Poème-France.com

Poeme : Arrête L’Ami



Arrête L’Ami

Arrête l’ami, de regarder derrière,
Arrête, l’ami, de pleurer pour hier
Elle est partie, ça arrive
Dans ces chansons afflictives
Nous avons tous connu ça
Ell’ ne reviendra pas…

Arrête l’ami, d’espérer qu’ell’ revienne
Espérer, tu sais, ne réduit pas la peine
N’ouvre donc pas tes bras
Bas état te gangrène
Ne pense qu’à tes pas
Pas au dur phénomène…

Allez viens, mon ami
Nous noierons donc ta mie
Dans les bars, dans l’alcool
Et dans les music-halls

Allez viens, mon copain
Nous irons tous les deux
Tous deux c’est déjà bien
Pour pouvoir être heureux
Ou oublier, enfin…

Arrête, l’ami, de regarder ton verre
Comme si la morue et comme par prière
Revenait te baiser
Te baiser et te faire
Revoir les nuits nacrées
De ces moments si chers

Elle est pas regrettante, elle n’est pas gentille
Elle est même méchante de fair’ pleurer l’ami
Le seul que j’ai vraiment
Le seul auquel je tiens
En qui je crois vraiment
Avec qui je suis bien…

Allez viens mon ami
Allons dans d’autres bars
Rencontrer d’autres filles
Rire avec des saoulards

Allez viens mon copain
On s’embarqu’ pour ailleurs
Si ailleurs c’est très loin
Et si c’est bien meilleur
On y vivra demain…

Allez viens…
Oui, viens…
Allez…
Viens…
On y va…
On s’en va…

Allez viens mon ami
Allons dans d’autres bras
De ces si jolies filles
Qui n’ont que peu de bas

Allez viens mon copain
Tu es déjà bien fait
Tu prends déjà la main
D’une aux très beaux attraits
Qui t’oubliera demain…

Demain, demain, demain tu t’en rappelleras
Tu ne voudras y croir’ mais, ta pein’, tromperas
Puis, tu t’y feras
Tu en retrouveras
D’autres, des bien plus belles
Et puis des plus fidèles

Et puis, moi, mon ami, moi, tu m’oublieras
Comme tu l’as bien fait, comm’ tu le referas
Je redeviendrai seul
A me bourrer la gueule
Car je suis pas comm’ toi
Moi je ne l’oublie pas…

Oui mais toi, mon ami
Tu es dans d’autres draps
Avec une parmi
Des plus belles que moi

Oui mais toi, mon sagouin
Tu te fiches de moi
Toi tu es déjà loin
Et moi je reste là…
La tête dans les mains…
Kugaiji

PostScriptum

ben voilà un poème vite fait aussi, je poste moins mais j’écris toujours autant… tant pis pour vous lol


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

aʁεtə lami, də ʁəɡaʁde dəʁjεʁə,
aʁεtə, lami, də pləʁe puʁ jεʁ
εllə ε paʁti, sa aʁivə
dɑ̃ sε ʃɑ̃sɔ̃z- afliktivə
nuz- avɔ̃ tus kɔny sa
εllnə ʁəvjɛ̃dʁa pa…

aʁεtə lami, dεspeʁe kεllʁəvjεnə
εspeʁe, ty sε, nə ʁedɥi pa la pεnə
nuvʁə dɔ̃k pa tε bʁa
ba eta tə ɡɑ̃ɡʁεnə
nə pɑ̃sə ka tε pa
pa o dyʁ fenɔmεnə…

ale vjɛ̃, mɔ̃n- ami
nu nwaəʁɔ̃ dɔ̃k ta mi
dɑ̃ lε baʁ, dɑ̃ lalkɔl
e dɑ̃ lε myzik-al

ale vjɛ̃, mɔ̃ kɔpɛ̃
nuz- iʁɔ̃ tus lε dø
tus dø sε deʒa bjɛ̃
puʁ puvwaʁ εtʁə œʁø
u ublje, ɑ̃fɛ̃…

aʁεtə, lami, də ʁəɡaʁde tɔ̃ veʁə
kɔmə si la mɔʁy e kɔmə paʁ pʁjεʁə
ʁəvənε tə bεze
tə bεze e tə fεʁə
ʁəvwaʁ lε nɥi nakʁe
də sε mɔmɑ̃ si ʃεʁ

εllə ε pa ʁəɡʁεtɑ̃tə, εllə nε pa ʒɑ̃tijə
εllə ε mεmə meʃɑ̃tə də fεʁpləʁe lami
lə səl kə ʒε vʁεmɑ̃
lə səl okεl ʒə tjɛ̃
ɑ̃ ki ʒə kʁwa vʁεmɑ̃
avεk ki ʒə sɥi bjɛ̃…

ale vjɛ̃ mɔ̃n- ami
alɔ̃ dɑ̃ dotʁə- baʁ
ʁɑ̃kɔ̃tʁe dotʁə- fijə
ʁiʁə avεk dε saulaʁd

ale vjɛ̃ mɔ̃ kɔpɛ̃
ɔ̃ sɑ̃baʁkpuʁ ajœʁ
si ajœʁ sε tʁε lwɛ̃
e si sε bjɛ̃ mεjœʁ
ɔ̃n- i vivʁa dəmɛ̃…

ale vjɛ̃…
ui, vjɛ̃…
ale…
vjɛ̃…
ɔ̃n- i va…
ɔ̃ sɑ̃ va…

ale vjɛ̃ mɔ̃n- ami
alɔ̃ dɑ̃ dotʁə- bʁa
də sε si ʒɔli fijə
ki nɔ̃ kə pø də ba

ale vjɛ̃ mɔ̃ kɔpɛ̃
ty ε deʒa bjɛ̃ fε
ty pʁɑ̃ deʒa la mɛ̃
dynə o tʁε boz- atʁε
ki tubljəʁa dəmɛ̃…

dəmɛ̃, dəmɛ̃, dəmɛ̃ ty tɑ̃ ʁapεllʁa
ty nə vudʁaz- i kʁwaʁmε, ta pεn, tʁɔ̃pəʁa
pɥi, ty ti fəʁa
ty ɑ̃ ʁətʁuvəʁa
dotʁə, dε bjɛ̃ plys bεllə
e pɥi dε plys fidεlə

e pɥi, mwa, mɔ̃n- ami, mwa, ty mubljəʁa
kɔmə ty la bjɛ̃ fε, kɔmty lə ʁəfəʁa
ʒə ʁədəvjɛ̃dʁε səl
a mə buʁʁe la ɡələ
kaʁ ʒə sɥi pa kɔmtwa
mwa ʒə nə lubli pa…

ui mε twa, mɔ̃n- ami
ty ε dɑ̃ dotʁə- dʁa
avεk ynə paʁmi
dε plys bεllə kə mwa

ui mε twa, mɔ̃ saɡuɛ̃
ty tə fiʃə də mwa
twa ty ε deʒa lwɛ̃
e mwa ʒə ʁεstə la…
la tεtə dɑ̃ lε mɛ̃…