Poème-France.com

Poeme : L’Amour D’Une Mere



L’Amour D’Une Mere

Que pense une mére qui pour la 1er fois, prend son enfant dans ces bras ?
Que ressent-elle quant elle pose ses lévres sur ce petit être qu’elle aime déja ?
A quoi elle pense lorsqu’elle tiend dans ces mains le fruit de ses entrailles à peine née ?
Quant est-il de son existence lorsqu’elle contemple le plus beau cadeau que la vie lui es fait ?
La réponse à ces questions ne ce trouvent ni à l’ecole, ni dans les livres,
Sinon celui de la vie, celui qui vous apprend a vivre.

Et lorsque pendant des mois vous attendez ces moments là
Et que par malchance ils n’arrivent pas,
Lorsque vous avez cette enfant en vous, que vous le sentez exister,
Ces mouvements sont si doux, et vous vous en rêviez
Et pourtant sans que vous le sachiez
La vie feras que jamais vous pourriez lui dire combien vous l’aimez

Alors là, qu’en est-il de votre vie ? elle est un trou noir, un cauchemar,
Elle n’a plus de but, elle est faite au hasard,
Un cœur qui se déchire, une envie de mourir,
On ne peut plus lutter, on ne demande qu’a partir
MON BÊBÊ JE T’AIME TROP JE NE PEUT PLUS TENIR ! ! ! !

Ta maman Sab
Sab

PostScriptum

Pour gaizka, toujours vivant dans mon coeur ! 1 ans le 15 aout 2004 que tu nous a quitté ! On t’aimes et tu nous manques mon bébé ! !


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

kə pɑ̃sə ynə meʁə ki puʁ la œ̃n- e fwa, pʁɑ̃ sɔ̃n- ɑ̃fɑ̃ dɑ̃ sε bʁa ?
kə ʁəse tεllə kɑ̃ εllə pozə sε levʁə- syʁ sə pəti εtʁə kεllə εmə deʒa ?
a kwa εllə pɑ̃sə lɔʁskεllə tjɛ̃d dɑ̃ sε mɛ̃ lə fʁɥi də sεz- ɑ̃tʁajəz- a pεnə ne ?
kɑ̃ εt- il də sɔ̃n- εɡzistɑ̃sə lɔʁskεllə kɔ̃tɑ̃plə lə plys bo kado kə la vi lɥi ε fε ?
la ʁepɔ̃sə a sε kεstjɔ̃ nə sə tʁuve ni a ləkɔlə, ni dɑ̃ lε livʁə,
sinɔ̃ səlɥi də la vi, səlɥi ki vuz- apʁɑ̃t- a vivʁə.

e lɔʁskə pɑ̃dɑ̃ dε mwa vuz- atɑ̃de sε mɔmɑ̃ la
e kə paʁ malʃɑ̃sə il naʁive pa,
lɔʁskə vuz- ave sεtə ɑ̃fɑ̃ ɑ̃ vu, kə vu lə sɑ̃tez- εɡziste,
sε muvəmɑ̃ sɔ̃ si du, e vu vuz- ɑ̃ ʁεvje
e puʁtɑ̃ sɑ̃ kə vu lə saʃje
la vi fəʁa kə ʒamε vu puʁʁje lɥi diʁə kɔ̃bjɛ̃ vu lεme

alɔʁ la, kɑ̃n- εt- il də vɔtʁə vi ? εllə εt- œ̃ tʁu nwaʁ, œ̃ koʃəmaʁ,
εllə na plys də byt, εllə ε fεtə o-azaʁ,
œ̃ kœʁ ki sə deʃiʁə, ynə ɑ̃vi də muʁiʁ,
ɔ̃ nə pø plys lyte, ɔ̃ nə dəmɑ̃də ka paʁtiʁ
mɔ̃ bεbε ʒə tεmə tʁo ʒə nə pø plys təniʁ ! ! !

ta mamɑ̃ sab