Poème-France.com

Poeme : Les Jours De Cette Vie



Les Jours De Cette Vie

Les jours de cette vie sont comptés
On m’a nouvellement appris leur mortalité
Je pensais rester jeune dans l’éternel
Mais je me dégrade avec mon désir charnel

Graveurs à l’appel, une tombe à construire
Ma vie s’aggravant, je suis appellé à nuire
Vie, explique ce qui t’a poussé à agir ainsi
Bientôt, je serai mort empestant le corps pourri

Les souvenirs seront loins et la jeunesse de même
Les rides auront substitué mes traits de jeunesse
Les jours voudront revivre ce jeune baptème
Pour éviter de disparaître avec cette vieillesse
Vita bella condeste los perdos contrelles
...solitude...

PostScriptum

Laisser vos commentaires ! ! ! Merci Amitié !


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

lε ʒuʁ də sεtə vi sɔ̃ kɔ̃te
ɔ̃ ma nuvεllmɑ̃ apʁi lœʁ mɔʁtalite
ʒə pɑ̃sε ʁεste ʒənə dɑ̃ letεʁnεl
mε ʒə mə deɡʁadə avεk mɔ̃ deziʁ ʃaʁnεl

ɡʁavœʁz- a lapεl, ynə tɔ̃bə a kɔ̃stʁɥiʁə
ma vi saɡʁavɑ̃, ʒə sɥiz- apεlle a nɥiʁə
vi, εksplikə sə ki ta puse a aʒiʁ ɛ̃si
bjɛ̃to, ʒə səʁε mɔʁ ɑ̃pεstɑ̃ lə kɔʁ puʁʁi

lε suvəniʁ səʁɔ̃ lwɛ̃z- e la ʒənεsə də mεmə
lε ʁidəz- oʁɔ̃ sybstitye mε tʁε də ʒənεsə
lε ʒuʁ vudʁɔ̃ ʁəvivʁə sə ʒənə batεmə
puʁ evite də dispaʁεtʁə avεk sεtə vjεjεsə
vita bεlla kɔ̃dεstə los pεʁdo kɔ̃tʁεllə