Poème-France.com

Poeme : L’Ètre Tant Aimé



L’Ètre Tant Aimé

Comme un roc
Vous l’espériez inattaquable par le temps
Vous le vouliez immortel
Mais rien de tout ceci n’était réel
Et maintenant le voici parti
Rendu a la terre
Cet être si cher
Que vous vouliez indestructible comme la pierre
Mais pour que sa mémoire soit respectée
Vous ne devez plus pleurer
Vous devez vous relever
Ne pas rester collé contre la dure réalité
Sur laquelle vous vous êtes écrasés
Mais vous devez de votre mémoire ne jamais l’effacer
Car un être aimé ne doit jamais être oublié
Alors il faut que vous vous souveniez
De sa bonté ou de sa générosité
Et ne jamais vous laisser écraser
Par la tristesse qui a empli vos cœurs
Voila après faite ce que vous voulez
Mais promettez de ne jamais arrêter d’y penser ! !
Zugh

PostScriptum

J’ai écrit ce poème pour la mort du père d’un de mes amis alors svp pour le respect de la famille ne le recopier d’aucune manière merci. Z


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

kɔmə œ̃ ʁɔk
vu lεspeʁjez- inatakablə paʁ lə tɑ̃
vu lə vuljez- imɔʁtεl
mε ʁjɛ̃ də tu səsi netε ʁeεl
e mɛ̃tənɑ̃ lə vwasi paʁti
ʁɑ̃dy a la teʁə
sεt εtʁə si ʃεʁ
kə vu vuljez- ɛ̃dεstʁyktiblə kɔmə la pjeʁə
mε puʁ kə sa memwaʁə swa ʁεspεkte
vu nə dəve plys pləʁe
vu dəve vu ʁələve
nə pa ʁεste kɔle kɔ̃tʁə la dyʁə ʁealite
syʁ lakεllə vu vuz- εtəz- ekʁaze
mε vu dəve də vɔtʁə memwaʁə nə ʒamε lefase
kaʁ œ̃n- εtʁə εme nə dwa ʒamεz- εtʁə ublje
alɔʁz- il fo kə vu vu suvənje
də sa bɔ̃te u də sa ʒeneʁozite
e nə ʒamε vu lεse ekʁaze
paʁ la tʁistεsə ki a ɑ̃pli vo kœʁ
vwala apʁε fεtə sə kə vu vule
mε pʁɔmεte də nə ʒamεz- aʁεte di pɑ̃se ! !