Poème-France.com

Poeme : Une Larme



Une Larme

Une petite goutte
Un jour coula sur ma joue mais sans plus d’écoute
Je la voyais faire sa course doucement sur ma peau
Tout d’un coup j’eu un frisson qui me fit sentir plus chaud
Je ne savait pas pourquoi,
Mais elle était la
Elle tombé comme tous ces mort
Ou tous ces marins sans allant au port
Quelque seconde après
Elle était parti et une autre pris sa place pour coulais
Elle aussi
Puis tout d’un coup tout ce finit,
Je retrouvais l’éclat de mon visage
Les rides de mon age
Et je ne sus jamais pourquoi
Mais elle avait était la
Elle m’avait consolé
Elle m’avait fait pleuré
Et tout sa pour dire au revoir
A quelque chose ou a quelqu’un que je n’allais plus voir…
Meche_D'or

PostScriptum

J’espere que se poeme vous a fait peut-etre coulait a vous aussi une petite larme mais tous sa fait du bien non ? ? ?


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

ynə pətitə ɡutə
œ̃ ʒuʁ kula syʁ ma ʒu mε sɑ̃ plys dekutə
ʒə la vwajε fεʁə sa kuʁsə dusəmɑ̃ syʁ ma po
tu dœ̃ ku ʒy œ̃ fʁisɔ̃ ki mə fi sɑ̃tiʁ plys ʃo
ʒə nə savε pa puʁkwa,
mεz- εllə etε la
εllə tɔ̃be kɔmə tus sε mɔʁ
u tus sε maʁɛ̃ sɑ̃z- alɑ̃ o pɔʁ
kεlkə səɡɔ̃də apʁε
εllə etε paʁti e ynə otʁə pʁi sa plasə puʁ kulε
εllə osi
pɥi tu dœ̃ ku tu sə fini,
ʒə ʁətʁuvε lekla də mɔ̃ vizaʒə
lε ʁidə də mɔ̃n- aʒə
e ʒə nə sy ʒamε puʁkwa
mεz- εllə avε etε la
εllə mavε kɔ̃sɔle
εllə mavε fε pləʁe
e tu sa puʁ diʁə o ʁəvwaʁ
a kεlkə ʃozə u a kεlkœ̃ kə ʒə nalε plys vwaʁ…

Il n'a aucune proposition de lecture pour le moment.