Poème-France.com

Poeme : C’Était Toi Et Moi…



C’Était Toi Et Moi…

C’était mon jardin du bonheur ou je cultivais l’amour,
C’était mon rêve que je voulais vivre pour toujours,
C’était un paradis d’essentiels au portes du soleil,
C’était un lieu magique remplis de petites merveilles.

C’était mon réconfort quand j’étais sans espoir,
C’était la couleur d’un soleil et toute sa lumière,
C’était tout au fond d’un cœur bien caché,
C’était deux êtres qui s’aimaient pour l’éternité.

C’était ce que je pouvais donner de meilleur,
C’était toute ma vie, c’était mon cœur,
C’était une union parfaite au nom du bonheur,
C’était comme si j’avais trouvé l’âme sœur.

C’était une illusion qui me donnait des ailes,
C’était la clef pour m’ouvrir les portes du ciel,
C’était un secret que je voulais garder,
C’était une image dont je voulais me rappeler.
-O-Xxx-O-

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

setε mɔ̃ ʒaʁdɛ̃ dy bɔnœʁ u ʒə kyltivε lamuʁ,
setε mɔ̃ ʁεvə kə ʒə vulε vivʁə puʁ tuʒuʁ,
setε œ̃ paʁadi desɑ̃sjεlz- o pɔʁtə- dy sɔlεj,
setε œ̃ ljø maʒikə ʁɑ̃pli də pətitə mεʁvεjə.

setε mɔ̃ ʁekɔ̃fɔʁ kɑ̃ ʒetε sɑ̃z- εspwaʁ,
setε la kulœʁ dœ̃ sɔlεj e tutə sa lymjεʁə,
setε tut- o fɔ̃ dœ̃ kœʁ bjɛ̃ kaʃe,
setε døz- εtʁə- ki sεmε puʁ letεʁnite.

setε sə kə ʒə puvε dɔne də mεjœʁ,
setε tutə ma vi, setε mɔ̃ kœʁ,
setε ynə ynjɔ̃ paʁfεtə o nɔ̃ dy bɔnœʁ,
setε kɔmə si ʒavε tʁuve lamə sœʁ.

setε ynə ilyzjɔ̃ ki mə dɔnε dεz- εlə,
setε la kle puʁ muvʁiʁ lε pɔʁtə- dy sjεl,
setε œ̃ sεkʁε kə ʒə vulε ɡaʁde,
setε ynə imaʒə dɔ̃ ʒə vulε mə ʁapəle.