Poème-France.com

Poeme : Ce Mal



Ce Mal

Sourire aux lèvres, réspirant la pureté
D’un corps, jamais ainsi effleuré
Sur ce chemin l’ange avance armé d’insouciance
Vers la lueur noire du silence ;

Une sombre vague vint l’entrainer
Loin du rivage jusqu’alors à sa portée.
Le mal entra,
Frappa son ignorance
D’une blessure qui brisa
A jamais l’innocence.

Nauffragée d’un mal jusque là méconnu
Dégradant sa chaire à ce jour mise à nu
Dans l’étreinte impure d’une monture dépravé
Et d’un corps pleinement désarmé.

Le mâle s’en est allé
Âmes et corps sont tiraillé
Par un fardeau à jamais gardé
Le silence a fait son entrée…
Rose Noire_24552

PostScriptum

Premier poeme d’une longue lignée dans laquelle j’exprime la colere, la tristesse et la haine qui m’animent…
J’espere avoir amener subtilement un theme délicat.


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

suʁiʁə o lεvʁə, ʁespiʁɑ̃ la pyʁəte
dœ̃ kɔʁ, ʒamεz- ɛ̃si efləʁe
syʁ sə ʃəmɛ̃ lɑ̃ʒə avɑ̃sə aʁme dɛ̃susjɑ̃sə
vεʁ la lɥœʁ nwaʁə dy silɑ̃sə,

ynə sɔ̃bʁə vaɡ vɛ̃ lɑ̃tʁεne
lwɛ̃ dy ʁivaʒə ʒyskalɔʁz- a sa pɔʁte.
lə mal ɑ̃tʁa,
fʁapa sɔ̃n- iɲɔʁɑ̃sə
dynə blesyʁə ki bʁiza
a ʒamε linɔsɑ̃sə.

nofʁaʒe dœ̃ mal ʒyskə la mekɔny
deɡʁadɑ̃ sa ʃεʁə a sə ʒuʁ mizə a ny
dɑ̃ letʁɛ̃tə ɛ̃pyʁə dynə mɔ̃tyʁə depʁave
e dœ̃ kɔʁ plεnəmɑ̃ dezaʁme.

lə malə sɑ̃n- εt- ale
aməz- e kɔʁ sɔ̃ tiʁaje
paʁ œ̃ faʁdo a ʒamε ɡaʁde
lə silɑ̃sə a fε sɔ̃n- ɑ̃tʁe…

Il n'a aucune proposition de lecture pour le moment.