Poème-France.com

Poeme : A Celui Qui Se Reconnaîtra



A Celui Qui Se Reconnaîtra

Il y a peu de temps on ne se connaissais pas
Et je suis rentrée dans ta vie
Comme toi dans la mienne.
Ce que je ne regrette jamais.

On a pris le temps de ce connaître
De jour en jour on en savait un peu plus l un sur l’autre
Nous avons tout les deux nos propre malheur
Nous en parlons des heures la devant notre ordi
Et j ai réussi à faire que ton malheur
S’estompe petit à petit jour après jour

Je croyais qu entre nous deux
C’était juste une grande amitié qui était né
Mais je me suis trompé
Car de jour en jour j’ai remarqué
Que t es sentiments à mon égard changeait
Jusqu au jour ou tu ma poser la question :

Est-ce que tu voudrais être ma petite copine ?

Pendant quelque seconde je ne savais pas quoi te répondre
J en ai eu le souffle coupé.
Je ne m attendais en aucun cas en cette demande
Ca ma toucher et en même temps ça me fait très mal
Car je ne peux pas répondre à ton attente

Et tu l as compris qu entre nous
Il y aura jamais rien d autre
A part cette grande amitié qui nous unis.
Aurelie(U)

PostScriptum

je te dedie ce poeme je tadore gros bisous.
la personne concerne par le poeme se reconnaitre


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

il i a pø də tɑ̃z- ɔ̃ nə sə kɔnεsε pa
e ʒə sɥi ʁɑ̃tʁe dɑ̃ ta vi
kɔmə twa dɑ̃ la mjεnə.
sə kə ʒə nə ʁəɡʁεtə ʒamε.

ɔ̃n- a pʁi lə tɑ̃ də sə kɔnεtʁə
də ʒuʁ ɑ̃ ʒuʁ ɔ̃n- ɑ̃ savε œ̃ pø plys εl œ̃ syʁ lotʁə
nuz- avɔ̃ tu lε dø no pʁɔpʁə malœʁ
nuz- ɑ̃ paʁlɔ̃ dεz- œʁ la dəvɑ̃ nɔtʁə ɔʁdi
e ʒi ε ʁeysi a fεʁə kə tɔ̃ malœʁ
sεstɔ̃pə pəti a pəti ʒuʁ apʁε ʒuʁ

ʒə kʁwajε k ɑ̃tʁə nu dø
setε ʒystə ynə ɡʁɑ̃də amitje ki etε ne
mε ʒə mə sɥi tʁɔ̃pe
kaʁ də ʒuʁ ɑ̃ ʒuʁ ʒε ʁəmaʁke
kə te ε sɑ̃timɑ̃ɑ̃z- a mɔ̃n- eɡaʁ ʃɑ̃ʒε
ʒysk o ʒuʁ u ty ma poze la kεstjɔ̃ :

ε sə kə ty vudʁεz- εtʁə ma pətitə kɔpinə ?

pɑ̃dɑ̃ kεlkə səɡɔ̃də ʒə nə savε pa kwa tə ʁepɔ̃dʁə
ʒi ɑ̃n- ε y lə suflə kupe.
ʒə nə εm atɑ̃dεz- ɑ̃n- okœ̃ ka ɑ̃ sεtə dəmɑ̃də
ka ma tuʃe e ɑ̃ mεmə tɑ̃ sa mə fε tʁε mal
kaʁ ʒə nə pø pa ʁepɔ̃dʁə a tɔ̃n- atɑ̃tə

e ty εl a kɔ̃pʁi k ɑ̃tʁə nu
il i oʁa ʒamε ʁjɛ̃ de otʁə
a paʁ sεtə ɡʁɑ̃də amitje ki nuz- yni.