Poème-France.com

Poeme : Le Jour Où Tu M’As Quitté



Le Jour Où Tu M’As Quitté

Toutes les larmes de mon corps on coulé
Le jour où tu m’as quitté,
Je ne penser pas en arrivé là,
Je suis rester sans un pas
Y croire je ne voulais pas
Mais aujourd’hui je pleurs encore
Tu m’as fait connaitre la mort
Le monde où je veux y rester,
J’aimerai etre une petite fée,
Mais je n’es pas se pouvoir,
J’aurai aimé te dire aurevoir,
Mais je n’es pas su le faire,
Tant de chose à faire,
Que j’en es oublié
J’ai oublié de rêver
Une larme qui coule sans arret,
Quelqu’un pour l’arreter ?
Non je n’es pas trouver
Une ptite sœur sa faut de l’or,
Ils prennent soin de moi terriblement fort,
Tite fille à changer
Mais ne pourras pas faire sans pleurer
Lapetitedingue

PostScriptum

un poète ma dit qu’écrire sa tristesse c’etait un peu guérir et ce poète c’est toi Spyke et c’est vrai que sa m’as un peu soulagé.


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

tutə lε laʁmə- də mɔ̃ kɔʁz- ɔ̃ kule
lə ʒuʁ u ty ma kite,
ʒə nə pɑ̃se pa ɑ̃n- aʁive la,
ʒə sɥi ʁεste sɑ̃z- œ̃ pa
i kʁwaʁə ʒə nə vulε pa
mεz- oʒuʁdɥi ʒə plœʁz- ɑ̃kɔʁə
ty ma fε kɔnεtʁə la mɔʁ
lə mɔ̃də u ʒə vøz- i ʁεste,
ʒεməʁε εtʁə ynə pətitə fe,
mε ʒə nε pa sə puvwaʁ,
ʒoʁε εme tə diʁə oʁəvwaʁ,
mε ʒə nε pa sy lə fεʁə,
tɑ̃ də ʃozə a fεʁə,
kə ʒɑ̃n- ε ublje
ʒε ublje də ʁεve
ynə laʁmə ki kulə sɑ̃z- aʁε,
kεlkœ̃ puʁ laʁəte ?
nɔ̃ ʒə nε pa tʁuve
ynə ptitə sœʁ sa fo də lɔʁ,
il pʁεne swɛ̃ də mwa teʁibləmɑ̃ fɔʁ,
titə fijə a ʃɑ̃ʒe
mε nə puʁʁa pa fεʁə sɑ̃ pləʁe