Prose : Humanitude

A Propos de cette Prose

Accompagnement fin de vie

Humanitude

Des rencontres, des mémoires partagées qui demeurent en moi…
Je pense au moine bouddhiste Tich Nhat Hanh : « je n’ai pas peur de la mort, je ne suis pas mort… »
Conforté par ces années de pratiques, j ai des convictions…
Ces moments que j’appellerai « finitude » qui demeure pour moi de « l’humanitude » correspondent à une phase de changement vers un ailleurs.
Nous « vivants » restons des témoins, nous nous devons d’être là pour les rassurer lors de ce changement ou passage, peu importe la maladie.
Ils nous entendent jusqu’au bout…
Même si très souvent, pour plusieurs raisons, nous ne les entendons pas… . .
Ainsi je nous définis, nous personnels accompagnant comme des passeurs…
Je pense à ces mots qui résonnent dans ma tète, « empathie, congruence et l acceptation inconditionnelle ». Ce sont des clefs de Communication… pour ces moments d’accompagnements…
Nous ressemblons à un bateau où les mots « naviguer, dérive, intempéries, résonnent en nous »… à un moment, ce bateau arrive à sa destination après bien des histoires personnelles qu’il aimerait bien dénouer… il arrive à quai… il amarre une dernière fois… il souhaiterait de l’aide pour dénouer ses nœuds une dernière fois… A ce moment, l’Ame du bateau s’élève vers le ciel, vers une nouvelle destinée. .
La mémoire restera dans le bateau et dans ses derniers rencontres dans ce monde.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Humanitude


  • Phonétique : Humanitude

    dε ʁɑ̃kɔ̃tʁə, dε memwaʁə paʁtaʒe ki dəməʁe ɑ̃ mwa…
    ʒə pɑ̃sə o mwanə budistə tik na-ɑ̃ : « ʒə nε pa pœʁ də la mɔʁ, ʒə nə sɥi pa mɔʁ… »
    kɔ̃fɔʁte paʁ sεz- ane də pʁatik, ʒi ε dε kɔ̃viksjɔ̃…
    sε mɔmɑ̃ kə ʒapεllʁε « finitydə » ki dəməʁə puʁ mwa də « lymanitydə » kɔʁεspɔ̃de a ynə fazə də ʃɑ̃ʒəmɑ̃ vεʁz- œ̃n- ajœʁ.
    nus « vivɑ̃ts » ʁεstɔ̃ dε temwɛ̃, nu nu dəvɔ̃ dεtʁə la puʁ lε ʁasyʁe lɔʁ də sə ʃɑ̃ʒəmɑ̃ u pasaʒə, pø ɛ̃pɔʁtə la maladi.
    il nuz- ɑ̃tɑ̃de ʒysko bu…
    mεmə si tʁε suvɑ̃, puʁ plyzjœʁ ʁεzɔ̃, nu nə lεz- ɑ̃tɑ̃dɔ̃ pa…
    ɛ̃si ʒə nu defini, nu pεʁsɔnεlz- akɔ̃paɲɑ̃ kɔmə dε pasœʁ…
    ʒə pɑ̃sə a sε mo ki ʁezɔne dɑ̃ ma tεtə, « ɑ̃pati, kɔ̃ɡʁyɑ̃sə e εl aksεptasjɔ̃ ɛ̃kɔ̃disjɔnεllə ». sə sɔ̃ dε kle də kɔmynikasjɔ̃… puʁ sε mɔmɑ̃ dakɔ̃paɲəmɑ̃…
    nu ʁəsɑ̃blɔ̃z- a œ̃ bato u lε mɔts « naviɡe, deʁivə, ɛ̃tɑ̃peʁi, ʁezɔne ɑ̃ nus »… a œ̃ mɔmɑ̃, sə bato aʁivə a sa dεstinasjɔ̃ apʁε bjɛ̃ dεz- istwaʁə pεʁsɔnεllə kil εməʁε bjɛ̃ denue… il aʁivə a kε… il amaʁə ynə dεʁnjεʁə fwa… il suεtəʁε də lεdə puʁ denue sε neydz- ynə dεʁnjεʁə fwa… a sə mɔmɑ̃, lamə dy bato selεvə vεʁ lə sjεl, vεʁz- ynə nuvεllə dεstine.
    la memwaʁə ʁεstəʁa dɑ̃ lə bato e dɑ̃ sε dεʁnje ʁɑ̃kɔ̃tʁə- dɑ̃ sə mɔ̃də.
  • Syllabes Phonétique : Humanitude


Récompense

0
2
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
06/10/2022Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.

Prose Âme
Publié le 07/11/2016 08:17

L'écrit contient 225 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Boubou