Poème-France.com

Poeme : Le Pouvoir D’Un Regard



Le Pouvoir D’Un Regard

Le début des classes avait enfin sonné
Lorsque je suis entrée, j’ai été électrocutée
J’ai croisé ton regard, j’ai été charmée
Que tu sois dans ma classe, jamais je n’aurais imaginée

C’est tes yeux que j’ai d’abbord remarquée
Ils étaient bleu, je m’y suis presque noyer
J’étais transformer en statue, je ne pouvais plus bouger
Je suis ressortis de ma baignade, lorsque tu m’as saluée

Par la suite, ton sourire j’ai remarquée
Celui d’un prince charmant des comptes de fées
C’est droit au cœur qu’il ma pincée
Je n’y pouvais rien, tu m’avais ensorcelée

Je me suis assise, nous avons placotés
Jusqu’à ce que le prof nous disent de nous la fermer
Mais par la suite, j’ai continuer a fantasmer
Que dans tes yeux, un jour je pourrais réellement me noyer
Devil2Gurl360

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

lə deby dε klasəz- avε ɑ̃fɛ̃ sɔne
lɔʁskə ʒə sɥiz- ɑ̃tʁe, ʒε ete elεktʁɔkyte
ʒε kʁwaze tɔ̃ ʁəɡaʁ, ʒε ete ʃaʁme
kə ty swa dɑ̃ ma klasə, ʒamε ʒə noʁεz- imaʒine

sε tεz- iø kə ʒε dabɔʁ ʁəmaʁke
ilz- etε blø, ʒə mi sɥi pʁεskə nwaje
ʒetε tʁɑ̃sfɔʁme ɑ̃ statɥ, ʒə nə puvε plys buʒe
ʒə sɥi ʁəsɔʁti də ma bεɲadə, lɔʁskə ty ma salye

paʁ la sɥitə, tɔ̃ suʁiʁə ʒε ʁəmaʁke
səlɥi dœ̃ pʁɛ̃sə ʃaʁmɑ̃ dε kɔ̃tə də fe
sε dʁwa o kœʁ kil ma pɛ̃se
ʒə ni puvε ʁjɛ̃, ty mavεz- ɑ̃sɔʁsəle

ʒə mə sɥiz- asizə, nuz- avɔ̃ plakɔte
ʒyska sə kə lə pʁɔf nu dize də nu la fεʁme
mε paʁ la sɥitə, ʒε kɔ̃tinɥe a fɑ̃tasme
kə dɑ̃ tεz- iø, œ̃ ʒuʁ ʒə puʁʁε ʁeεllmɑ̃ mə nwaje