Poème-France.com

Poeme : Les Couleurs Du Levant



Les Couleurs Du Levant

Masque blafard
Près d’une source d’eau claire
Aux allusions qui préparent
Un temps nouveau, une nouvelle air

Figé au milieu de nul part
Le regard perdu dans le bleu du ciel
Un magicien assis sur un nénuphar
Regarde l’abeille créer son miel

Autour la nature qui s’éveille
Dans les couleurs de l’arc en ciel
Pour des lutins en mal d’amour
Qui se connaissent depuis toujours

Je fais silence et m’émerveille
Devant cette toile aux mille couleurs
Où chaque fleure a son pareil
Pour dispenser sa propre odeur

Je regarde souriant
Les mille couleurs du levant
Je suis un petit enfant
Devant l’immensité du néant
William B.

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

maskə blafaʁ
pʁε dynə suʁsə do klεʁə
oz- alyzjɔ̃ ki pʁepaʁɑ̃
œ̃ tɑ̃ nuvo, ynə nuvεllə εʁ

fiʒe o miljø də nyl paʁ
lə ʁəɡaʁ pεʁdy dɑ̃ lə blø dy sjεl
œ̃ maʒisjɛ̃ asi syʁ œ̃ nenyfaʁ
ʁəɡaʁdə labεjə kʁee sɔ̃ mjεl

otuʁ la natyʁə ki sevεjə
dɑ̃ lε kulœʁ də laʁk ɑ̃ sjεl
puʁ dε lytɛ̃z- ɑ̃ mal damuʁ
ki sə kɔnεse dəpɥi tuʒuʁ

ʒə fε silɑ̃sə e memεʁvεjə
dəvɑ̃ sεtə twalə o milə kulœʁ
u ʃakə fləʁə a sɔ̃ paʁεj
puʁ dispɑ̃se sa pʁɔpʁə ɔdœʁ

ʒə ʁəɡaʁdə suʁjɑ̃
lε milə kulœʁ dy ləvɑ̃
ʒə sɥiz- œ̃ pəti ɑ̃fɑ̃
dəvɑ̃ limɑ̃site dy neɑ̃