Poème-France.com

Poeme : Sonnet D’Un Désespoir Amoureux



Sonnet D’Un Désespoir Amoureux

Un jour nous nous en irons cueilir la fleur née
Des bois sacrés où rien n’est jamais certain.
Sous la lune charmeuse, peindre un matin
Empli de rêves d’une Passion inopinée.

Ce jour sera gravé dans l’ersatz clandestin
De l’amour d’un jour. Notre nuit emprisonnée
Pour toujours dans nos corps, peut-être couronnée
D’envies et des rires que j’entends au lointain.

Oh ! Laisse-moi espérer qu’il arrivera,
Rien qu’un jour, une nuit, mon corps en tes bras !
Et, le noir chassé, tu seras ma lumière.

Mais je n’y crois plus, l’espoir est une vertu
Que le temps et la distance peu à peu tuent.
Ma fleur s’est fânée, ma peine fut entière.
**linann**

PostScriptum

(encore un poème raté de mes vacances. Mais ce fut mon tout premier sonnet avec toutes les règles ! ! !
Mais laissez vos coms ! Les critiques peuvent, de toute façon, faire avancer ! )


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

œ̃ ʒuʁ nu nuz- ɑ̃n- iʁɔ̃ kɥεiliʁ la flœʁ ne
dε bwa sakʁez- u ʁjɛ̃ nε ʒamε sεʁtɛ̃.
su la lynə ʃaʁmøzə, pɛ̃dʁə œ̃ matɛ̃
ɑ̃pli də ʁεvə dynə pasjɔ̃ inɔpine.

sə ʒuʁ səʁa ɡʁave dɑ̃ lεʁsats klɑ̃dεstɛ̃
də lamuʁ dœ̃ ʒuʁ. nɔtʁə nɥi ɑ̃pʁizɔne
puʁ tuʒuʁ dɑ̃ no kɔʁ, pø tεtʁə kuʁɔne
dɑ̃viz- e dε ʁiʁə kə ʒɑ̃tɑ̃z- o lwɛ̃tɛ̃.

ɔ ! lεsə mwa εspeʁe kil aʁivəʁa,
ʁjɛ̃ kœ̃ ʒuʁ, ynə nɥi, mɔ̃ kɔʁz- ɑ̃ tε bʁa !
e, lə nwaʁ ʃase, ty səʁa ma lymjεʁə.

mε ʒə ni kʁwa plys, lεspwaʁ εt- ynə vεʁty
kə lə tɑ̃z- e la distɑ̃sə pø a pø tɥe.
ma flœʁ sε fane, ma pεnə fy ɑ̃tjεʁə.