Ou peut être…
Si jamais je…
Non.
Ce n’est pas ce que tu aurais voulu.
Mais la tentation est grande.
Non.
Je ne peux pas.
Je pourrais te revoir…
Je ne peux pas.
Pourquoi n’ai-je pas le courage
De te rejoindre ?
Pourquoi ?
Trezark

PostScriptum

Je suis un peu déprimé sur les bords…


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

kɑ̃ sɔnə lœʁ,
kɑ̃ sɔnə lə ɡla,
la lymjεʁə fɥi,
lε tenεbʁəz- ɑ̃vaise
tɔ̃ ʁəɡaʁ
ty məʁ
ɑ̃ silɑ̃sə.
ʒə pləʁə
ɑ̃ silɑ̃sə.
lε tenεbʁə ɑ̃vaise
tɔ̃ vizaʒə.
ty dɔʁ.
ətεʁnεllmɑ̃.
mɔ̃ kœʁ, a ʒamε
sε bʁize.
lə tjɛ̃,
sεt- aʁεte.
lε tenεbʁəz- ɑ̃vaise
tɔ̃n- amə.
puʁkwa ε sə twa,
kə lə sɔʁ a ʃwazi,
puʁkwa ε sə twa,
kə ʒεmε.
lε tenεbʁəz- ɑ̃vaise
tɔ̃ kɔʁ
e ty paʁ,
puʁ tuʒuʁ
plys ʒamε
ʒə nə puʁʁε
tə ʁəvwaʁ.
u pø εtʁə…
si ʒamε ʒə…
nɔ̃.
sə nε pa sə kə ty oʁε vuly.
mε la tɑ̃tasjɔ̃ ε ɡʁɑ̃də.
nɔ̃.
ʒə nə pø pa.
ʒə puʁʁε tə ʁəvwaʁ…
ʒə nə pø pa.
puʁkwa nε ʒə pa lə kuʁaʒə
də tə ʁəʒwɛ̃dʁə ?
puʁkwa ?