Poème-France.com

Poeme : L’Amour Est Un Parfum De Tendresse



L’Amour Est Un Parfum De Tendresse

L’amour est un parfum de tendresse
Ou la volupté déborde de caresse
C’est tous les sens de notre corps
Qui nous font découvrir ses trésors
C’est tous ces instants magiques
Ou avec l’autre on communique
Par les mots et les gestes posés
L’amour est un parfum de rosées
Qui s’évapore avec le temps
Si l’un de nous deux fait semblant

Avec le temps, loin devant
Passe nos plus belles anneés
Il ne faut pas avoir de regret
On se retrouvera un jour
Pour se dire qu’il n’y a plus de retour
Que toutes les saisons sont passés
Aussi vite que passe les années
Que l’on oublie jamais
Que le meilleur s’est d’aider
Aimer à chaque instant
Jusqu’au dernier moment
Avec le temps, tout doucement
Mais surement, vers d’autre temps
L’amour que l’on reçois
Est aussi fin que la soie
Invisible a l’oeil nu
Sans être reconnu
On se rapproche de notre futur proche
L’amour est en chacun de nous
L’amour arrive comme un beau jours
Un nouveau monde nous éclaire
Comme un printemps de primevère
Le soleil réchauffe notre cœur
Quand on a trouver le bonheur
Sans rendez-vous, le monde est à nous.

Chris Bonnery.
Chris Bonnery

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

lamuʁ εt- œ̃ paʁfœ̃ də tɑ̃dʁεsə
u la vɔlypte debɔʁdə də kaʁεsə
sε tus lε sɑ̃s də nɔtʁə kɔʁ
ki nu fɔ̃ dekuvʁiʁ sε tʁezɔʁ
sε tus sεz- ɛ̃stɑ̃ maʒik
u avεk lotʁə ɔ̃ kɔmynikə
paʁ lε moz- e lε ʒεstə poze
lamuʁ εt- œ̃ paʁfœ̃ də ʁoze
ki sevapɔʁə avεk lə tɑ̃
si lœ̃ də nu dø fε sɑ̃blɑ̃

avεk lə tɑ̃, lwɛ̃ dəvɑ̃
pasə no plys bεlləz- anəe
il nə fo pa avwaʁ də ʁəɡʁε
ɔ̃ sə ʁətʁuvəʁa œ̃ ʒuʁ
puʁ sə diʁə kil ni a plys də ʁətuʁ
kə tutə lε sεzɔ̃ sɔ̃ pase
osi vitə kə pasə lεz- ane
kə lɔ̃n- ubli ʒamε
kə lə mεjœʁ sε dεde
εme a ʃakə ɛ̃stɑ̃
ʒysko dεʁnje mɔmɑ̃
avεk lə tɑ̃, tu dusəmɑ̃
mε syʁəmɑ̃, vεʁ dotʁə tɑ̃
lamuʁ kə lɔ̃ ʁəswa
εt- osi fɛ̃ kə la swa
ɛ̃viziblə a lɔεj ny
sɑ̃z- εtʁə ʁəkɔny
ɔ̃ sə ʁapʁoʃə də nɔtʁə fytyʁ pʁoʃə
lamuʁ εt- ɑ̃ ʃakœ̃ də nu
lamuʁ aʁivə kɔmə œ̃ bo ʒuʁ
œ̃ nuvo mɔ̃də nuz- eklεʁə
kɔmə œ̃ pʁɛ̃tɑ̃ də pʁiməvεʁə
lə sɔlεj ʁeʃofə nɔtʁə kœʁ
kɑ̃t- ɔ̃n- a tʁuve lə bɔnœʁ
sɑ̃ ʁɑ̃de vu, lə mɔ̃də εt- a nu.

kʁi bɔnəʁi.