Poème-France.com

Poeme : Le Coeur Sur L’Arbre



Le Coeur Sur L’Arbre

Le soleil a décliné
La saison bleue
S’est teintée de crépuscule
Le cœur sur la jeune écorce est resté

Il y a eu des jours et des nuits
Des jours à gorges déployées
Et d’autres à contresens
Des nuits banales
Des nuits à perdre haleine
L’ombre a tourné tourné
Le cœur s’est élevé
Haut vers le ciel

Les oiseaux maintenant
L’effleurent sans se douter
Qu’un peu de notre enfance
Se balance
Sous les nuages.
Bérège

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

lə sɔlεj a dekline
la sεzɔ̃ blø
sε tɛ̃te də kʁepyskylə
lə kœʁ syʁ la ʒənə ekɔʁsə ε ʁεste

il i a y dε ʒuʁz- e dε nɥi
dε ʒuʁz- a ɡɔʁʒə- deplwaje
e dotʁəz- a kɔ̃tʁəzɛ̃
dε nɥi banalə
dε nɥiz- a pεʁdʁə-alεnə
lɔ̃bʁə a tuʁne tuʁne
lə kœʁ sεt- eləve
o vεʁ lə sjεl

lεz- wazo mɛ̃tənɑ̃
lefləʁe sɑ̃ sə dute
kœ̃ pø də nɔtʁə ɑ̃fɑ̃sə
sə balɑ̃sə
su lε nɥaʒə.