Poème-France.com

Poeme : L’Orchidee



L’Orchidee

Je me réveille, dans tes yeux, tel le soleil,
En t’apportant la lumière des merveilles,
En te restant à jamais fidèle et présent,
Car je suis tombé sous ton envoûtement.

Comme pour une magnifique fleur de serre
Tu as besoin d’une intense et suave chaleur,
Je suis là, je t’arrose de tous les bonheurs,
Pour que dans mon cœur tu prennes terre.

Pour toi, je ferais germer un immense amour,
J’en prendrais grandement soin chaque jour,
Sans limites, je m’abandonnerais éternellement,
Mon cœur est à toi, il est attiré tel un aimant.
Illusion

PostScriptum

; )


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

ʒə mə ʁevεjə, dɑ̃ tεz- iø, tεl lə sɔlεj,
ɑ̃ tapɔʁtɑ̃ la lymjεʁə dε mεʁvεjə,
ɑ̃ tə ʁεstɑ̃ a ʒamε fidεlə e pʁezɑ̃,
kaʁ ʒə sɥi tɔ̃be su tɔ̃n- ɑ̃vutəmɑ̃.

kɔmə puʁ ynə maɲifikə flœʁ də seʁə
ty a bəzwɛ̃ dynə ɛ̃tɑ̃sə e sɥavə ʃalœʁ,
ʒə sɥi la, ʒə taʁozə də tus lε bɔnœʁ,
puʁ kə dɑ̃ mɔ̃ kœʁ ty pʁεnə teʁə.

puʁ twa, ʒə fəʁε ʒεʁme œ̃n- imɑ̃sə amuʁ,
ʒɑ̃ pʁɑ̃dʁε ɡʁɑ̃dəmɑ̃ swɛ̃ ʃakə ʒuʁ,
sɑ̃ limitə, ʒə mabɑ̃dɔnəʁεz- etεʁnεllmɑ̃,
mɔ̃ kœʁ εt- a twa, il εt- atiʁe tεl œ̃n- εmɑ̃.