Poème-France.com

Poeme : Ouahh ! ! !



Ouahh ! ! !

Si tu avais étét mon aimé
Ou celui qui m’embrassait,
Celui qui me carressait
Ou encore me chatouillait,
Je t’aurais fait des choses
Que tu n’oserais imaginer.
Je t’aurais fait des choses
Que (je pense) tu aurais aimé.

Si tu avais été mon aimé,
Je t’aurais embrassé, carressé ou encore chatouillé.
Mais si cela avait été toi,
Je t’aurais tout d’abord pris dans mes bras
Je t’aurais jeté sur le lit
Et t’aurais tellement fait l’amour
Que tu aurais aimé ne plus jamais quitter ce lit.

Si tu avais été mon aimé,
Je n’aurais jamais écrit ceci,
Je l’aurais fait
Et tu aurais été vraiment ébahit !
Wt-Girl

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

si ty avεz- ete mɔ̃n- εme
u səlɥi ki mɑ̃bʁasε,
səlɥi ki mə kaʁesε
u ɑ̃kɔʁə mə ʃatujε,
ʒə toʁε fε dε ʃozə
kə ty nozəʁεz- imaʒine.
ʒə toʁε fε dε ʃozə
kə uvʁə paʁɑ̃tεzə ʒə pɑ̃sə fεʁmə paʁɑ̃tεzə ty oʁεz- εme.

si ty avεz- ete mɔ̃n- εme,
ʒə toʁεz- ɑ̃bʁase, kaʁese u ɑ̃kɔʁə ʃatuje.
mε si səla avε ete twa,
ʒə toʁε tu dabɔʁ pʁi dɑ̃ mε bʁa
ʒə toʁε ʒəte syʁ lə li
e toʁε tεllmɑ̃ fε lamuʁ
kə ty oʁεz- εme nə plys ʒamε kite sə li.

si ty avεz- ete mɔ̃n- εme,
ʒə noʁε ʒamεz- ekʁi səsi,
ʒə loʁε fε
e ty oʁεz- ete vʁεmɑ̃ ebai !