Poème-France.com

Poeme : Le Délire Ou Dieu, L’Invisible Et Le Visible.



Le Délire Ou Dieu, L’Invisible Et Le Visible.

« DIEU,
Quoiqu’invisible,
Est visible dans toute sa création
Et nul ne peut aimer DIEU, l’invisible,
Sans aimer DIEU, le visible, dans toute sa création. »

__
Le FOU
Le_Fou

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

« djø,
kwakɛ̃viziblə,
ε viziblə dɑ̃ tutə sa kʁeasjɔ̃
e nyl nə pø εme djø, lɛ̃viziblə,
sɑ̃z- εme djø, lə viziblə, dɑ̃ tutə sa kʁeasjɔ̃. »

suliɲe suliɲe suliɲe suliɲe
lə fu