Poème-France.com

Poeme : Je N’Ai Rien À Dire ! ! !



Je N’Ai Rien À Dire ! ! !

Pour le moment je n’ai plus rien à dire
Pourquoi écrire quand j’ai rien à dire
J’ai tellement écrit sur tout et rien
Que j’en ai pratiquement oublier mon chagrin
Mais sur quoi écrire
Si se n’est sur la douleur de souffrir
Non ! Je m’efforce de penser
Je n’ai plus rien à exprimer
Chez moi c’est une véritable obsession
D’écrire des trucs qui tourne en rond
Silence écouter ! Rien ! Pas même les cire de mon cœur
Ques-ce qui arrive serais-je libéré de ma douleur ? …
J’ai beau regardé autour de moi
Tu es bien la
Mais je ne ressens pas se besoin d’écrire
Puisque je n’ai plus rien à dire
Mes mots se sont épuisés
C’est drôle j’ai moins de difficulté a respirer
C’est plus pour passer le temps
Que j’écris que je perds mon temps
C’est bien vrai je laisse s’enfuir les heures
Si cela Puisse m’aider à vous quitter avec honneur
Je crois que j’ai changé
Mais comment savoir j’ai cessé d’écouter
Tout se que tout le monde ne cessais de dire
A force de tant écrire
J’ai soulagé quelque peine
A cause de quelques je t’aime
Mais j’ai apprit
Que rien et personne d’autre peut mener ma propre vie
A vous de jujer
Si d’après vous je suis encore déprimer
Je dois vous avouer que moi-même je ne saurais le dire
Mais juste à y penser j’ai un petit sourire
Je tourne tellement en rond
Mais es-ce juste une illusion
Peut être es-ce une façon de retarder mon départ
Mais bon partir… vers ou… je trouverais bien… quelque part
-0Titefleur-0

PostScriptum

Incapable d’écrire plus j’ai trop l’impression de tourner en rond mais bon partir est un grand mots je reste mais sans écrire qui sais peut être retrouverai-je un jour l’inspiration… Mais pour le moment je me contenterais de lire vos petit chez d’œuvre au


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

puʁ lə mɔmɑ̃ ʒə nε plys ʁjɛ̃ a diʁə
puʁkwa ekʁiʁə kɑ̃ ʒε ʁjɛ̃ a diʁə
ʒε tεllmɑ̃ ekʁi syʁ tut- e ʁjɛ̃
kə ʒɑ̃n- ε pʁatikəmɑ̃ ublje mɔ̃ ʃaɡʁɛ̃
mε syʁ kwa ekʁiʁə
si sə nε syʁ la dulœʁ də sufʁiʁ
nɔ̃ ! ʒə mefɔʁsə də pɑ̃se
ʒə nε plys ʁjɛ̃ a εkspʁime
ʃe mwa sεt- ynə veʁitablə ɔpsesjɔ̃
dekʁiʁə dε tʁyk ki tuʁnə ɑ̃ ʁɔ̃
silɑ̃sə ekute ! ʁjɛ̃ ! pa mεmə lε siʁə də mɔ̃ kœʁ
k sə ki aʁivə səʁε ʒə libeʁe də ma dulœʁ ? …
ʒε bo ʁəɡaʁde otuʁ də mwa
ty ε bjɛ̃ la
mε ʒə nə ʁəsɛ̃ pa sə bəzwɛ̃ dekʁiʁə
pɥiskə ʒə nε plys ʁjɛ̃ a diʁə
mε mo sə sɔ̃t- epɥize
sε dʁolə ʒε mwɛ̃ də difikylte a ʁεspiʁe
sε plys puʁ pase lə tɑ̃
kə ʒekʁi kə ʒə pεʁd mɔ̃ tɑ̃
sε bjɛ̃ vʁε ʒə lεsə sɑ̃fɥiʁ lεz- œʁ
si səla pɥisə mεde a vu kite avεk ɔnœʁ
ʒə kʁwa kə ʒε ʃɑ̃ʒe
mε kɔmɑ̃ savwaʁ ʒε sese dekute
tu sə kə tu lə mɔ̃də nə sesε də diʁə
a fɔʁsə də tɑ̃ ekʁiʁə
ʒε sulaʒe kεlkə pεnə
a kozə də kεlk ʒə tεmə
mε ʒε apʁi
kə ʁjɛ̃ e pεʁsɔnə dotʁə pø məne ma pʁɔpʁə vi
a vu də ʒyʒe
si dapʁε vu ʒə sɥiz- ɑ̃kɔʁə depʁime
ʒə dwa vuz- avue kə mwa mεmə ʒə nə soʁε lə diʁə
mε ʒystə a i pɑ̃se ʒε œ̃ pəti suʁiʁə
ʒə tuʁnə tεllmɑ̃ ɑ̃ ʁɔ̃
mεz- ε sə ʒystə ynə ilyzjɔ̃
pø εtʁə ε sə ynə fasɔ̃ də ʁətaʁde mɔ̃ depaʁ
mε bɔ̃ paʁtiʁ… vεʁz- u… ʒə tʁuvəʁε bjɛ̃… kεlkə paʁ