Poème-France.com

Poeme : L’Abandon De La Grace.



L’Abandon De La Grace.

Quel est ce pays aride où l’homme ne pleure plus ?
Ni en danger, ni menacé il ne rit plus.

Négociant son salut à l’aune de son confort,
C’est la peur de souffrir qui commande ses efforts ;
Emiettant son destin sur les touches du progrès,
Son unique évangile c’est vivre à moindres frais.

Corps et âme sans envergure, volonté vénielle,
Les yeux rivés à la terre, il esquive le Ciel
Redoutant partout, d’y trouver la Vérité,
Partout fuyant les épines de l’Eternité.

Comment chercher encore la Force au fond des choses ?
Comment trouver enfin la Solitude des roses ?

Il veut tout voir et l’Invisible lui échappe,
Et la Grâce, indicible, jamais ne le frappe ;
Ivre de nouveauté, il veut tout écouter,
Et l’harmonie du Silence lui est refusée.

Guidé par les abolisseurs de l’Espérance,
Pas après pas, toujours à coup sûr il avance…
Sur le chemin de ces étouffeurs de géants,
Il avance… emporté par les aiguilles du Temps.

Quel est ce désert où tout s’oublie, tout se perd ?
Malheur à ceux qui n’ont pas soif dans le désert.
Blondin

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

kεl ε sə pεiz- aʁidə u lɔmə nə plœʁə plys ?
ni ɑ̃ dɑ̃ʒe, ni mənase il nə ʁit plys.

neɡɔsjɑ̃ sɔ̃ saly a lonə də sɔ̃ kɔ̃fɔʁ,
sε la pœʁ də sufʁiʁ ki kɔmɑ̃də sεz- efɔʁ,
əmjεtɑ̃ sɔ̃ dεstɛ̃ syʁ lε tuʃə dy pʁɔɡʁε,
sɔ̃n- ynikə evɑ̃ʒilə sε vivʁə a mwɛ̃dʁə- fʁε.

kɔʁz- e amə sɑ̃z- ɑ̃vεʁɡyʁə, vɔlɔ̃te venjεllə,
lεz- iø ʁivez- a la teʁə, il εskivə lə sjεl
ʁədutɑ̃ paʁtu, di tʁuve la veʁite,
paʁtu fyiɑ̃ lεz- epinə də lətεʁnite.

kɔmɑ̃ ʃεʁʃe ɑ̃kɔʁə la fɔʁsə o fɔ̃ dε ʃozə ?
kɔmɑ̃ tʁuve ɑ̃fɛ̃ la sɔlitydə dε ʁozə ?

il vø tu vwaʁ e lɛ̃viziblə lɥi eʃapə,
e la ɡʁasə, ɛ̃disiblə, ʒamε nə lə fʁapə,
ivʁə də nuvote, il vø tut- ekute,
e laʁmɔni dy silɑ̃sə lɥi ε ʁəfyze.

ɡide paʁ lεz- abɔlisœʁ də lεspeʁɑ̃sə,
pa apʁε pa, tuʒuʁz- a ku syʁ il avɑ̃sə…
syʁ lə ʃəmɛ̃ də sεz- etufœʁ də ʒeɑ̃,
il avɑ̃sə… ɑ̃pɔʁte paʁ lεz- εɡɥjə dy tɑ̃.

kεl ε sə dezεʁ u tu subli, tu sə pεʁ ?
malœʁ a sø ki nɔ̃ pa swaf dɑ̃ lə dezεʁ.