Poème-France.com

Poeme : Parce Que Déjà Deux Ans.



Parce Que Déjà Deux Ans.

Parce que deux ans que tu es parti,
Deux ans que je pleure,
Et ce jours et nuits,
Sais-tu que de là-haut tu comptes pour moi ?

J’aurais voulu que tu restes auprès de moi,
Tu m’aurais appris tant de choses,
Pourquoi il a fallut que se soit toi ?
Que se soit en vers ou en prose.

Je tiens à ce que tu saches,
Que j’amais je ne t’oublierais,
Que malgrè tous les coups de hache,
Pour toi je tiendrai.

Parce que même si tu restes qu’un souvenir…
… Tu es là pour moi.

Incappable de dire qui tu es
Tellement tu me manques…
… Et je pense à toi.

Parce que je t’aime, et que je t’aimerai toujours Papi…
Ta petite fille.
It's Time

PostScriptum

Ce poème me tiens à coeur, car mon grand-père paternel est le seul souvenir qui me reste de ce côté là.
Je l’aime tellement, et comme on dit, « c’est quand on perd les êtres chers, qu’on leur dit qu’on les aimes. »

Cette personne est pour un signe que l’on peut s’en sortir, il ne vivait qu’avec un seul rein, était aveugle. Mais il nous bien souvent montré qu’il nous aimer. Aujourd’hui, ce poème, c’est pour qu’il se rappelle, à quel point je l’aime.


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

paʁsə kə døz- ɑ̃ kə ty ε paʁti,
døz- ɑ̃ kə ʒə pləʁə,
e sə ʒuʁz- e nɥi,
sε ty kə də la-o ty kɔ̃tə puʁ mwa ?

ʒoʁε vuly kə ty ʁεstəz- opʁε də mwa,
ty moʁεz- apʁi tɑ̃ də ʃozə,
puʁkwa il a faly kə sə swa twa ?
kə sə swa ɑ̃ vεʁz- u ɑ̃ pʁozə.

ʒə tjɛ̃z- a sə kə ty saʃə,
kə ʒamε ʒə nə tubljəʁε,
kə malɡʁε tus lε ku də-aʃə,
puʁ twa ʒə tjɛ̃dʁε.

paʁsə kə mεmə si ty ʁεstə kœ̃ suvəniʁ…
… ty ε la puʁ mwa.

ɛ̃kapablə də diʁə ki ty ε
tεllmɑ̃ ty mə mɑ̃k…
… e ʒə pɑ̃sə a twa.

paʁsə kə ʒə tεmə, e kə ʒə tεməʁε tuʒuʁ papi…
ta pətitə fijə.