Poème-France.com

Poeme : Le Parfum De L’Absence



Le Parfum De L’Absence

Au détour d’une porte, je saisis ton parfum
Je sens mon cœur s’emporte, notre amour s’est éteint
Comment puis je oublier, ces heures ensoleillées
Qui n’ont pas résistées, aux orages répétés

Blotti sur l’oreillé, qui te servait jadis
Je ne puis que sombrer, dans ce nouvel abysse
Celui des souvenirs, ou tu étais ma fée
Mon but, mon devenir, ma seul destinée

Chaque objet me rappel, que tu vivais ici
Que tu étais si belle, et moi trop indéci
Tu voullais le mariage, pouvoir te rassurer
Tu n’as eu que l’image, dans sa virtualité

Je n’ais pas voulu croire, qu’on quitte par amour
Quand on a plus l’espoir, de dire oui pour toujours
Mon aimé s’est enfuie, fidèle à sa conscience
Il me reste l’ennui, et ce parfum d’absence
Thierry

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

o detuʁ dynə pɔʁtə, ʒə sεzi tɔ̃ paʁfœ̃
ʒə sɑ̃s mɔ̃ kœʁ sɑ̃pɔʁtə, nɔtʁə amuʁ sεt- etɛ̃
kɔmɑ̃ pɥi ʒə ublje, sεz- œʁz- ɑ̃sɔlεje
ki nɔ̃ pa ʁeziste, oz- ɔʁaʒə ʁepete

blɔti syʁ lɔʁεje, ki tə sεʁvε ʒadi
ʒə nə pɥi kə sɔ̃bʁe, dɑ̃ sə nuvεl abisə
səlɥi dε suvəniʁ, u ty etε ma fe
mɔ̃ byt, mɔ̃ dəvəniʁ, ma səl dεstine

ʃakə ɔbʒε mə ʁapεl, kə ty vivεz- isi
kə ty etε si bεllə, e mwa tʁo ɛ̃desi
ty vulε lə maʁjaʒə, puvwaʁ tə ʁasyʁe
ty na y kə limaʒə, dɑ̃ sa viʁtɥalite

ʒə nεs pa vuly kʁwaʁə, kɔ̃ kitə paʁ amuʁ
kɑ̃t- ɔ̃n- a plys lεspwaʁ, də diʁə ui puʁ tuʒuʁ
mɔ̃n- εme sεt- ɑ̃fɥi, fidεlə a sa kɔ̃sjɑ̃sə
il mə ʁεstə lɑ̃nɥi, e sə paʁfœ̃ dabsɑ̃sə