Poeme-France : Lecture Écrit Suicide

Poeme : Je N’En Peux Plus

Poème Suicide
Publié le 27/05/2010 18:13

L'écrit contient 76 mots qui sont répartis dans 3 strophes. Toutes les strophes sont composés de 5 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : It's Time

Je N’En Peux Plus

Ma vision des choses est différente de la votre
Toute cette souffrance m’exaspère
Mourrir n’est peut être pas la bonne solution
Mais dans cette révélation,
Mon cœur a toutes ses raisons.

Je suis seule,
Débile,
Mausade est sans cœur,
Partir,
Est ce qui me reste de mieux.

Je ne vous quitte pas,
Je n’abandonne pas,
Je pars juste de l’autre coté,
Où je ne me sentirais,
Plus une simple malade en dépression.
  • Pieds Hyphénique: Je N’En Peux Plus

    ma=vi=sion=des=choses=est=dif=fé=ren=te=de=la=votre 13
    toute=cet=te=souf=fran=ce=mexas=père 8
    mour=rir=nest=peut=être=pas=la=bon=ne=so=lu=tion 12
    mais=dans=cet=te=ré=vé=la=tion 8
    mon=cœur=a=tou=tes=ses=rai=sons 8

    je=suis=seu=le 4
    dé=bi=le 3
    mau=sa=de=est=sans=cœur 6
    par=tir 2
    est=ce=qui=me=res=te=de=mieux 8

    je=ne=vous=quit=te=pas 6
    je=na=ban=don=ne=pas 6
    je=pars=jus=te=de=lautre=co=té 8
    où=je=ne=me=sen=ti=rais 7
    plus=une=sim=ple=ma=la=deen=dé=pres=sion 10
  • Phonétique : Je N’En Peux Plus

    ma vizjɔ̃ dε ʃozəz- ε difeʁɑ̃tə də la vɔtʁə
    tutə sεtə sufʁɑ̃sə mεɡzaspεʁə
    muʁʁiʁ nε pø εtʁə pa la bɔnə sɔlysjɔ̃
    mε dɑ̃ sεtə ʁevelasjɔ̃,
    mɔ̃ kœʁ a tutə sε ʁεzɔ̃.

    ʒə sɥi sələ,
    debilə,
    mozadə ε sɑ̃ kœʁ,
    paʁtiʁ,
    ε sə ki mə ʁεstə də mjø.

    ʒə nə vu kitə pa,
    ʒə nabɑ̃dɔnə pa,
    ʒə paʁ ʒystə də lotʁə kɔte,
    u ʒə nə mə sɑ̃tiʁε,
    plysz- ynə sɛ̃plə maladə ɑ̃ depʁesjɔ̃.
  • Pieds Phonétique : Je N’En Peux Plus

    ma=vi=zjɔ̃=dε=ʃozə=zε=di=fe=ʁɑ̃=tə=də=lavɔtʁə 12
    tutə=sε=tə=su=fʁɑ̃=sə=mεɡ=zas=pεʁə 9
    muʁ=ʁiʁ=nε=pø=εtʁə=pa=la=bɔ=nə=sɔ=ly=s=jɔ̃ 13
    mε=dɑ̃=sε=tə=ʁe=ve=la=sjɔ̃ 8
    mɔ̃=kœʁ=a=tu=tə=sε=ʁε=zɔ̃ 8

    ʒə=sɥi=sə=lə 4
    de=bi=lə 3
    mo=za=də=ε=sɑ̃=kœ=ʁə 7
    paʁ=tiʁ 2
    ε=sə=ki=mə=ʁεs=tə=də=mjø 8

    ʒə=nə=vu=ki=tə=pa 6
    ʒə=na=bɑ̃=dɔ=nə=pa 6
    ʒə=paʁ=ʒys=tə=də=lotʁə=kɔ=te 8
    u=ʒə=nə=mə=sɑ̃=ti=ʁε 7
    plys=zynə=sɛ̃=plə=ma=la=dəɑ̃=de=pʁe=sjɔ̃ 10

PostScriptum

Veuillez excuser le fait qu’il n’y pas de rimes,

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
27/05/2010 19:49La Rage Au Coeur

tu n’est pas seule - on est tous là à tes cotés - on te lit, on entend ton cri - viens me parler - je te tends ma main prend là Amitié Anabel

Auteur de Poésie
27/05/2010 21:22Aufildelau

continue de laisser parler ton coeur...
nous sommes là... près de toi...
à l’ecoute de tes peines...
quand tu pleures...
on essuie tes larmes sur nos écrans...
on espere que notre soutien...
passera sur le tien...
et que nos sourires apaiseront...
tes souffrances...
tendres bises sur tes joues...
qu’ils t’apportent un peu de douceur...
Lau.

Auteur de Poésie
27/05/2010 22:46Alan754

On se fout du fait qu’il n’y a pas de rimes.
Ce qui nous importe c’est qu’il y est encore des vers
C’est qu’il y est encore TES vers
Partir c’est bien, mais revenir c’est mieux!

Merci

Auteur de Poésie
28/05/2010 05:36(F)Fleurlune Mimi(F)

Tout à fait d’accord avec Alan... revenir c’est mieux... et si tu peux revenir, tu ne seras que plus forte 🙂
Mes amitiés (l)

Auteur de Poésie
28/05/2010 16:26Marcel42

Crois-tu que tu sois la seule à souffrir ? pense à tous ces enfants qui meurent de maladie ou de maltraitance, aux victimes des guerres, à celles des tremblements de terre, aux handicapés dont le courage dans la vie est un exemple pour tous, à tous ceux qui souffrent dans les hôpitaux, à ceux qui meurent au travail pour assurer ton petit confort ... la liste est longue, trop longue. Lis donc les poèmes déposés sur ce site, beaucoup en parlent avec rage, avec désespoir, avec tendresse aussi.
Tu es comme beaucoup d’adolescents de ta génération qui préfèrent se regarder le nombril au lieu de se coltiner avec la vie. Alors, s’il te plaît, arrête de nous faire pleurer et de nous inquiéter avec quelques lignes sanguinolentes, apprends et bats toi. Tu comprendras alors tout le bonheur qu’il y a d’aider les autres, tous ceux qui n’ont même pas les mots pour dire qu’ils ont mal.
Sois mon bel espoir.
Bises, Papy Marcel.

Auteur de Poésie
06/06/2010 20:57Coeurdeverre

Pourquoi vouloir partir sans avoir encore vécu petite fille....?
Ecris pour dire, mais...reste...!!!
Gros bisous dans ton petit coeur...