Poème-France.com

Poeme : Souvenirs



Souvenirs

Te souviens-tu, toi qui me souris
Chaque jour,
Du banc où nous étions assis,
Des mots que nous nous sommes dits ?
Temps trop court…
Nous étions là comme au paradis.

Les oiseaux, dans le ciel, si joyeux,
Tournoyaient,
Et moi, je regardais tes yeux.
Près de toi, que j’étais heureux !
Je riais,
Puis je regardais le grand ciel bleu.

Les arbres de la route frissonnaient ;
Leurs murmures
Disaient ton amour, si secret…
Pour nous, ils chantaient leur couplet !
Sous l’azur,
Sans se parler, alors on s’aimait.

Mais ce soir est venu le brouillard,
Dans la rue.
Et aussi, il se fait bien tard
Peut-être demain le hasard,
Rien de plus,
Me rendra-t-il un de tes regards ?
Geel

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

tə suvjɛ̃ ty, twa ki mə suʁi
ʃakə ʒuʁ,
dy bɑ̃ u nuz- esjɔ̃z- asi,
dε mo kə nu nu sɔmə di ?
tɑ̃ tʁo kuʁ…
nuz- esjɔ̃ la kɔmə o paʁadi.

lεz- wazo, dɑ̃ lə sjεl, si ʒwajø,
tuʁnwajε,
e mwa, ʒə ʁəɡaʁdε tεz- iø.
pʁε də twa, kə ʒetεz- œʁø !
ʒə ʁjε,
pɥi ʒə ʁəɡaʁdε lə ɡʁɑ̃ sjεl blø.

lεz- aʁbʁə- də la ʁutə fʁisɔnε,
lœʁ myʁmyʁə
dizε tɔ̃n- amuʁ, si sεkʁε…
puʁ nu, il ʃɑ̃tε lœʁ kuplε !
su lazyʁ,
sɑ̃ sə paʁle, alɔʁz- ɔ̃ sεmε.

mε sə swaʁ ε vəny lə bʁujaʁ,
dɑ̃ la ʁy.
e osi, il sə fε bjɛ̃ taʁ
pø tεtʁə dəmɛ̃ lə-azaʁ,
ʁjɛ̃ də plys,
mə ʁɑ̃dʁa til œ̃ də tε ʁəɡaʁd ?

Il n'a aucune proposition de lecture pour le moment.