Poème-France.com

Poeme : La Rue Du Bouffon



La Rue Du Bouffon

Je suis né rue mouroir de l’esprit.
Je ne suis qu’un Bouffon
Il n’y plus de place pour mon évolution.

Je suis né rue du déclin existentiel.
Rue des orientations erronées.
Impossible de sortir de l’obscurité

Je suis de la rue de l’adolescence
Fil rouge de la délinquance.
Situation de circonstances.

Je suis né rue des amis pour la vie
Nom à jamais gravé sur le trottoir
Mais c’est déjà trop tard.

Je suis né rue du zonard.
Je ne serai jamais Ronsard
Je suis de la rue qui n’était pas Boulevard

Fusion textuelle de la réalité
Je suis né rue de la l’absence de rimes
Pour aligner des mots qui friment

Sentiment d’urgence inhérente.
Il parait que rue de la poésie soigne de son essence
Mais je suis de la rue des bouffons en abondance

Pour exister, me réaliser, évoluer.
C’est bien dans cette rue où je me suis réfugié
Pour affronter la lumière cruelle de la réalité
.
Je ne suis qu’un vulgaire poète pour toi la fable !
Mais j’écrirai sur l’incertain du bac à sable
Et vainement Je peindrai dans les cieux
Une poésie de la rue en faisant de mon mieux.

Samiel
Samiel

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

ʒə sɥi ne ʁy muʁwaʁ də lεspʁi.
ʒə nə sɥi kœ̃ bufɔ̃
il ni plys də plasə puʁ mɔ̃n- evɔlysjɔ̃.

ʒə sɥi ne ʁy dy deklɛ̃ εɡzistɑ̃sjεl.
ʁy dεz- ɔʁjɛ̃tasjɔ̃z- eʁɔne.
ɛ̃pɔsiblə də sɔʁtiʁ də lɔpskyʁite

ʒə sɥi də la ʁy də ladɔlesɑ̃sə
fil ʁuʒə də la delɛ̃kɑ̃sə.
sitɥasjɔ̃ də siʁkɔ̃stɑ̃sə.

ʒə sɥi ne ʁy dεz- ami puʁ la vi
nɔ̃ a ʒamε ɡʁave syʁ lə tʁɔtwaʁ
mε sε deʒa tʁo taʁ.

ʒə sɥi ne ʁy dy zɔnaʁ.
ʒə nə səʁε ʒamε ʁɔ̃saʁ
ʒə sɥi də la ʁy ki netε pa buləvaʁ

fyzjɔ̃ tεkstɥεllə də la ʁealite
ʒə sɥi ne ʁy də la labsɑ̃sə də ʁimə
puʁ aliɲe dε mo ki fʁime

sɑ̃timɑ̃e dyʁʒɑ̃sə ineʁɑ̃tə.
il paʁε kə ʁy də la pɔezi swaɲə də sɔ̃n- esɑ̃sə
mε ʒə sɥi də la ʁy dε bufɔ̃z- ɑ̃n- abɔ̃dɑ̃sə

puʁ εɡziste, mə ʁealize, evɔlɥe.
sε bjɛ̃ dɑ̃ sεtə ʁy u ʒə mə sɥi ʁefyʒje
puʁ afʁɔ̃te la lymjεʁə kʁyεllə də la ʁealite
.
ʒə nə sɥi kœ̃ vylɡεʁə pɔεtə puʁ twa la fablə !
mε ʒekʁiʁε syʁ lɛ̃sεʁtɛ̃ dy bak a sablə
e vεnəmɑ̃ ʒə pɛ̃dʁε dɑ̃ lε sjø
ynə pɔezi də la ʁy ɑ̃ fəzɑ̃ də mɔ̃ mjø.

samjεl