Poème-France.com

Poeme : Il M’A Fallut Qu’Un Soir



Il M’A Fallut Qu’Un Soir

Un soir, alors que la solitude m’embrassait,
Tous mes sentiments se sont soudain tournés
Pour le plus simplement du monde te regarder.
Inexplicable, était alors ce que je ressentais…

Une pensée se cachait dans mon cœur,
La photo s’arrête sur un moment de bonheur.
Un moment infini, s’est pourtant gravé
Dans la glace de mon cœur, pour l’éternité.

Je t’écris ceci avec beaucoup de maladresse,
Pour que tu me dévoiles ta tendresse…
Et ensemble, nous vaincrons les difficultés
De tout ce qui essaiera de nous séparer.
Illusion

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

œ̃ swaʁ, alɔʁ kə la sɔlitydə mɑ̃bʁasε,
tus mε sɑ̃timɑ̃ sə sɔ̃ sudɛ̃ tuʁne
puʁ lə plys sɛ̃pləmɑ̃ dy mɔ̃də tə ʁəɡaʁde.
inεksplikablə, etε alɔʁ sə kə ʒə ʁəsɑ̃tε…

ynə pɑ̃se sə kaʃε dɑ̃ mɔ̃ kœʁ,
la fɔto saʁεtə syʁ œ̃ mɔmɑ̃ də bɔnœʁ.
œ̃ mɔmɑ̃ ɛ̃fini, sε puʁtɑ̃ ɡʁave
dɑ̃ la ɡlasə də mɔ̃ kœʁ, puʁ letεʁnite.

ʒə tekʁi səsi avεk boku də maladʁεsə,
puʁ kə ty mə devwalə ta tɑ̃dʁεsə…
e ɑ̃sɑ̃blə, nu vɛ̃kʁɔ̃ lε difikylte
də tu sə ki esεəʁa də nu sepaʁe.