Poème-France.com

Poeme : La Vie Ne Tient Qu’À Un Fil



La Vie Ne Tient Qu’À Un Fil

Quelquefois, quand le ciel est bleu,
Sa noirceur se reflète dans tes yeux.

Quand se lève l’aube sur un monde brisé,
Toi, tu restes là, contemplant la rosée.
Ignorant le temps qui passe, et la douleur,
Ignorant jusqu’au soleil et sa douce chaleur.

Quelquefois, quand le ciel est bleu,
Sa noirceur se reflète dans tes yeux.

Quand les étoiles apparaissent, luisantes,
Fruits de tous les espoirs des humains,
Tu sors de ta léthargie, toute tremblante,
Regardant avec peine de ton regard éteint.

Quelquefois, quand le ciel est bleu,
Sa noirceur se reflète dans tes yeux.

Quand je chante ce fragile et court refrain,
Tu écoutes peut-être, mais sans entrain.
Puisse-tu un jour me répondre, espérons,
Espérons que ta maladie ne soit qu’une chanson

Quelquefois, quand le ciel est bleu,
Sa noirceur se reflète dans tes yeux.

La vie ne tient qu’à un fil, si ténu
Alors accroche-toi fort, agrippe-toi.
Pense à l’espoir, même s’il est menu,
Pense à moi, mais pas pour la dernière fois.

Quelquefois, quand le ciel est orageux,
Je vois un peu de vie dans tes yeux.
Dark-Angel

PostScriptum

poème écrit le 10/12/2011


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

kεlkəfwa, kɑ̃ lə sjεl ε blø,
sa nwaʁsœʁ sə ʁəflεtə dɑ̃ tεz- iø.

kɑ̃ sə lεvə lobə syʁ œ̃ mɔ̃də bʁize,
twa, ty ʁεstə la, kɔ̃tɑ̃plɑ̃ la ʁoze.
iɲɔʁɑ̃ lə tɑ̃ ki pasə, e la dulœʁ,
iɲɔʁɑ̃ ʒysko sɔlεj e sa dusə ʃalœʁ.

kεlkəfwa, kɑ̃ lə sjεl ε blø,
sa nwaʁsœʁ sə ʁəflεtə dɑ̃ tεz- iø.

kɑ̃ lεz- etwaləz- apaʁεse, lɥizɑ̃tə,
fʁɥi də tus lεz- εspwaʁ dεz- ymɛ̃,
ty sɔʁ də ta letaʁʒi, tutə tʁɑ̃blɑ̃tə,
ʁəɡaʁdɑ̃ avεk pεnə də tɔ̃ ʁəɡaʁ etɛ̃.

kεlkəfwa, kɑ̃ lə sjεl ε blø,
sa nwaʁsœʁ sə ʁəflεtə dɑ̃ tεz- iø.

kɑ̃ ʒə ʃɑ̃tə sə fʁaʒilə e kuʁ ʁəfʁɛ̃,
ty ekutə pø tεtʁə, mε sɑ̃z- ɑ̃tʁɛ̃.
pɥisə ty œ̃ ʒuʁ mə ʁepɔ̃dʁə, εspeʁɔ̃,
εspeʁɔ̃ kə ta maladi nə swa kynə ʃɑ̃sɔ̃

kεlkəfwa, kɑ̃ lə sjεl ε blø,
sa nwaʁsœʁ sə ʁəflεtə dɑ̃ tεz- iø.

la vi nə tjɛ̃ ka œ̃ fil, si teny
alɔʁz- akʁoʃə twa fɔʁ, aɡʁipə twa.
pɑ̃sə a lεspwaʁ, mεmə sil ε məny,
pɑ̃sə a mwa, mε pa puʁ la dεʁnjεʁə fwa.

kεlkəfwa, kɑ̃ lə sjεl εt- ɔʁaʒø,
ʒə vwaz- œ̃ pø də vi dɑ̃ tεz- iø.