Poème-France.com

Poeme : Vivre Les Choses Telles Qu’Elles Le Sont



Vivre Les Choses Telles Qu’Elles Le Sont

L’amour que j’ai pour mes parents
Est devenu totalement different.
Aprés une lourde séparation,
J’entrais presque dans une dépression.
Cela commencé par des pleurs incontrolés
Et se terminé par des diffiultés à respirer.
Puis petit à petit je me faisait à l’idée,
Il fallait que je cesse de déprimer,
Ce qui ne servait à rien
Dans le sens où ça serai pareil le lendemain,
Leur amour serait toujours brisé
Et aucun morceau je ne pourrais recoller.
Dailleurs ce n’est pas ce que je veux
Moi j’aimerais qu’on soit heureux.
Je voudrais qu’on lutte contre cette peine,
Qui au fond nous donne tant de haine.
Il faut toujours persévérer
Et ne plus regarder dans le passé.
Tout ce que je suis en train d’écrire,
J’aimerai y parvenir.
Mais c’est pour moi trop compliqué,
Tout ça à cause de ma sensibilité,
Elle prend toujours le dessus,
Mais ne sort que très rarement devant les individus,
J’essai de contenir mes larmes
Et de garder mon calme.
Aujourd’hui ils sont en train de refaire leur vie
Et moi je dois poursuivre la mienne aussi
Arréter d’abord de me morfondre
Pour ne pas un jour croire
Que ma vie c’est l’horeur
Mais plutôt que la vie naît du bonheur.
Bambina

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

lamuʁ kə ʒε puʁ mε paʁɑ̃
ε dəvəny tɔtaləmɑ̃ difəʁe.
apʁez- ynə luʁdə sepaʁasjɔ̃,
ʒɑ̃tʁε pʁεskə dɑ̃z- ynə depʁesjɔ̃.
səla kɔmɑ̃se paʁ dε plœʁz- ɛ̃kɔ̃tʁɔle
e sə tεʁmine paʁ dε difjyltez- a ʁεspiʁe.
pɥi pəti a pəti ʒə mə fəzε a lide,
il falε kə ʒə sεsə də depʁime,
sə ki nə sεʁvε a ʁjɛ̃
dɑ̃ lə sɑ̃sz- u sa səʁε paʁεj lə lɑ̃dəmɛ̃,
lœʁ amuʁ səʁε tuʒuʁ bʁize
e okœ̃ mɔʁso ʒə nə puʁʁε ʁəkɔle.
dajœʁ sə nε pa sə kə ʒə vø
mwa ʒεməʁε kɔ̃ swa œʁø.
ʒə vudʁε kɔ̃ lytə kɔ̃tʁə sεtə pεnə,
ki o fɔ̃ nu dɔnə tɑ̃ də-εnə.
il fo tuʒuʁ pεʁseveʁe
e nə plys ʁəɡaʁde dɑ̃ lə pase.
tu sə kə ʒə sɥiz- ɑ̃ tʁɛ̃ dekʁiʁə,
ʒεməʁε i paʁvəniʁ.
mε sε puʁ mwa tʁo kɔ̃plike,
tu sa a kozə də ma sɑ̃sibilite,
εllə pʁɑ̃ tuʒuʁ lə dəsy,
mε nə sɔʁ kə tʁε ʁaʁəmɑ̃ dəvɑ̃ lεz- ɛ̃dividys,
ʒesε də kɔ̃təniʁ mε laʁmə
e də ɡaʁde mɔ̃ kalmə.
oʒuʁdɥi il sɔ̃t- ɑ̃ tʁɛ̃ də ʁəfεʁə lœʁ vi
e mwa ʒə dwa puʁsɥivʁə la mjεnə osi
aʁete dabɔʁ də mə mɔʁfɔ̃dʁə
puʁ nə pa œ̃ ʒuʁ kʁwaʁə
kə ma vi sε lɔʁœʁ
mε plyto kə la vi nε dy bɔnœʁ.