Poème-France.com

Poeme : Et L’Aurore Vint…



Et L’Aurore Vint…

Nuit en solitaire
A chercher dans le noir
De nouveaux repères
A chercher sans espoir
Un rêve éphémère.

Nuit de solitude
A mélanger dans mon esprit
Toutes mes certitudes
A retourner ma vie
Pour trouver la quiétude.

Nuit où je cri
Nuit où je pleure
Nuit où sans vie,
Je tape les parois de mon cœur

Nuit où je suis
Nuit où je meurs
Nuit où sans vie,
J’hurle toute ma rancœur

Nuit où je fuit
Nuit où je m’écœure
Nuit où sans vie,
Je creuse dans mon malheur

Nuit de claustration
A chercher au fond de moi
Des réponses à mes questions
A chercher sur une mauvaise voie
Un sens à mes illusions.

Nuit de retranchement
A m’inventer des voyages
Dans les pays d’Orient
A m’imaginer des pèlerinages
Dans mon inconscient.
Tsilia

PostScriptum

Votre avis s’il vous plaît…
Voila j’ai corrigé ma faute : )


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

nɥi ɑ̃ sɔlitεʁə
a ʃεʁʃe dɑ̃ lə nwaʁ
də nuvo ʁəpεʁə
a ʃεʁʃe sɑ̃z- εspwaʁ
œ̃ ʁεvə efemεʁə.

nɥi də sɔlitydə
a melɑ̃ʒe dɑ̃ mɔ̃n- εspʁi
tutə mε sεʁtitydə
a ʁətuʁne ma vi
puʁ tʁuve la kjetydə.

nɥi u ʒə kʁi
nɥi u ʒə plœʁə
nɥi u sɑ̃ vi,
ʒə tapə lε paʁwa də mɔ̃ kœʁ

nɥi u ʒə sɥi
nɥi u ʒə mœʁ
nɥi u sɑ̃ vi,
ʒyʁlə tutə ma ʁɑ̃kœʁ

nɥi u ʒə fɥi
nɥi u ʒə mekeyʁə
nɥi u sɑ̃ vi,
ʒə kʁøzə dɑ̃ mɔ̃ malœʁ

nɥi də klostʁasjɔ̃
a ʃεʁʃe o fɔ̃ də mwa
dε ʁepɔ̃səz- a mε kεstjɔ̃
a ʃεʁʃe syʁ ynə movεzə vwa
œ̃ sɑ̃sz- a mεz- ilyzjɔ̃.

nɥi də ʁətʁɑ̃ʃəmɑ̃
a mɛ̃vɑ̃te dε vwajaʒə
dɑ̃ lε pεi dɔʁje
a mimaʒine dε pεləʁinaʒə
dɑ̃ mɔ̃n- ɛ̃kɔ̃sjɑ̃.