Poème-France.com

Poeme : Petit Garçon Rêve



Petit Garçon Rêve

Petit garçon est seul sur une vieille balançoire,
Les autres le rejettent, alors il broie du noir.
Et le jeune enfant pleure, il s’enfuit dans ses rêves,
De ses songes dorés il absorbe la sève,
Oubliant pour un temps ses douleurs et ses peines,
Et diluant ses larmes dans le sang de ses veines.

Les années passent, Petit garçon grandit,
Ses larmes ne coulent plus, maintenant il sourit,
Il ne sais plus pleurer : il saigne à l’intérieur.
Mais quand vient la nuit noire, il retrouve la terreur,
Et son rêve il l’atteint dans un éclair d’argent,
Une lame d’acier pur, aux bords blancs et tranchants.

Petit garçon devient poète,
La folie et les rimes se pressent dans sa tête.
Il réalise ses rêves dans l’encre et le papier,
Fuit dans l’imaginaire un avenir condamné.
Il attend que sa vie s’épuise,
Comme un écho qui s’amenuise.
Orpheus162

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

pəti ɡaʁsɔ̃ ε səl syʁ ynə vjεjə balɑ̃swaʁə,
lεz- otʁə- lə ʁəʒεte, alɔʁz- il bʁwa dy nwaʁ.
e lə ʒənə ɑ̃fɑ̃ pləʁə, il sɑ̃fɥi dɑ̃ sε ʁεvə,
də sε sɔ̃ʒə dɔʁez- il absɔʁbə la sεvə,
ubljɑ̃ puʁ œ̃ tɑ̃ sε dulœʁz- e sε pεnə,
e dilɥɑ̃ sε laʁmə- dɑ̃ lə sɑ̃ də sε vεnə.

lεz- ane pase, pəti ɡaʁsɔ̃ ɡʁɑ̃di,
sε laʁmə- nə kule plys, mɛ̃tənɑ̃ il suʁi,
il nə sε plys pləʁe : il sεɲə a lɛ̃teʁjœʁ.
mε kɑ̃ vjɛ̃ la nɥi nwaʁə, il ʁətʁuvə la teʁœʁ,
e sɔ̃ ʁεvə il latɛ̃ dɑ̃z- œ̃n- eklεʁ daʁʒe,
ynə lamə dasje pyʁ, o bɔʁd blɑ̃z- e tʁɑ̃ʃɑ̃.

pəti ɡaʁsɔ̃ dəvjɛ̃ pɔεtə,
la fɔli e lε ʁimə sə pʁəse dɑ̃ sa tεtə.
il ʁealizə sε ʁεvə dɑ̃ lɑ̃kʁə e lə papje,
fɥi dɑ̃ limaʒinεʁə œ̃n- avəniʁ kɔ̃damne.
il atɑ̃ kə sa vi sepɥizə,
kɔmə œ̃n- eʃo ki samənɥizə.