Poème-France.com

Poeme : L’Enfant Des Rues (Version Moderne)



L’Enfant Des Rues (Version Moderne)

Tu traînes toute la journée
Dans les rues ou dans les cafés
Ne sachant pas trop
Quoi faire de ta peau
En voyant ces gosses de bourgeois
Dont les pères sont fonctionnaires
Ou bien notaires
Ce n’est pas leur faute
C’est toi l’idiot
Le traîne-savattes
Intra muraux
Va à l’école
Tu te prenais pour un caïd
À gueuler toujours plus fort
Toujours plus haut
Pas un sou dans les poches
C’est moche
Tu es tombé sur un os
C’est bien la réalité
On t’avait prévenu
Tu l’as cherché
Tu es aux arrêts.

IRIS 1950
Iris1950

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

ty tʁεnə tutə la ʒuʁne
dɑ̃ lε ʁyz- u dɑ̃ lε kafe
nə saʃɑ̃ pa tʁo
kwa fεʁə də ta po
ɑ̃ vwajɑ̃ sε ɡɔsə də buʁʒwa
dɔ̃ lε pεʁə sɔ̃ fɔ̃ksjɔnεʁə
u bjɛ̃ nɔtεʁə
sə nε pa lœʁ fotə
sε twa lidjo
lə tʁεnə savatə
ɛ̃tʁa myʁo
va a lekɔlə
ty tə pʁənε puʁ œ̃ kajd
a ɡəle tuʒuʁ plys fɔʁ
tuʒuʁ plys-o
pa œ̃ su dɑ̃ lε poʃə
sε moʃə
ty ε tɔ̃be syʁ œ̃n- os
sε bjɛ̃ la ʁealite
ɔ̃ tavε pʁevəny
ty la ʃεʁʃe
ty ε oz- aʁε.

iʁi milə nəf sɑ̃ sɛ̃kɑ̃tə