Poème-France.com

Poeme : L’Ours, Le Miel Et Les Abeilles



L’Ours, Le Miel Et Les Abeilles

Un essaim d’abeille
Au bord d’un ruisseau
Fabriquait du miel
Pour des étourneaux

Un ours vint à passer
Attiré par l’odeur sucrée
Il ni pu résister
Et vola le nectar fabriqué

Poursuivi par ses victimes
Il s’en fut très content
D’avoir trouvé cette friandise sublime
Qui dégoulinait entre ses dents

Qu’allons nous faire maintenant
Dit la reine des abeilles
Nous avons été volé par ce géant
Et nous n’avons plus de miel

Faisons de la marmelade
Lui dit une ouvrière
Cela rendra malade
Ce voleur téméraire

Oui mais saurons-nous
Fabriquer cette denrée
Qui pourrait à tout coup
Faire fuir cet ours mal léché ?

Ainsi fut-il essayé
Mais le résultat fut navrant
Et les ours continue de voler
Le miel depuis la nuit des temps
William B.

PostScriptum

c’est légé je sais mais je voulais faire simple et gentil
alors je me suis permis un petit délire


Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

œ̃n- esɛ̃ dabεjə
o bɔʁ dœ̃ ʁɥiso
fabʁikε dy mjεl
puʁ dεz- etuʁno

œ̃n- uʁ vɛ̃ a pase
atiʁe paʁ lɔdœʁ sykʁe
il ni py ʁeziste
e vɔla lə nεktaʁ fabʁike

puʁsɥivi paʁ sε viktimə
il sɑ̃ fy tʁε kɔ̃tɑ̃
davwaʁ tʁuve sεtə fʁjɑ̃dizə syblimə
ki deɡulinε ɑ̃tʁə sε dɑ̃

kalɔ̃ nu fεʁə mɛ̃tənɑ̃
di la ʁεnə dεz- abεjə
nuz- avɔ̃z- ete vɔle paʁ sə ʒeɑ̃
e nu navɔ̃ plys də mjεl

fəzɔ̃ də la maʁməladə
lɥi di ynə uvʁjεʁə
səla ʁɑ̃dʁa maladə
sə vɔlœʁ temeʁεʁə

ui mε soʁɔ̃ nu
fabʁike sεtə dɑ̃ʁe
ki puʁʁε a tu ku
fεʁə fɥiʁ sεt uʁ mal leʃe ?

ɛ̃si fy til esεje
mε lə ʁezylta fy navʁɑ̃
e lεz- uʁ kɔ̃tinɥ də vɔle
lə mjεl dəpɥi la nɥi dε tɑ̃