Poème-France.com

Poeme : J’Ai Cru



J’Ai Cru

J’ai cru à un moment que seule et sans amis

Je pouvais survivre et oublier mon ennuie
J’espérais tout chasser, la douleur et la peine
Je redoutais un jour de découvrir la haine.

L’amour, lui, m’a frappé, et j’ai vu le bonheur
C’est alors que j’ai su d’où provenait mes pleurs.
L’amour m’a dévoilé combien mon cœur a désiré
De pouvoir célébrer sa passion pour l’être aimé.

Il a su retrouver la clé que j’avais perdu
Juste à côté de moi mon amour est venu
Il m’a fait partagé sa joie et son bonheur.

Tout près de lui ma vie a pris un grand virage
Chaque instant a été le plus beau des voyages.
Je sais que je ne peux pas vivre sans t’aimer.
Alyssandre

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

ʒε kʁy a œ̃ mɔmɑ̃ kə sələ e sɑ̃z- ami

ʒə puvε syʁvivʁə e ublje mɔ̃n- ɑ̃nɥi
ʒεspeʁε tu ʃase, la dulœʁ e la pεnə
ʒə ʁədutεz- œ̃ ʒuʁ də dekuvʁiʁ la-εnə.

lamuʁ, lɥi, ma fʁape, e ʒε vy lə bɔnœʁ
sεt- alɔʁ kə ʒε sy du pʁɔvənε mε plœʁ.
lamuʁ ma devwale kɔ̃bjɛ̃ mɔ̃ kœʁ a deziʁe
də puvwaʁ selebʁe sa pasjɔ̃ puʁ lεtʁə εme.

il a sy ʁətʁuve la kle kə ʒavε pεʁdy
ʒystə a kote də mwa mɔ̃n- amuʁ ε vəny
il ma fε paʁtaʒe sa ʒwa e sɔ̃ bɔnœʁ.

tu pʁε də lɥi ma vi a pʁiz- œ̃ ɡʁɑ̃ viʁaʒə
ʃakə ɛ̃stɑ̃ a ete lə plys bo dε vwajaʒə.
ʒə sε kə ʒə nə pø pa vivʁə sɑ̃ tεme.